AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez|

[EVENT] Deuxième Assemblée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ҩ Mage
avatar
Shayra
Ҩ Mage
Messages : 200
Date d'inscription : 03/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Dim 26 Fév - 7:27

La puanteur était insupportable. Il avait l'impression d'étouffer. Lorsqu'il passa dans le camp, les guerriers le regardèrent, stupéfaits. Il y eut quelque rires. Quelqu'un s'approcha, se boucha le nez, et, désignant l'épaisse couche d'un brun douteux dont était tartiné son visage, s'exclama :
" Euh... Kazan, qu'est-ce qu'il t'es arrivé ?... "
Le lieutenant lui adressa un sourire las, mais dans ses yeux bleus brillait la lueur d'ironie habituelle.
" Merde de bison, pourquoi ? " répondit-il du tac au tac.
Puis, voyant que l'autre pâlissait, il ajouta :
" Avec un parfum de mouffette tout à fait délicat, tu ne trouves pas ? Tu veux peut-être essayer ?
- Euh... Non... Non merci, ça ira... "

Kazan éclata de rire et passa une main dans sa chevelure d'ébène. C'est vrai qu'il était dans un état assez particulier. Sa tête était couverte de déjections, son corps et ses vêtements étaient poussiéreux et tachés de sang, et il se dégageait de lui un air très... Barbare. En chassant dans la forêt, il avait été projeté par terre... La tête dans une bouse. Puis, quand il s'était relevé, une moufette l'avait aspergé de son liquide si... Agréable. Là, il avait pété un câble, il s'était mis en colère, très en colère. Non, il était carrément devenu fou. Y'a des fois, comme ça, vaut mieux ne pas se frotter à lui. Il avait décapité la mouffette. Et puis... Il avait pris son cadavre, l'avait éventré, l'avait fait tourner en l'air en poussant des hurlements et l'avait envoyé dans tous les sens. Les boyaux avaient jailli, le sang avait giclé... Bref, il avait fait un carnage. Puis il s'était brusquement calmé. Debout, haletant, poisseux de sang et d'organes, ses jambes s'étaient soudain dérobées sous lui. Lorsque son crâne avait heurté le sol, il y avait eu un bruit singulier : "Ploc !".
C'est ainsi que Kazan s'était réveillé une heure plus tard, parfaitement détendu et plongé dans la merde... Au sens propre. Alors il était parti en courant, priant les Ancêtres de lui pardonner cet atroce instant de folie. Pour se faire pardonner, il avait ensuite chassé normalement et avait attrapé pas mal de gibier. En résumé, chouette journée...
Il se dirigea d'un pas fier vers le ruisseau qui coulait près du camp. Il croisa Moïra qui se dirigeait vers l'arbre couché et la salua amicalement. Elle lui rendit un regard étonné avant de le saluer à son tour. Il se regarda dans l'eau et eut honte. Il était dans un état pitoyable. Si... Euh... Si Andora le voyait comme ça... Il plongea dans l'eau et se sentit libéré. Les excréments sur son visage avaient séché, il dut frotter vigoureusement pour les déloger. Il sortit de l'eau, grand, beau et trempé, avec un soupir de soulagement. Il plaça ses vêtements au sec et rejoignit les autres. Le jeune homme était charmant dans sa chemise noire comme la nuit qu'il avait enfilée en vitesse. La couleur se fondait avec sa crinière qui descendait jusqu'en dessous de ses larges épaules. Quelques flocons tombaient mais ne restaient pas sur le sol. Malgré la neige, il ne faisait pas vraiment froid. Il s'adossa à un tronc d'arbre, comme d'habitude, et écouta Moïra. Ce soir allait avoir lieu sa deuxième assemblée. La première s'était bien passée, d'ailleurs il avait été officialisé en tant que lieutenant. Ces derniers jours il avait fait des efforts pour bien exercer sa fonction et avait organisé de nombreuses patrouilles et expéditions de chasse. Mais il savait que ce soir, ça n'allait pas être pareil. Il ne savait pas vraiment comment, mais il avait un pressentiment. Certainement lié au fait qu'il ait assisté à la discution de Moïra et d'Andora l'autre jour. Tiens, Andora...
" Ce soir-ci sera différent des autres. Il se peut fortement que certains clans soient dans de mauvais termes, c'est tout ce que je peux vous dire pour l'instant. Ainsi, j'attends de vous une attitude irréprochable, aucun manque de respect. Ne rentrez pas dans les débats qui dérivent, le clan n'a aucun problème et ne compte pas en avoir. Soyez digne de lui. Ombre et Andora vont bien sur m'accompagner, ainsi que Kazan. "
Il hocha la tête mais ne fit pas un de ses petits sourires en coin comme d'habitude. Il était inquiet. Qu'allait-il se passer ce soir ? Et si la trêve était rompue ?
" Vous trois, vous vous joindrez à nous. Pour tout les autres, libre à vous de nous accompagner. J'ai désigné dans l'après-midi deux guerriers chargés de surveiller le camp en notre absence. Nous passerons par la frontière du territoire des Ours, inutile de nous faire attendre. Il est temps d'y aller. "
Quelqu'un envoya une lance à la chef, qui la attrapa d'un geste fluide. Kazan commença à avancer, l'air préoccupé. A l'avant, Moïra rejoignit son nouveau compagnon, Torak. Le guerrier avait observé l'évolution de leur relation avec intérêt. C'est vrai qu'ils avaient une fâcheuse tendance à échanger de farouches baisers en public. Ce qui l'avait beaucoup fait rire, d'ailleurs, de les voir si gênés alors que tous les regards étaient sur eux. Puis il repensa à ce qui s'était passé dans la tente de Moïra, avec Andora. Cette vision qu'elle avait eu, comme quoi le meurtrier était un sans-totem. Tous les mages avaient-ils eu la même vision ? Une guerre allait donc éclater entre le Clan de l'Ours et du Rat ? Tout ça pour un meurtre dont personne dans les deux clans n'est le coupable ? Quel gâchis... Tandis qu'il songeait à ça, anxieux, ils commencèrent à marcher. Soudain, son esprit fut envahi par de doux cheveux roux, une peau d'ivoire, de grands yeux innocents... Andora. Tout son corps se tendit vers elle, il ressentit brusquement l'envie d'être à ses côtés, de la toucher... Alors il accéléra le pas et la rejoignit.
" Salut ! "
Pitoyable mais charmant. Elle rougit et lui lança un regard timide. Il lui fit un de ses sourires irrésistibles dont il avait le don, exhibant des dents étincelantes de blancheur.
Ils ne se disaient rien, il marchaient côte à côte, c'est tout. De toute façon, il ne savait jamais quoi lui dire, à elle. Il ne savait pas pourquoi, son cerveau se vidait de toute chose et il n'avait plus aucun sujet de conversation, plus aucune répartie en tête, Ils étaient près à se toucher. Kazan avait une étrange sensation de chaleur, il sentait quelque chose de différent quand il était proche d'elle. Il fronça les sourcils et regarda le vide. Tout ça ne lui était jamais arrivé. C'était la première fois qu'il était amoureux, il en avait parfaitement conscience mais il n'arrivait pas à l'accepter. C'était difficile pour lui qui avait eu une longue liste de conquêtes sans jamais réussir à ressentir autre chose que du désir. Ils se transformèrent en renards.
Ce fut tout. Ils se séparèrent une fois arrivés dans la fameuse clairière. Au fond de lui, il aurait voulu qu'il se passe autre chose, mais il n'y arrivait pas. Il était comme bloqué, et il avait si peur de l'effrayer... Peut-être une autre fois... C'était ce qu'il se disait à chaque fois. Peut-être une autre fois. Du coup, il ne se passait jamais rien. La seule fois où les choses avaient été plus ambiguës, c'était dans la tente de Moïra. Un endroit peu favorable, et, depuis, plus rien. Oh, et puis zut, hein ! Il ne montrait jamais cette face là de sa personnalité, d'habitude. Pour lui, c'était une faiblesse. Il reprit son air moqueur habituel et se fondit dans la foule.


