AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez|

Fly, fly, and try again! [PV Asrin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ҩ Guerrière
avatar
» Eryl
Ҩ Guerrière
Messages : 20
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Fly, fly, and try again! [PV Asrin] Lun 9 Jan - 11:50


Kateya

Malchance quand tu nous tiens...



Le soleil brillait déjà à son zénith, lorsque ses rayons percèrent enfin à travers la tente de Kateya. Décidemment pas prête à se lever, celle-ci commença à lever la tête, les yeux mi-clos, pour regarder d’où provenait cette source de lumière. Une coiffure hirsute sur la tête, lorsqu’elle comprit que c’était juste une guerrière venant la réveiller, elle laissa lourdement sa tête retomber sur son oreiller fourré de paille.
« Kateya, faut aller chasser !
- Laisse-moi dépérir dans mon lit…
Répliqua-t-elle, d’un ton las et étouffé par l’oreiller.
- Arrête, ou j’appelle Plume de Phénix !
- M’enfouuuuuu… Laisse-moi maintenant ! Elle mit l’oreiller sur sa tête.
- Tant pis, c’est ton problème après tout, si tu te fais chipoter !
- Hum, c’est ca ! Et moi j’ai hier j'ai vu un blaireau rose à pois jaunes !

Puis la guerrière sortit. Kateya n’avait pas changé de position, tel un légume. Le problème, c’était qu’a cause de l’autre imbécile, maintenant elle ne dormait plus, et n’arriverais plus à ce rendormir. Elle marmonna quelque chose dans sa barbe puis fit voltiger son coussin dans toute la tente, renversant ainsi son pot de pommes. N’y prêtant guerre attention, elle se dirigea vers sa bassine d’eau, afin de contempler son reflet. Lorsqu’elle se vit, un air encore plus fatigué se lit dans ses yeux, puis elle poussa un énorme soupir tout en se démêlant sa tignasse blonde dorée. Elle se les coiffa alors comme elle le fait quotidiennement, puis enfila son haut de plumes grises et son bermuda beige. Elle se chaussa ensuite, de petites bottines fourrées. Autant vous dire que ca ne faisait pas très classe, mais elle n’avait pas réellement envie de marcher pieds-nus.

Lorsqu’elle franchi le pas de sa tente, elle s’étira longuement et bailla aux corneilles. Si bien qu’elle ne passa pas inaperçue. Elle ignora alors tout regard, et se dirigea nonchalamment vers la réserve de gibier, histoire de prendre au moins un petit fruit avant de partir chasser. Une pomme fera très bien l’affaire. Ensuite, elle se redirigea vers sa hutte contre laquelle était posée son arc et son carquois. Ca peut toujours servir ! Se dit-elle, en coinçant une dague à sa taille. Puis elle se mit en route. Ne savant pas réellement ou aller, elle se dit qu’aller au Pic de l’Aigle pourrait être une bonne idée, en tenant compte de ramener du gibier bien évidemment, et de ne pas faire que rêver en observant la vue admirable. D’ailleurs, à ce propos, sur le chemin se trouvait un chamois, surement perdu de son troupeau.

La blondinette prit soudainement un regard satisfait, avide de défi. Un sourire se dessina grandement sur ses lèvres, tandis qu’elle s’abaissa légèrement pour ne pas se faire voir. Elle prit soin de ne pas l’alerter. Elle était couchée au sol, rampante, sa dague à la main. Elle allait l’atteindre, presque… et non. Il ne lui restait plus qu’a se redresser vivement en sautant sur la bête, mais celle-ci l’avait entendue et avait fuit dans les hauteurs du pic, constituées de roche. Bof, après tout ! Kat s’élança à toute vitesse à la suite de l’animal, escaladant pierre en pierre, bien qu’elle fût déjà moins agile que sa proie. Alors une fois arrivée à une certaine hauteur, elle attendit. Un craquement. Un regard perçant vers le bas. Le chamois, qui se tenait là, en bas, d’où elle venait, et qui broutait tranquillement. Raaah ! Il n’allait pas lui pourrir sa journée ! Déjà était-ce assez difficile comme ca pour ramener une proie de cette taille au clan, alors il ne fallait pas en rajouter ! Elle brandi son arc, le tendis, visa, pointa et… tira. Dans un rocher. Evidemment, la bête avait déjà fuit au moins jusqu’au champ fleuri ! Ne voulant pas admettre sa défaite, elle descendit, boudeuse, injuriant l’animal de tous les noms.

