AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez|

Vallée enneigée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Vallée enneigée Mar 20 Déc - 1:17

    Cho-Hoki cligna des yeux et frissonna. Elle venait de se réveiller, en "chemise de nuit" composée de feuilles et de fourrure. Il faisait extrêmement froid. Il régnait un grand silence dans tout le territoire, pas un seul chant d'oiseau. C'était bizarre. Les pas des membres du clan semblaient étouffés. Très bizarre. L'apprentie-mage décida de se dégourdir et de sortir pour voir ce qui se passait, enfin juste sortir la tête, elle n'allait pas se promener dans le camp dans cette tenue ! Elle glissa un regard à travers l'ouverture et en resta stupéfaite.
    Il avait neigé durant le nuit. Et pas qu'un peu.
    Au moins deux pieds de neige recouvrait le sol, comme un impeccable manteau blanc. Le camp entier semblait tourner au ralenti : des pieds s'enfonçaient dans la neige, certains guerriers reniflaient... Bon, ok. Il fallait partir à la chasse aux remèdes, là. Mais d'abord, s'habiller.
    Tout en choisissant ses habits (un haut en fourrure blanche avec manches qui ne lui arrivait pas jusqu'au nombril, un petit manteau (un espèce de rond en fourrure avec un trou pour passer la tête au milieu) de fourrure blanche également, des bottes très longues qui lui arrivaient plus haut que les genoux et une petite jupe. Elle prit son sac de feuille qui fermait avec une ficelle en peau et un petit poignard (on est jamais trop prudent).
    Elle mit un collier de plumes blanches et sortit enfin de sa tente, après s'être arrangé les cheveux et mit un trait fin de peinture noire sur ses yeux.
    La couche de neige semblait à la fois solide et fragile. Elle la tâta du bout du pied, inspira à fond et s'y appuya un peu plus fort.
    Sa jambe s'enfonça jusqu'aux genoux. Heureusement qu'elle avait l'habitude de porter des longues bottes ! La jeune femme voyait d'ici les dizaines de rhumes dû à cette neige... Alors oui, c'était beau et tout ce qui va avec seulement c'était horrible : tous les guerriers tombaient malades tandis que les plantes médicinales étaient recouvertes d'une tonne de neige ! La misère pour les mages...
    Elle avançait très lentement dans la neige. Elle n'en était qu'à la moitié de la clairière ! Ses pas étaient si lourds qu'il lui sembla qu'elle traînait un boulet derrière elle. Elle se métamorphosa en biche et accéléra l'allure en bondissant. La poudreuse se soulevait sur son passage alors que ses pattes se glaçaient.
    Elle sortit en trombe du camp tout en réfléchissant à toute vitesse à l'endroit où elle pouvait bien aller. La Vallée Éphémère, peut-être? On y trouvait certains arbres avec des branches épaisses, avec un peu de chance elles auraient protéger les remèdes en-dessous d'elles... Il lui fallait du thym, du bouillon blanc (elle espérait qu'il en reste en cette saison) et surtout du jasmin.
    Arrivée à destination, elle s'aperçut, soulagée, qu'au pied des troncs d'arbres, beaucoup de plantes étaient encore en vie. Il fallait maintenant trouver des remèdes.
    Elle reprit sa forme humaine et commença ses recherches. Aucune trace de bouillon blanc ou de jasmin, en revanche elle trouva quelques branches de thym.
    Enfin, elle aperçut une tige de jasmin, avec une petite fleur blanche. Dans un état presque extatique, elle tendit la main...
    ... Et c'est à cet instant qu'un sabot écrasa la plante, surtout par mégarde.
    Oh non, se désespéra Cho-Hoki avant de lever les yeux vers la biche qui se trouvait devant elle.



    - Bonjour... Euh... tu marches sur mon jasmin... fit-elle d'une voix timide.

Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Lieutenante
avatar
Tika
Ҩ Lieutenante
Messages : 407
Date d'inscription : 13/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: Vallée enneigée Jeu 19 Avr - 7:41

Tika se leva assez tard. Elle avait veillé sur le camp durant la première moitié de la nuit mais ce n'était pas une raison pour flemmarder. Elle était lieutenante et avec Agnou qui se plaignait de maux de tête, elle travaillait pour deux. Oh, elle ne lui en voulait pas. Ça arrivait à tout le monde de tomber malade. Même aux chefs. Troquant sa robe de lin contre un ensemble en cuir brun clair et de hautes bottes, elle mis sa ceinture à laquelle était accrochée sa dague et sortit faire un tour du camp. Le camp était anormalement blanc. L'hiver faisait des siennes. La neige lui arrivait presque aux genoux et sous la poudreuse, le sol craquelait. Une couche de verglas devait s'être formée avant la tombée des premiers flocons. La réserve de gibier était bien mince mais les fruits d'automne compensaient. Ils auraient encore à manger pendant plusieurs jours avant qu'une expédition de chasse ne soit nécessaire. Elle passa voir si Agnou était réveillée mais ce n'était pas le cas. Elle avait sûrement attrapé un rhume ou quelque chose du genre. Heureusement, leur nouvelle apprentie mage était très compétente. D'ailleurs où était-elle ? Elle accosta deux guerriers qui rentraient de la patrouille :

-Vous avez vu Cho-Hoki ?
-Elle vient de sortir pour chercher des plantes, je crois. Sinon elle n'aurait pas emporté sa sacoche.
-Hum, d'accord. Et cette patrouille ?
-Et bien, nous avons vu un ours brun du côté du ruisseau.
-En cette saison ?! Ils hibernent ! Vous vous fichez de moi ?!
-Non, bien sûr que non. Mais c'était peut-être un guerrier du clan de l'ours.
-Et vous avez laissé Cho sortir toute seule !

La lieutenante courut à sa tente, attrapa un morceau de ficelle et sa cape de fourrure blanche, puis sortit du camp au pas de course. Sans s'arrêter de courir, elle enfila sa cape pour se couvrir les épaules et s'attacha les cheveux. Puis, comme la neige la ralentissait trop, elle se transforma. L'odeur de la mage était assez forte, elle ne devait pas être loin. Tika trouva des traces de pas dans la neige, sûrement celles de Cho. Elle suivit la piste et atterrit dans la vallée éphémère. Derrière un grand chêne, la neige bougeait. Bizarre... Ce n'était pas de la neige mais les vêtements blancs de l'apprentie mage. Tika marcha jusqu'à elle.

-Bonjour... Euh... tu marches sur mon jasmin...

Tika retira sa patte avant d'une petite fleur blanche et reprit forme humaine.

-Oh, je suis désolée. Je ne regardais pas où je mettais les pattes. Je venais t'avertir ; il y a un ours dans les parages. Ou un guerrier du clan de l'ours, on n'en est pas sûr. Il est brun, donc facilement repérable. Encore désolée pour les fleurs mais Automne en cueillait près du ruisseau, sous les rochers. Par contre, c'est par là que nous avons vu l'ours, alors si tu veux y aller je ne peux pas te laisser seule.

Tika avait déjà du échapper à des ours auparavant. Comme c'étaient des créatures sacrées, il était formellement interdit de s'en prendre à eux. Le feu était le moyen idéal pour les effrayer mais vu la couche e neige qu'il y avait sur le sol il serait difficile de trouver du bois sec. Et si c'était un guerrier ours, c'était une autre histoire. Il faudrait découvrir pourquoi il était sur leur territoire et si ses intentions étaient pacifiques. Dans le cas contraire, peut-être devraient-elles sa battre.

[Or RP : Tu choisis si on rencontre l'ours ou pas. Si c'est un guerrier, il faut demander la permission à Swan, Artaher ou Momoï. Sinon c'est juste un ours qui hiberne pas.]
Revenir en haut Aller en bas

Vallée enneigée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Silver Wood RPG :: Introduction :: Corbeille-