"Aaaaarrrrrggh ! "
Le cri avait retenti dans toute la grotte. Azur passa la tête par la fente de la petite caverne secondaire où il travaillait, interloqué.
" Bordel de merde ! T'as vu l'état de ma peau ?! Elle est complètement déshydratée !!! "
Shayra n'était pas connue pour être discrète, surtout qu'elle était assez friande d'injures. L'apprenti-mage leva les yeux au ciel et retourna à ses corvées. Son mentor, quand à elle, était penchée au dessus de son reflet dans l'eau, les mains crispées sur son visage. Ce soir, c'était l'assemblée. Donc, priorité numéro un : être jolie. Pas forcément pour rencontrer des garçons, mais c'est une question de principe. Toujours être impeccable en public ! Enfin... Toujours apparaître sous son meilleur angle. Or, là, elle avait un sérieux problème. Sa peau était complètement desséchée, à tel point qu'elle pelait sur le front, le nez et les joues. C'était in-to-lé-rable. Elle devait ab-so-lu-ment arranger ça. Non mais oh ! Elle se mit à préparer une mixture épaisse d'une couleur bleuâtre en ronchonnant, puis elle l'étala sur son visage. Comme elle allait s'allonger pour attendre que ça fasse effet, elle décida que c'était injuste qu'elle se repose alors que son apprenti travaille.
" Azur ! C'est bon, je te libère, je ferai le reste. N'oublie pas, ce soir c'est l'assemblée ! "
Il se planta devant elle et pouffa en voyant ce qu'elle avait sur la figure. Elle ne put s'en empêcher, elle se mit à rire avec lui.
" Pas de commentaire ! Ce sont des histoires de filles, cherche pas ! Allez, maintenant, file ! "
Il ne se fit pas prier et courut vers la sortie. Shayra soupira, puis elle avisa ses deux robes préférées. Allait-elle prendre la rouge vermeil, pétillante, qui mettait en valeur ses formes et qui allait bien avec ses colliers - et qu'elle avait porté pour la cérémonie d'Azur, ou bien la noire ébène, plus sobre, qui faisait ressortir ses cheveux dorés et qui lui donnait un air élégant ? C'était LA question. La réponse sera décisive pour son avenir, oui, bien sur... Elle éclata de rire en prenant conscience de toute la signification de la phrase : "Anh, j'ai rien à me mettre anh !!!". Bon, là, franchement, elle n'avait pas du tout envie de choisir. Alors elle s'allongea et s'endormit. Quelques heures plus tard, elle se réveilla en sursaut. Elle se regarda de nouveau dans l'eau et constata avec satisfaction que sa crème improvisée avait fait effet : elle avait une peau toute douce, parfaitement lisse. Bien. C'était le crépuscule, et elle ne s'était même pas encore habillée. Mal. Je ne citerai pas l'injure qu'elle prononça. Finalement, la mage opta pour la longe robe noire et l'enfila en vitesse. Puis elle ajouta un collier multicolore qu'elle avait confectionné elle-même avec des jolies pierres qu'elle avait trouvées un peu partout, et un petit bracelet doré, assez discret. Elle ne mettait pas de boucles d'oreilles, car elle n'avait pas les oreilles percées. Elle trouvait ça joli mais le fait de se faire un trou... Berk. Puis elle maquilla ses yeux avec un peu de charbon, et pour finir, elle plongea son index et son majeur dans une sorte de peinture d'une jolie couleur bleu-vert, avec laquelle elle traça deux élégantes courbes allant du milieu de ses joues jusqu'aux côtés bas de sa mâchoire. Et voilà, elle était prête !
Elle rejoignit Azur qui l'attendait pour partir. La troupe avait été organisée par un guerrier. Leur nouveau chef, Dalëan, avait l'air extrêmement angoissé. En effet, Plume de Phénix avait mystérieusement disparu il y a peu de temps. Elle l'aimait bien, ce pt'it nouveau, il avait l'air sympathique. Shayra était contente de ne pas être la meneuse. Déjà qu'elle trouvait ces assemblées un peu barbantes, alors être obligée de sortir à tous les Clans toujours le même blabla au lieu de dormir à l'arrière plan... Et puis elle était fière d'être mage, elle avait pris sa décision à treize ans et savait qu'elle avait fait le bon choix. Elle aimait ce qu'elle faisait. Le combat et la guerre n'étaient pas faits pour elle. Et aujourd'hui, elle avait du mal à croire que Sheffra, son amie d'enfance, soit devenue chef. Tant de temps avait passé... Elle se surprit à être nostalgique. Non. Elle ne devait plus penser à tout ça. Sa place était dans le Clan de l'Aigle, à présent.