En redescendant légèrement, la pente était beaucoup moins forte, avec une longue distance de plat. Mais elle était tout de même assez haut, et lorsqu’elle écarta les fourrés en face d’elle pour voir où elle se trouvait, c’était juste devant un précipice. Elle ne recula pas. Elle était complètement figée, en voyant le Silverwood presque dans sa totalité, surplombé d’un ciel certes gris, mais tout de même beau. Il n’avait pas neigé depuis quelques jours, ainsi le manteau blanc fondait petit à petit. D’ailleurs, l’aiglette se rendit compte seulement compte de sa bêtise maintenant. Elle était vachement découverte, pour la saison des neiges. Elle grogna dans son coin et, commença à claquer des dents. Quand tout à coup, une idée lui vint en tête. Elle était seule non ? Parfait ! Sans se faire prier, elle prit illico presto sa forme animale. Ainsi, du haut du Pic de l’aigle, elle n’aurait sans doute pas froid. Elle se recroquevilla sur elle-même, fourrant sa tête dans ses plumes. Puis une idée lui vint.

Pas vraiment une idée, certes, mais elle voulait le faire. Essayer et re essayer, jusqu'à ce qu’elle y parvienne. Voler. Non pas à cause des moqueries de ses camarades, non bien sure que non, elle s’en fichait strictement de ca ! C’était par pur et simple objectif personnel. Sa forme animale était vraiment belle, du moins le trouvait-elle, et c’était vachement dommage qu’elle ne soit pas utilisée dans ses capacités spéciales. Dans tous les clans du Silverwood, les aigles étaient les seuls à pouvoir voler. Parfois, ils en étaient même fiers. Trop fiers. Trop embêtant. Oh et puis, arrêtons de réfléchir ! Cette fois, ca serait la bonne, Kat’ en était certaine !

Le regard déterminé, et les yeux plantés sur un point, elle commença à courir, courir, courir, jusqu'à arriver au bord et de se lancer dans le vide, tout en déployant majestueusement ses ailes. Oui ! Elle avait réussi ! Elle était entrain de voler ! Et comme chaque bonne chose a une fin, au bout d’environ trois secondes après son décollage, elle s’écrasa lamentablement en planant dans tout les sens, et mordit la terre au sol. Elle avait atterrit juste un peu plus bas, toujours sur le pic de l’aigle. A peine eut-elle touchée le sol, qu’elle avait reprit sa forme humaine, et se relevait donc tant bien que mal, en toussant et s’essuyant la poussière.

A mi-debout, un craquement retenti. Kateya tourna vivement la tête, et aperçu une tignasse brune se mêlant au fourré saupoudré de neige. Kateya le reconnu sans aucun problème, bien qu’elle ne sache pas son nom et ne lui ai pas vraiment adressé la parole un jour, elle savait qu’il faisait parti de son clan. Alors, elle planta son regard dans le siens, d’un air froid et provocateur et déclara :

« Qu’est-ce que tu regardes toi ?! »

Elle se relevait lentement, puis toujours en fusillant le guerrier du regard, un air dédaigneux se tenait droite prête à riposter à ses paroles.

________________________________________


Kateya:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://SilverWood-RPG.bb-fr.com
Ҩ Lieutenant
avatar
Dreno
Ҩ Lieutenant
Messages : 358
Date d'inscription : 15/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: Fly, fly, and try again! [PV Asrin] Dim 5 Fév - 8:14

Avant de raconter sa magnifique et très spirituelle rencontre avec Kateya, faisons un bref retour sur la matinée du jeune aigle. A noter qu'il était en pleine forme et donc en bonne position pour décocher plusieurs insultes à la seconde.

Asrin, que tout le monde connaissait comme un grand fainéant, avait passé la journée précédente à dormir. Si bien qu'il se leva avant l'aube. Personne n'était réveillé. Ses membres endormis ne semblaient pas prêts pour une partie de chasse, ses cheveux en bataille lui cachaient la moitié du camp et des bruits bizarres venant de l'autre côté de la tente l'informaient qu'il avait été trop bruyant en baillant lors de son éveil. Bref, la routine. Debout à l'entrée du "dortoir", la tête face à ce qui devait être la lune, il huma l'air. Frais, mais pas trop. Relevant sa tignasse ébène, il fit quelques pas vers le garde-manger et se choisit une pomme et quelques baies pour commencer cette foutue journée dans le clan de l'aigle. Encore une passée à faire semblant de travailler. Cela devenait habituel. Peut-être un peu trop. Mais il n'en avait que faire des besoins du clan. Chasser ? Et pourquoi ? Même un enfant peut cueillir des fruits et en faire son repas, non ? Alors, il n'y avait aucune raison d'embêter les pauvres guerriers qui avaient SUREMENT autre chose à faire. Enfin, chacun son avis, le sien était qu'un bain ne lui ferait pas de mal. Et ce moment de la journée était parfait car personne ne risquait de le déranger.

Arrivé à la rivière qui coulait le long du pic de l'aigle, Asrin entra dans l'eau torse nu en veillant à ce que personne ne puisse le voir. Il haïssait être vu ainsi parce que la cicatrice qui lui parcourait le dos découlait d'un événement qu'il aurait voulu oublier. Elle lui faisait mal parfois mais pas question que Shayra foute quoi que ce soit dessus. Enfin, à force de barboter, réfléchir, nager, réfléchir à de nouvelles insultes pour le prochain qui viendra le réveiller, se laver, réfléchir encore, nager, etc... L'aube pointa et le soleil commença même à monter.

-Les autres guignols doivent être debout. Vaut mieux que je me rhabille.

Une fois habillé et les cheveux à peu près coiffés, il se mit à marcher vers le sommet du pic. Il arriva sous une corniche. Du haut de celle-ci, une ombre s'envola et... S'écrasa brutalement à deux pas du guerrier. C'était un aigle. Un aigle qui volait aussi bien qu'un ours soit mais un aigle qu'en même. Il se transforma en une jeune femme blonde : Kateya. Il avait entendu parler de cette tête brûlée qui ne savait pas voler. Et en plus elle s'évertuait à essayer, quelle fille pathétique, quoi que persévérante. Et idiote pas dessus le marché parce qu'elle aurait pu se blesser. Il y avait des boulets dans son clan mais là c'était un cas désespéré. La jeune femme se releva tant bien que mal et le toisa furieusement :

-Qu’est-ce que tu regardes toi ?!
-D'abord, bonjour mademoiselle malpolie. Ensuite, hum... Difficile à dire. Un pigeon qui vient de s'écraser méchamment ? Un aigle qui vole aussi bien qu'un ours boiteux ? Une idiote qui aurait pu se faire mal ? C'est à peu près ça. Et toi, sa va ? Au fait, tu sais que les gamines ne sont pas autorisées à sortir du camp avant dix heures ? Et seuls les oisillons ne savent pas voler.

Un sourire en coin, il la toisa à son tour. Ses railleries ne l'avaient pas fait rire, bon point pour elle. Si ça avait été le cas, il l'aurait vraiment prise pour une gourde. A dix-sept ans seulement, il avait la moitié du camp à dos et l'autre moitié en horreur. Cette deuxième moitié était surtout composée de ces imbéciles qui voulaient le "civiliser" et surtout l'obliger à se lever pour aller chasser ou autre futilités. Des conneries en gros. Cette petite blonde hargneuse était encore entre les deux mais semblait plutôt prête à basculer dans les "personnes voulant le torturer avant de le jeter du haut d'une falaise à moitié conscient". Il allait s'amuser...
Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Guerrière
avatar
» Eryl
Ҩ Guerrière
Messages : 20
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: Fly, fly, and try again! [PV Asrin] Lun 6 Fév - 10:50

- D'abord, bonjour mademoiselle malpolie. Ensuite, hum... Difficile à dire. Un pigeon qui vient de s'écraser méchamment ? Un aigle qui vole aussi bien qu'un ours boiteux ? Une idiote qui aurait pu se faire mal ? C'est à peu près ça. Et toi, ca va ? Au fait, tu sais que les gamines ne sont pas autorisées à sortir du camp avant dix heures ? Et seuls les oisillons ne savent pas voler.