Ils s'envolèrent et, comme d'habitude, elle savoura le plaisir du vent sur ses ailes. Puis elle réalisa une chose : sa vision ! La vision d'horreur qu'elle avait eu à l'assemblée des mages ! Elle avait oublié d'en parler à Plume de... Dalëan ! Elle voulait en parler, mais le chef précédent avait disparu et alors elle n'y avait plus pensé... Aïe, aïe, aïe ! Elle avait un mauvais pressentiment.
Le groupe se retransforma et se dispersa dans la clairière. Shayra attrapa son apprenti par le bras.
" Viens, je vais te présenter. Tu pourras faire connaissance avec les autres apprentis-mages ! "
Elle lui sourit et le conduisit vers les autres mages. Elle reconnut Velours - et Ombre également, Andora, Mydria, Luna, puis ceux qu'elle connaissait juste de nom, Pardalis, Obscura, Cho-hoki, Nadëa, Kida et... Shayra pâlit. Léona, la nouvelle mage des ours. Nilâ n'était plus parmi eux. Le cauchemar devenait réalité. Elle n'avait rien contre Léona, mais l'image de Nilâ était encore trop forte dans sa tête. Elle avait semblé si sereine, même après avoir appris qu'elle allait mourir. Et aujourd'hui, elle était réellement morte. C'était difficile d'y croire... La mage des aigles se ressaisit soudain et les salua tous.
" Je vous présente Azur, mon apprenti. "
Elle le laissa aller discuter et regarda le rocher sur lequel étaient les chefs. Enfin, les chefs... Plume de Phénix n'était pas le seul à manquer à l'appel. Sheffra montait pour la deuxième fois sur le rocher, à la place d'Agnou se tenait Tika, et Kyotis... Était remplacé par une sorte de folle furieuse appelée Swan, qui fixait Morwyn avec une haine indescriptible. Ce n'était même plus de la haine, c'était de la folie. La mage en était sûre : l'objet de cette haine était la mort de Nilâ. Mais où était donc Kyotis ? L'ambiance était palpable. Alors Shayra pensa la chose stupide dont tout le monde se fiche : parmis les chefs, il n'y avait plus qu'un homme, Dalëan. Franchement, c'est pas possible ça ! Elle n'était pas machiste, mais pas féministe non plus : elle était pour l'égalité des sexes ! Or là...
Moïra prit la parole.
" Bonsoir à tout les clans. J'inaugure ce soir, la première assemblée de la saison des feuilles tombantes! Aucune catastrophe provoquée par notre mère la Terre ne s'est récemment produite. Du moins, pas à chez nous. Je vais alors donc commencer les nouvelles mensuelles, avec mon clan, Le Clan du Renard. "
Elle scrutait la foule, qui ne faisait plus aucun bruit, hormis quelques murmures.
" Nous nous portons tous très bien, et commençons nos réserves pour la saison des neiges. Certains d'entre vous sont surement au courant de la disparition de Velours. Et bien elle est de retour parmis-nous. Seulement, pendant son absence, j'ai dû me résoudre à nommer un autre mage, pour finir la formation d'Andora et pour nous soigner. Avec beaucoup de mal, j'ai trouvé celle qui fallait, Ombre! "
Moïra avait presque crié le nom de cette dernière, pour que tout le monde l'entende bien.
" Ainsi, nous souhaitons un bon retour à Velours parmis-nous, qui quand à elle, est redevenue guerrière. Certaines guerrières nous ont rejoint il y a peu, bienvenue à Nanook et Miel! "
Il y eu des acclamations, mais l'assemblée montrait beaucoup moins d'enthousiasme que d'habitude. Moïra rougit soudain et sembla chercher quelqu'un des yeux. Puis elle se reprit et conclut :
" Je pense que je n'ai plus rien à dire concernant notre camp, alors je vais laisser la parole à la meneuse du clan du Lion, Braise. "
Ce fut donc au tour de Braise, qui semblait à moitié endormie. Cela amusa beaucoup Shayra.
« Du côté du Clan du Lion, tout ce passe plutôt bien. La chasse est bonne et nous avons une nouvelle lieutenante, je vous demande d'acclamer Tamara pour le courage qu'elle a fait preuve pour réussir à me supporter. »
Ah, une petite pointe d'humour au milieu de cette longue série de discours monotones, ça faisait du bien. Elle appréciait bien Braise, elle avait l'air drôle.
« Bien sur, il n' y a pas qu'elle à applaudir! Pardalis est notre nouvel apprenti-mage, même si pour l'instant, il n'a pas de mentor, il se débrouille à merveille et en apprends de lui même. Voilà, j'en ai fini avec mon clan! »

Ce fut à Soundari :
" Chers membres de tous les Clans. Pour le clan des Loutres, il n'y a rien de nouveau. Seulement, il y a quelques mois, pendant la saison des Pluies, notre étang près du camp à débordé une fois et a inondé ma tente, mais ce n'est rien de grave. Ensuite, nous avons accueilli dans nos rangs un nouveau guerrier qui se nomme... Bazaë ! Sinon, je n'ai rien d'autres à dire, Nadëa, notre mage se débrouille à merveille pour nous soigner. Voilà. "
Shayra sourit. La meneuse du Clan de la Loutre semblait gentille et timide. Sa meilleure amie Sheffra s'avança d'un pas confiant. Shayra était toujours impressionnée par son assurance.
" En ce qui concerne le clan du loup, c'est une lourde perte qui nous accable. Notre ancien chef, Kunaï, est tombé gravement malade. Il a choisi de s'exiler dans la forêt afin de protéger son clan. J'ai donc pris sa place. Notre nouvelle lieutenante est Narwyn, je vous demande ce soir de l'acclamer. Luna et Mydria font du très bon travail, le gibier est encore abondant, nos malades très rares, tout ce passe bien de notre côté. Je vais donc laisser la place à ... "
Elle eut une légère hésitation.
" Je vais donc laisser la place à Tika. "
La lieutenante du Clan du Cerf commença son discours :
" Bonjour à tous. Je n'ai malheureusement pas que de bonnes nouvelles. Agnou a été prise d'une forte toux la semaine précédante mais elle devrait vite se rétablir. Automne, notre ancienne mage nous à quitté pour une vie nomade dans les hautes montagnes. Elle reste bien sûr dans nos coeurs même si son départ nous affecte tous. Le gibier est étonnament abondant et nous commençons les réserves. Le clan a néanmoins reçu un cadeau des ancêtres en cette terrible saison : Notre nouvelle apprentie mage, Cho-Hoki. "
Comme d'habitude, des acclamations. Shayra bailla. Le tour de Dalëan était venu.
" Salutations. Comme vous aurez pu le constater, notre ancien chef, Plume de Phoenix, est absent. C'est avec une grande tristesse que je vous annonce sa disparition depuis quelques jours déjà. "
Il marqua une légère pause, puis reprit :
-Me voilà donc à sa place pour m'adresser à vous. Je suis Dalëan, le nouveau chef des aigles.
Moui. Bon. La suite. Oui, Shayra avait un caractère de chien.
" Cela dit c'est la seule mauvaise nouvelle que j'ai à vous annoncer. Le clan de l'aigle se porte très bien, la chasse et la récolte étant toujours abondante, aucun de nos membres ne souffrent jamais de la faim. "
Manquerait plus que ça, quand même ! Il ne restait plus que les ours et les rats. La mage était exigée comme une puce. Qu'allait dire Swan la tarée ? Morwyn s'avança. Elle avait changé de coupe.
" Ce n'est que des mauvaises nouvelles que je vous apporte ! lança-t-elle d'une voix cristalline. Il y a quelques jours, un Sans-Totem a tué la mage du clan de l'ours, qui nous a accusé sans preuves de ce meurtre. Ensuite, il nous a attaqué de nuit, a tué des guerriers pendant leur sommeil, brûlé notre camp, enlevé Lyrina, une de nos guerrière. Nous leur demandons de nous la rendre sur-le-champ. Mais ce n'est pas le pire de leurs actes ! Un enfant est mort dans l'incendie ! "
Nom d'un pigeon ! A ce point ? Shayra ouvrit de grands yeux.
" Et ce sont nous les lâches? Les criminels assoiffés de sang? Alors que le soit disant clan pacifiste nous a attaqué à tort, sans aucune véritable raison de nous accuser de la mort de leur mage? Leurs actes sont si méprisables qu'ils me donnent envie de vomir ! Je... "
Elle ne termina pas sa phrase. Swan lui coupa la parole.
" Et bien... Vomi. Qu'est ce que tu veux que je te dise ? Je suis désolée ?! Tu me prend pour qui ? Tu voudrais que j'ai du remord pour les... vous n'êtes même pas des personnes... choses que vous êtes ? Tu voudrais que j'ai du remord pour les assassins de ma cousine ? Pour ceux qui on enlevé notre chef ? Car oui ! Habitant de cette forêt ! Kyotis à disparu ! Et ces rats veulent que je leur rende leur guerrière alors qu'ils détiennent notre chef ! Et on dit qu'on est des laches ! Nous ! Les ours ! Je réclame: VENGEANCE ! "
Waouh ! La guerre était déclarée ! Trop cool ! Ainsi c'était comme ça que Kyotis avait disparu ? Vive l'action ! Pour une fois qu'il se passait quelque chose. Shayra s'en foutait totalement tant que ça ne concernait pas son Clan. Oui, elle était assez égoïste. Elle tapa des mains comme une gosse de cinq ans et s'écria :
" Waouh !!!! Trop cool !!! "
Quelques regards étonnés se tournèrent vers elle. Elle se fit toute petite. Puis elle reprit brusquement son sérieux. Elle ne savait pas pourquoi Kyotis avait disparu, mais ce qui était sur, c'est que Nilâ avait été tuée par Seth, pas par les rats.
" Ah oui? Alors ça, c'est la meilleure ! On est responsables de la disparition de votre chef, maintenant? Quand vous avez attaqué notre clan, vous l'avez aperçu, ou même entendu certains de nos guerriers en parler, peut-être? Je rêve, là. Et pourquoi pas nous mettre sur le dos le Grand Orage tant que vous y êtes? Je me demande comment nos ancêtres peuvent tolérer une telle chef ! Le clan de l'ours est tombé bien bas !
Rendez nous Lyrina on bien nous irons la chercher nous même. "