Kateya le prit très mal. Enfaite, c’était comme si quelque chose lui transperçait la poitrine. Elle sera les poings, ses doigts endoloris par le froid, et garda ses yeux plantés dans les siens. Elle ne fléchirait pas la première. Le fait qu’elle ne sache pas voler n’était pas de sa faute, et de son manque de volonté. Bien au contraire. Et puis que savait-il d’elle ? Comment OSAIT-IL se permettre de lui adresser la parole de cette manière ? A elle, qui était plus âgée ? Un regard haineux envahit les traits de la blonde. Asrin était plus jeune qu’elle, il était guerrier, certes, mais toujours un enfant sans son totem dans sa tête. Toujours à ce moquer des gens, à les reprendre et se faire un malin plaisir à les contredire. C’était le rôle de Kateya tout ca, pas le sien. Un courant d’air frais passa, et la fit tressaillir de la nuque jusqu'au ventre. Ses longs cheveux blonds flottaient dans l’air lentement et tous dans le même sens, tel une régularité parfaite. Un doux parfum de miel s’en dissipa et se perdit légèrement dans l’air. Ses yeux turquoises, plantés dans les yeux grisâtre du jeunot étaient avide de rancune. Il ne fallait pas provoquer Kateya. C’était bien connu. Ou pas. Mais ceux qui l’avaient fait ne s’y étaient pas repris à deux fois. Elle attendit tout d’abord une riposte corporelle du Guerrier, car elle le pensait bagarreur. Etant donné qu’il ne bougea pas, elle se contenta d’avancer, le regard rivé sur sa cible et de s’arrêter à quelques longueurs de queue de souris de lui. Figée, fixée au sol, au point d’encrage. Jusqu’au moment où, elle leva sa jambe du sol à une vitesse incompréhensible et la cogna dans la jambe d’Asrin, pile dans le creux, pour le faire plier et s’écrouler au sol. Ce qui ne manqua pas. Aussitôt et avant qu’il ne touche le sol, elle précipita sa main sur son torse pour être sure qu’il soit cloué au sol mouillé par un gros plaquage, et une fois à terre, elle contracta le muscle de son bras, impassible.

- Répète encore une fois face de Rat, je crois que j’ai mal entendu. Lui lâcha-t-elle froidement, le fixant toujours.

Aurait-il comprit ? Ca m’étonnerait fort. S’il était du genre têtu, elle savait bien qu’il n’abandonnerait pas si vite ses vannes bonnes pour la chair à corbeau. Il a du être élevé avec des Elans pour avoir si mauvais caractère ! Elle, elle n’était pas comme ca. Non, bien sur que non, où allez vous chercher ! L’avoir insulté sur son plus gros défaut, point faible et complexe était une erreur gravissime, surtout lorsque c’était volontaire. Puis elle se rapela d'une chose. Son carquois et son arc, toujours à son épaule. Ensuite elle analysa sa position. Elle tenait fermement Asrin au sol d'une main, et l'autre lui servait d'appui. Elle était quasiment au dessus de lui. Alors, en un vif-éclair elle leva sa main, tira une flèche de son carquois et banda son arc. A peine eut-elle fini, que son pied avait remplacé sa main et écrasait le guerrier. Elle avait énormément de force dans les jambes grace à son endurance. Dans les bras un peu moins, disons juste qu'elle n'est pas visible. Elle pointa ensuite son arc vers lui, attendant sa réponse. Mais Kateya n'était pas patiente du tout à vrai dire.

- Répète! , hurla-t-elle cette fois-ci, contractant encore plus ses muscles, et tendant encore plus son arc, au point tel d'en briser la corde en crin de cheval. A son hurlement, plusieurs oiseaux s'envolèrent des sapins, surpris.

________________________________________


Kateya:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://SilverWood-RPG.bb-fr.com
Ҩ Lieutenant
avatar
Dreno
Ҩ Lieutenant
Messages : 358
Date d'inscription : 15/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: Fly, fly, and try again! [PV Asrin] Lun 13 Fév - 11:43

Il continuait à la toiser d'un regard provocateur quand elle s'avança, lui donna un rapide coup de pied dans la jambe, le fit tomber, le plaqua au sol avec son bras et gueula dans ses oreilles :

-Répète encore une fois face de Rat, je crois que j’ai mal entendu.