Les paroles de Morwyn étaient déterminées. Shayra ne l'aimait pas beaucoup, mais elle savait que c'était un bon chef et elle la respectait. Tout autour résonnaient des murmures, des cris de rage. Beaucoup semblaient choqués. Les nuages venaient petit à petit couvrir la lune. La situation empirait. Il régnait dans la clairière une tension incroyable, comme si tous allaient se sauter dessus. Soudain, Kamiko, la lieutenante du Clan du Loup, parla :
" Swan, Morwyn, je vous en supplies... Calmez-vous !... Si vous continuez à vous disputez, à vous défendre, une guerre sera inévitable ! Je comprend votre colère l'un envers l'autre, la haine que vous pouvez ressentir. Vous êtes dévouées à vos clan, vous êtes de très bon chef, mais je vous en supplies, cette assemblée dois être faite dans le calme et la tranquillité... Ne pourriez-vous pas garder votre haine dans vos cœurs jusqu'à la fin de l'assemblé? Je... Je penses que certains clan... Ne souhaitent pas la guerre... "
Voilà, ça, c'était bien dit ! Le problème, c'est qu'elle n'avait pas le droit de s'exprimer sans l'autorisation de Sheffra. Alors, elle finit lamentablement par éclater en sanglots.
" Je... Je m'excuses... De vous avoir interrompus. Pardonnez-moi. "
La pauvre. C'était elle qui avait raison, et c'était elle qui s'excusait. Tout à coup, un hurlement de phrases et d'injures retentit dans toute la clairière. Cette voix... Non, c'était impossible !
" Non. Elle a raison. Vous n'avez donc pas honte de votre attitude ? Je ne parle pas de toi Morwyn, c'est Swan qui t'a attaqué. Mais tu es donc une crétine de chef à la noix pour prononcer de pareil mensonges ? Tu n'as strictement AUCUNE preuve pauvre tarée ! Tu es vraiment dégueulasse ! C'est le solitaire qui est le responsable, et au lieu de vous unir contre lui, vous vous déclarez la guerre ? Ah, qu'est-ce qu'il doit bien rire Vous êtes pathétiques ! Encore une fois, je dis vous mais en faite, c'est cette pauvre malade de Swan la responsable. Donc va te faire fout*e !! Voyez comme le ciel s'assombrit, nos ancêtres ne sont pas contents ! Et mon devoir est de vous faire respecter nos ancêtres bande d'incapable ! Swan, je ne sais comment dire à quel point du me dégoûte, ainsi que tous ceux qui vont suivre un clan qui en accuse un autre, pour la simple raison qu'ils se sont battus pour sauver leur mage ! Je l'ai vu, je l'ai vu ! C'est Seth le responsable bordel ! "
Impossible ! C'était Andora qui venait de parler, la timide, celle qui rougissait tout le temps, qui avait peur de tout le monde ! Comment ?! En plus, elle venait d'insulter tout le monde en même temps - avec bien sûr une petite préférence pour Swan... Shayra jeta un coup d’œil vers Kazan, son demi-frère, qui lui avait dit lors d'une de leur rencontres que la jeune renarde lui plaisait bien. Il fixait sur la rouquine un regard incrédule, c'était limite s'il n'avait pas les yeux exorbités. Mais Shayra était une fine observatrice : elle y décelait une lueur nouvelle. Le respect. Andora l'avait impressionné. Sauf que l'apprentie-mage n'avait pas du tout dosé ses paroles. Elle avait dit la pure vérité, mais elle allait avoir des problèmes. De gros problèmes. Il fallait que quelqu'un intervienne, soulage un peu son cas, tout en répétant ces mots de manière moins... Choquante. Pour tout arranger, Sheffra éclata de rire. Shayra sourit. Les paroles d'Andora l'avaient motivée. Il fallait qu'elle parle, maintenant ! Elle fit un pas. Sa timidité l'arrêta net. Zut ! Au diable sa timidité, au diable la honte, au diable la permission de Dalëan ! D'un pas mesuré, elle se dirigea vers un petit rocher et s'y percha pour bien se faire voir. En voyant tous ces têtes tournées dans sa direction, la panique l'envahit. Qu'était-elle en train de faire ? Était-elle devenue folle ? Mais c'était trop tard, maintenant, elle ne pouvait plus retourner en arrière. Alors, elle prit une grande inspiration pour tenter de calmer les battements désordonnés de son cœur, puis elle se lança.
" C'en est trop. Andora et Kamiko ont raison. A quoi bon se réunir si c'est pour s'entretuer ? La guerre ne servirait à rien. Regardez-vous ! Nous sommes pitoyables ! "
Shayra, silhouette svelte, crinière dorée illuminée par la lune, étincelants yeux vert, parlant d'une voix forte et déterminée, sans hésiter. Elle n'en revenait pas, elle se surprenait elle même.
" Nous l'avons tous vu. Tous les mages et apprentis-mages présents à la dernière assemblée des mages l'on vu. Ils peuvent vous confirmer que je ne mens pas. Nos ancêtres nous ont averti. La guerre sera déclarée entre les ours et les rats car ceux-ci sont accusés par les ours d'avoir tué leur mage. Niez le si vous le souhaitez, c'est votre problème si vous voulez sombrer dans le mensonge : c'est le sans-totem appelé Seth qui a tué Nilâ. Ce même sans-totem dont avait parlé Plume de Phénix lors de la précédente assemblée. Souhaitez-vous que cette vision devienne réalité ?! Souhaitez-vous être menés comme des pions, dans une guerre inutile, par ce que vous semblez appeler "le destin", qui n'est en fait que votre bêtise ?! Ne souhaitez-vous pas reprendre les choses en main, au lieu de vous laisser faire en beuglant de rage comme de grosses vaches ?!"
Elle marqua une pause. Il fallait qu'elle se calme, elle se laissait trop emporter. Elle devait absolument mesurer ses mots. Elle avait l'impression d'être une femme politique. Elle qui croyait que faire de grands discours n'était pas son truc... La mage des aigles se tourna alors vers Swan, planta son profond regard émeraude dans celui de la lieutenante, et reprit, d'une voix plus douce :
" Nilâ était parmi nous lors de l'assemblée des mages."
Il y eut quelques murmures dans l'assemblée.
" Nilâ savait qu'elle allait mourir. "
Les murmures s'accentuèrent, il y eut quelques cris. Tout le monde fixait Swan, attendant une réponse qui promettait d'être cinglante.

HS :
 

________________________________________



Spoiler:
 

.: Chaleur du soleil couchant,
Étincelle dans le Crépusule,
Couleurs de l'Aurore,
Fraîcheur de la liberté :.
Revenir en haut Aller en bas
http://hurlement-de-loup.jimdo.com
Ҩ Mage
avatar
Cerrydwen
Ҩ Mage
Messages : 26
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Jeu 1 Mar - 0:48

In the full moon light I listen to the stream...
and between the silence hear you calling me.




Le vent soufflait en rafales, agitant les branches dénudés des arbres dans un fracas semblant venir d'outre tombe. Au moins, on pouvait s'estimer heureux qu'il ne neigeait pas. Quoi que, la neige arrangeait assez la lionne au pelage clair. Elle m'arrangeait, oui, car ce blanc manteau me couvrait et me dissimulait aux yeux de ceux qui auraient pu être à ma recherche. Mais qui aurait pu l'être, de toute les façons ? Personne ne semblait réellement avoir été à ma recherche, à quelque moment que ce fut. Pas lorsque je m'étais enfuie du camp, sous la pâle lumière de la lune perdue dans l'encre des cieux, pas lorsque j'avais pris ma forme de lionne pour ne plus la quitter et courir de longues heures durant. Alors pourquoi maintenant me chercherait-t-on ? Ce serait totalement absurde. Il me semblait qu'il y avait tellement longtemps. A vrai dire, je ne sais même plus de quand date mon départ. Peut-être bien un an entier, peut être un peu moins. Moins, oui, j'étais partie à la fin du printemps mais l'hiver touchait presque à sa fin désormais. Et la mission que je m'étais donnée avait échouée. D'un échec plus que lamentable, d'ailleurs... C'était sans doute perdu d'avance. Mais tenter de sauver le seul être en qui vous avez confiance n'est pas aussi absurde que cela en a l'air, quand bien même les portes de la mort le happent depuis bien trop longtemps dans leur gouffre ténébreux, guettant l'instant oùil chancellera pour le happer à tout jamais... Loin de ceux qui comptaient sur lui. Loin de ceux sur qui il comptait, de ceux qu'il aimait. Et loin de moi... La seule solution avait été de rester loin, moi aussi. Je savais exactement depuis quand il était mort. Ce genre de rêve ne peut nous tromper. Je vois encore sur mes prunelles son image tremblante et emplie de souffrance. Tout était sombre, seul lui semblait briller un peu dans l'ombre qui l'engloutissait. Et ses mots. "Reviens, ils ont besoin de toi." Je n'avais pas su répondre. "Et tu as besoin d'eux quoi que tu en penses..." avait-il ajouté d'une voix tremblante. "Non, restes !" Voilà ce que j'aurais voulu hurler, voila ce que j'aurais aimé lui dire. Mais ma voix semblait bloquée au fin fond de ma gorge. Comme s'il avait su lire dans mes pensées, il reprit : "Cerrydwen, fais moi confiance comme je te ferais toujours confiance. Va les retrouver, et vite, je t'en conjure... Cerrydwen." Ses paroles s'étaient gravées à tout jamais dans mon esprit, et je pense que jamais elle ne me quitteraient désormais. Et pourtant, j'avais tardé à lui obéir. A écouter sa voix et la croire... Peut-être avait-il raison, dans le fond. Voilà ce à quoi mes conclusions étaient parvenues après plusieurs mois d'errance, tant en tant que lionne qu'humaine. Efficace, n'est ce pas ? Il fallait que je rentre, que je retrouve le Clan du Lion, voilà tout. Je n'en avais pas envie, je ne savais pas comment je serais accueillie. Sans doute en traître. Mais dans ce cas, qu'est ce que ça me couterait de repartir ? Rien. Alors autant tenter, après tout. J'avais grandi et vécu avec eux pendant tant de temps... Même si ça ne semblait avoir aucun sens pour moi. Le chemin semblait plus dur qu'a mon départ. Partir à l'aventure pour chercher un remède est chose aisée pour une âme solitaire comme la mienne. Revenir vers les autres et affronter leurs regards l'est moins...

S'il avait été là, les choses auraient sans doute été beaucoup plus simples pour la fille aux cheveux de jais. Mais l'ancien Mage du Clan du Lion était bel et bien mort, cela ne faisait aucun doute. Parfois, il est dur d'affronter son destin, la vie. Mais l'on n'a pas le choix, dans le fond, et mieux vaut sans doute se battre que fuir. Celui qui fuit a déjà perdu. Le chemin était familier à la jeune femme qui l'empruntait, mais elle savait au fond d'elle même que rien ne lui semblerait familier lorsqu'elle rejoindrait le Clan du Lion. A compter qu'ils l'acceptent parmi eux à nouveau... Elle avait pris sa forme animale, et ses puissantes pattes foulaient le sol à une allure rapide. Le soleil déclinait toutefois dans les cieux, plus rapide qu'elle. Bientôt, les étoiles brilleraient de leur lueur rassurante. Et qu'allait-elle bien pouvoir leur dire ? Qu'aurait-elle a faire ? Cerrydwen aurait aimé demander conseil aux Ancêtres. Seulement voilà, il y avait bien longtemps qu'ils ne lui avaient plus rien adressé en songe. Depuis le rêve de la mort de son maître, en fait. Avait-elle été reniée à cause de sa trop longue errance ? Pouvait-elle être exclue des Mages à cause de ses actes ? Tant de questions se bousculaient en elle, tant de questions auxquelles elle n'avait jamais songé auparavant. Et que ferait-elle si elle ne pouvait revenir ? Oh, dans le fond tout cela revenait au même. La jeune femme n'avait de toute manière pas le choix et les choses s'imposeraient à elles d'elles même, comme toujours. C'était le principe de la vie, et on n'y pouvait rien. Alors si l'on ne peut agir, à quoi bon s'en soucier...