Drôle d'insulte. On savait les rats très malins et elle qui ne savait pas voler leur ressemblait bien plus, surtout avec son petit nez insolent. Enfin, il devait y avoir eu une erreur, elle n'avait pas l'âge d'avoir son totem ! C'était une gamine insolente ! Et dire qu'il était plus jeune qu'elle. En apparence seulement, alors. Parce qu'avoir un telle teigne comme aînée, quelle horreur ! De toute façon, il ne respectait ni n'écoutait personne alors pourquoi elle ? L'avoir mise en colère si facilement le fit sourire. Son bras était fermement appuyé sur son dos mais il pouvait se dégager. Il choisit cependant de ne rien faire, d'attendre. Elle ne devait pas être aussi patiente que lui car son pied remplaça son bras et qu'elle pointa un objet pointu juste entre son dos et sa nuque.

-Répète!

Encore plus en colère ? Hum, il allait s'amuser avec elle. C'était une vraie teigne en plus d'être idiote et belliqueuse. D'accord, il avait commencé mais comment résister à une pareille occasion ? L'intelligence d'Asrin, bien qu'utilisée dans des buts peu louables, était son seul point fort avec sa détermination. En considérant ce qu'il pouvait voir avec la tête dans le sable et les cheveux devant les yeux, il ne discernait pas bien la position de Kateya. Mais s'il se fiait à son ouïe et au poids qui pesait sur son dos, elle devait se trouver à sa droite et sa respiration forte trahissait sa fureur. La fureur aveuglait les sens. Oh, et la flèche -car ce devait être une flèche comme elle avait un carquois- avec laquelle elle le menaçait n'était nullement un danger. Le son que le vent faisait près d'elle prouvait sa fabrication rapide et peu soignée avec du bois de boulot qu'on trouve partout et non avec du chêne, bien plus résistant. Il la briserait en moins de deux secondes. Maintenant, il fallait détourner son attention.

-Tu veux que je répète ? Très bien. Mais ça ne va pas te faire plaisir. J'ai dis que tu ne devais pas sortir du camp car seuls les oisillons ne savent pas voler et que, comme tu ne sais pas voler, tu n'était qu'une...

Il attrapa la cheville de la guerrière avec sa main droite et poussa sur le sol avec sa main gauche. La flèche entama sa chemise et un peu son dos mais il roula sur le côté et fit un croche-patte à Kateya en passant. La flèche était dans sa main, comme il l'avait prévu. Comme on casse une brindille, l'Aigle la brisa en souriant à pleines dents à son ancienne propriétaire. Il retourna à la charge et tous deux roulèrent dangereusement vers le bord de la falaise. Il la plaqua au sol, fut maîtrisé à son tour, se libéra pour la refaire tomber, reçut un coup de coude dans le ventre, lui rendit son coup, se cogna contre un arbre, se retrouva à moins d'un centimètre du visage de la jeune femme, en profita pour lui glisser un gentil « Pigeon sans ailes ! » à l'oreille, se prit une méchante baffe suivie d'un coup de pied, roula vers les buissons qui cachaient le bord de la falaise, tira les bras de Kateya, la bloqua à terre encore une fois, eu le souffle coupé par un fantastique coup de genoux et tomba en entraînant la jeune Aiglette dans sa chute. Il s'agrippa à une racine sortant de la falaise et quelque chose pesa sur son poignet : Kateya.

-Je ne peux pas me transformer sans lâcher la branche ! S'il y a encore un neurone valide dans ta petite tête de mule, attrape à ma jambe au lieu de mon poignet. T'as compris mademoiselle "je saute de la falaise en espérant voler" ?
Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Guerrière
avatar
» Eryl
Ҩ Guerrière
Messages : 20
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: Fly, fly, and try again! [PV Asrin] Dim 19 Fév - 2:13

-Tu veux que je répète ? Très bien. Mais ça ne va pas te faire plaisir. J'ai dis que tu ne devais pas sortir du camp car seuls les oisillons ne savent pas voler et que, comme tu ne sais pas voler, tu n’étais qu'une...