La fatigue s'installait dans l'esprit embrouillée de la lionne blanche. Elle avait hâte de savoir, hâte d'en finir avec des doutes qu'elle jugeait inutiles. Elle se retransforma, retrouvant sa fine taille humaine. L'obscurité luttait face aux rayons lunaires, et elle était à quelques mètres du Vieux Chêne. Déjà, des cris lui parvenaient. Il était question d'une guerre, d'après les bribes d'éclats de voix qu'elle saisissait. Une guerre... quel meilleur moment pour ramener sa poire, hein. Elle soupira. Pourquoi fallait-il toujours que les gens cherchent à se battre ? C'était stupide. Au final, cela causait les mêmes choses partout : douleur, souffrance, haine et mort. Pour quelques proies ou un lopin de terre, cela en valait-il vraiment la chandelle ? Mais rien ne semblait faire changer le coeur des hommes. Cerrydwen se demanda avec amertume combien d'autres massacres devraient vivre les Clans avant qu'ils n'en parviennent aux mêmes conclusions qu'elle... Sans doute trop, trop de temps s'écouleraient avant qu'ils ne tirent les leçons de leur sanglant passé. Un soupir s'extirpa des lèvres ocrées de la demoiselle. A pas de loups, ou plutôt devrait-on dire de lionne dans son cas, elle s'approcha dans l'ombre d'un arbre, afin d'observer ce qu'il se passait vraiment.

La scène semblait réellement tendue. Chacun des membres présents semblait prêt à égorger son voisin s'il le fallait, ou même s'il ne le fallait pas d'ailleurs. Son regard scruta rapidement la foule. Aucun visage ne lui semblait familier, aucun nom ne revenait à sa mémoire. Comment avait-elle pu oublier les traits de ceux avec lesquels elle avait toujours vécu ? Elle n'avait donc été si peu attachée à ces personnes... Ils semblaient nerveux, ou inquiets. Cerrydwen avait aussi cette allure, ces traits fatigués et ce regard anxieux, mais pas pour les mêmes raisons. Elle allait avoir à justifier son retour, et surtout son absence. Si on en était aux portes d'une guerre, des évènements graves avaient du avoir lieu. Appuyée contre l'écorce de l'arbre, elle poursuivit son raisonnement. Elle ignorait tout de ces événements, et n'était pas présente. Prétendre ne rien savoir et n'avoir pas été là, c'est n'avoir aucun alibi. Et donc pouvoir être considéré comme responsable... Elle déglutit avec peine. Dans quel pétrin s'était-elle fourrée ? En tentant de sauver un cas désespéré, elle avait abandonné tout le reste. Et "tout le reste" lui revenait à présent à la figure avec plus de force qu'un boomerang. Revenir en plein milieu de cette assemblée tendue n'était sans doute pas un bon choix, du tout. Elle ferait sans doute mieux de rejoindre le Clan à la fin de l'assemblée, lorsqu'ils repartiraient vers le campement...

Convaincue par cette idée, Cerrydwen décida de s'installer dans la pénombre offerte par l'arbre afin d'attendre la fin des "discussions". Seulement voilà, une fois de plus la vie ne lui laissa pas le choix de ses actes et pris le pas sur ses initiatives. Dans l'ombre de chaque arbre, il se niche de la mousse. Chose qu'une bonne Mage sait comme chacun des guerriers de la forêt... Mais en oubliant ce léger détail, on a toutes les chances de marcher dessus. Et surtout, plus que marcher, de glisser dessus. Ce qui fit magistralement Cerrydwen, en poussant un cri assez strident pour qu'on la repère. Rapidement, elle se releva et passa une main dans ses cheveux afin d'ôter des brindilles qui s'y étaient accrochées dans sa chute, ce qui lui permettait de reprendre son souffle et le contrôle des battements de son coeur. D'un ton égal et posé, l'air de rien, elle lança :

- Oh, ne vous dérangez pas pour moi. Poursuivez votre causette... Mon rôle ici n'est pas considérable. Pour tout dire, j'ignore même s'il existe... Enfin bref, là n'était pas votre sujet. Vous parliez d'une... guerre ?

Avant même qu'elle n'eut fini sa phrase, Cerrydwen sut qu'elle avait été trop loin. Parler d'un ton neutre et indifférent, pourquoi pas, ce n'était pas encore trop choquant, mais là ça en virait au dédaigneux. Et peut-on réellement se contenter d'être dédaigneuse lorsqu'on débarque en plein milieu d'une assemblée après avoir abandonné son Clan pendant de longs mois sans prévenir ? Cela semble peut probable. La panique tentait d'envahir son esprit, mais Cerrydwen luttait contre elle, se préparant à affronter les répliques du mini séisme qu'elle pensait avoir déclenché.





Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Guerrière
avatar
» Eryl
Ҩ Guerrière
Messages : 20
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Ven 2 Mar - 1:20

Eryl était là depuis une bonne heure maintenant. Enfaite, depuis le début de l'assemblée. Elle se tenait à l'écart, exténuée par ce qu'il s'était passé. Qui croire ? Que faire ? Cette histoire paraissait tellement absurde, et pourtant… elle avait la vague conviction que les Ours avaient raison. Elle n’était pas dans leur clan pour voir ce qui se tramait, mais l’énervement de Swan était très haut. De plus, elle avait l’impression que Morwyn en faisait trop. Chaleureux, les ours sont connus pour ca. Forts certes, mais chaleureux. Elle avait vaguement entendu parlé de l’incendie et tout ca, et avait aujourd’hui la conviction que c’était réel. En revanche, elle ne croyait pas spécialement à l’histoire du Sans-Totem aux cheveux Argent. Rien n’était clair. Même pas la lune qui, à cause de l’offense que cela apportait aux ancêtres, se voilait chaque minute de plus en plus. Bientôt, il n’y aurait plus rien. Plus de lumière. Eryl frissonna, et parti vers le fond de la foule, prêt des arbres.