Il ne termina pas sa phrase, qu’il attrapa la cheville de la blonde qui n’eut pas le temps de tirer. La flèche entailla le haut d’Asrin, qui roula sur le côté en renversant Kateya au sol. Il la toisa, d’un air satisfait, et brisa sa flèche en souriant. Soudainement il lui sauta dessus, et ils roulèrent ensemble sur le sol. Kateya fut plaquée au sol la première, la main d’Asrin sur son coup pour la maîtriser. D’un coup, Kateya se rebiffa et cette fois-ci c’était elle qui le tenait au sol. Le souffle court, la scène se passait à toute allure, pourtant en se concentrant, elle voyait tout les détails, et prévoyait les attaques du guerrier. Au moins avait-elle aiguisée ses sens ! Asrin se libéra pour replaquer la fille au sol, mais celle-ci lui asséna un énorme coup de coude dans le ventre… Qu’Asrin lui rendit. Kateya inspira très fort, se recroquevillant sur elle-même. Pendant quelques secondes, sa respiration fut coupée. Asrin se percuta à un arbre, et lorsque Kateya le rejoignit en roulant, lui lui murmura un gentil « Pigeon sans ailes ! » tout en souriant. Hors d’elle, elle lui affligea une baffe claquante, ainsi qu’un coup de pied. Il roula vers des buissons, Kateya à sa suite. La vitesse était hallucinante. Il tira soudainement l’aiglette et la bloqua de nouveau à terre. Cette fois-ci, c’était trop. Elle lui affligea un coup de genou mémorable à l’estomac, puis il commenca à dévier sur le côté, pour finalement tomber d’une falaise et entrainer la blonde avec lui. Elle s’agrippa à son poignet de toutes ses forces. Ca y est, c’était fini… Elle ferma les yeux très fort, et retint son souffle, lorsque tout à coup, la chute s’arrêta. Elle releva la tête, Asrin était là, se tenant à une racine dépassant de la paroi terreuse.

- Je ne peux pas me transformer sans lâcher la branche ! S'il y a encore un neurone valide dans ta petite tête de mule, attrape à ma jambe au lieu de mon poignet. T'as compris mademoiselle "je saute de la falaise en espérant voler" ?


Kateya rumina intérieurement. Ce n’était pas le moment de se disputer. Cependant, elle réfléchit une seconde. Il était impossible que l’aigle puisse supporter son poids. Pas en humaine en tout cas. Alors, prenant une grande inspiration et en fermant les yeux, elle se laissa tomber dans le vide. Asrin émit un son de surprise, mais Kateya ne l’écouta pas. Gracieusement, elle ouvrit l’espace de ses bras et serra ses jambes tendues. Puis, soudainement, ce n’était plus une femme, mais un aigle qui tombait, les ailes grandes ouvertes. Ceci ne l’empêcherait pas de s’écraser comme une fiente, mais au moins elle espérait que ses ailes ouvertes ralentiraient la chute. De plus, elle était deux fois plus légère. Elle ferma ses yeux vifs, et pria les ancêtres pour qu’Asrin puisse l’atteindre. Elle n’aimait pas obtenir de l’aide, mais dans un cas de vie ou de mort, elle ne pouvait pas se débrouiller seule, il fallait qu’elle l’admette.

Alors, elle sentit quelque chose d’acéré la saisir par la chair de son dos, puis elle ne tomba plus. Elle était entrain de voler, sur le magnifique paysage. Pour faciliter la chose, elle replia ses ailes contre elle. Elle surplombait toute la vallée à présent, c’était tellement beau… Elle sentit l’air se frapper contre son visage, et ouvrit le bec. D’un seul coup, ils se rapprochèrent du sol, et Asrin lâcha Kateya en plein atterrissage, ce qui l’a fit s’écraser au sol, mordant la poussière. Aussitôt elle reprit sa forme humaine, et tout en se relevant :

« Ca va pas stupide volatile ?! Qu’est-ce qui t’as prit de faire ca hein ?! J’aurai très bien pu m’en sortir toute seule ! Non mais, mais, pour qui tu te prends, tu crois que parce que tu sais voler, ca te donne le droit de me trimballer comme ca, comme un vulgaire paquet ? »

La mauvaise fois de la jeune femme refit surface. Etait-ce une facon ambigue de le remercier ? Ca m’étonnerais.

________________________________________


Kateya:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://SilverWood-RPG.bb-fr.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Fly, fly, and try again! [PV Asrin]

Revenir en haut Aller en bas

Fly, fly, and try again! [PV Asrin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Silver Wood RPG :: Introduction :: Corbeille-