Au final, elle n’aurait peut être pas dû venir. Elle serait restée tranquillement dans sa tente, ou bien alors près du feu de camp qu’auraient allumé les autres guerriers de son clan. Agnou aurait peut être participé. Celle-ci étant malade, Tika la lieutenante l’a remplacée à l’assemblée. Elle allait avoir de drôles de chose à lui raconter. Alors que son coin était totalement silencieux –il faut dire qu’être à côtés d’autres guerriers incrédules…- et qu’elle se prenait peut à peut dans les protestations horrifiantes, Eryl ne put s’empêcher de se retourner lorsqu’un cri strident retentit dans les ombres derrière elle. Presque personne d’autre n’y avait prêté attention, ou alors avaient juste jetés un regard. La jeune femme brune se releva rapidement, puis, comme si rien ne s’était passé, posa une question assez…

- Oh, ne vous dérangez pas pour moi. Poursuivez votre causette... Mon rôle ici n'est pas considérable. Pour tout dire, j'ignore même s'il existe... Enfin bref, là n'était pas votre sujet. Vous parliez d'une... guerre ?


Eryl haussa un sourcil. Elle sortait d’où, elle, exactement ? Elle scruta les yeux bleus de la jeune femme qui sortaient de l’obscurité. Elle resta méfiante et se courba légèrement. Elle marqua un temps avant de lui répondre, mais le rattrapa lorsqu’elle distingua alors son totem, accroché à son coup. Peut être pas assez près pour voir à quel clan elle appartenait, cependant, elle en avait un, c’était déjà ca. Eryl reprit aussitôt un air détendu, limite nonchalant. Elle s’adossa contre l’un des arbres, et parla, la tête tournée vers la brunette, tout en faisant des signes des mains désignant le cœur de l’assemblée.

- C’est ce que j’ai crû comprendre aussi. Entre le clan du Rat et celui de l’Ours. En ce qui me concerne, tout cela est encore tout flou. Deux guerriers du clan du Rat ont apparemment tués Nilâ. Kyotis à disparu, et Swan veut se venger. Elle a apparemment fait une embuscade dans le camp du rat.

Elle leva les yeux au ciel.

- Mais moi, la seule chose que je vois, c’est que les ancêtres se fâchent peut à peut. Mais ca, personne n’a l’air de le remarquer. Je ne préfère pas me mêler à tout ca, je n’aime pas les guerres.

Elle marqua une pause, et avait murmuré sa dernière phrase, poussant un léger soupir. Elle scruta la lune de ses yeux émeraude, serra son totem puis croisa enfin les bras avant de reprendre.

- Et toi, tu viens d’où ? Tu as l’air d’être perdue, on dirait que tu viens des terres extérieures.

La voix d’Eryl reprit alors son ton habituellement neutre, et assez grave.

________________________________________


Kateya:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://SilverWood-RPG.bb-fr.com
Ҩ Lieutenant
avatar
Dreno
Ҩ Lieutenant
Messages : 358
Date d'inscription : 15/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Dim 4 Mar - 9:53

Asrin
Asrin, guerrier aigle pas vraiment "vif", plutôt arrogant et voyant la vie en retrait, comme s'il n'avait pas de destin, avait été forcé de participer à l'assemblée. Le nouveau chef voulait que tous ceux qui avaient été proches de Plume de Phénix soient présents au cas où il ferait quelque chose de travers lors de son discourt. Et comme ses nombreuses escapades dans les montagnes lui avaient valut plusieurs visites dans la tente de l'ancien chef, il avait LE DEVOIR, selon ses camarades, d'accompagner Daléan. Le trajet fut ennuyeux, l'arrivée tout autant et les discours des chefs lui passèrent très loin au dessus de la tête. Cependant, il consentit à tendre l'oreille lorsque ce fut à son clan d'être représenté :

-Salutations. Comme vous aurez pu le constater, notre ancien chef, Plume de Phoenix, est absent. C'est avec une grande tristesse que je vous annonce sa disparition depuis quelques jours déjà. Me voilà donc à sa place pour m'adresser à vous. Je suis Dalian, le nouveau chef des aigles. Cela dit c'est la seule mauvaise nouvelle que j'ai à vous annoncer. Le clan de l'aigle se porte très bien, la chasse et la récolte étant toujours abondante, aucun de nos membres ne souffrent jamais de la faim.

"Génial ! Je suis venu pour ça !"pensa-t-il. "Tient, Morwyn est pas censée avoir les cheveux longs ? A moins que je ne confonde encore. Et c'est normal ces nuages près de la lune ?"

-Ce n'est que des mauvaises nouvelles que je vous apporte ! lança la chef des Rats d'une voix cristalline. Il y a quelques jours, un Sans Totem a tué la mage du clan de l'ours, qui nous a accusé sans preuves de ce meurtre. Ensuite, il nous a attaqué de nuit, a tué des guerriers pendant leur sommeil, brûlé notre camp, enlevé Lyrina, une de nos guerrière. Nous leur demandons de nous la rendre sur-le-champ. Mais ce n'est pas le pire de leurs actes ! Un enfant est mort dans l'incendie !

"Un meurtre ! Une guerre ! Mais fallait le dire plus tôt ! Pourquoi c'est toujours après une heure de bla-bla que ça devient palpitant ?"

-Et ce sont nous les lâches? Les criminels assoiffés de sang? Alors que le soit disant clan pacifiste nous a attaqué à tort, sans aucune véritable raison de nous accuser de la mort de leur mage? Leurs actes sont si méprisables qu'ils me donnent envie de vomir ! Je...

Asrin sourit car Swan coupa la parole à Morwyn. Il y avait des chefs aussi mal élevés que lui, intéressant...

-Et bien... Vomi. Qu'est ce que tu veux que je te dise ? Je suis désolée ?! Tu me prend pour qui ? Tu voudrais que j'ai du remord pour les... vous n'êtes même pas des personnes... choses que vous êtes ? Tu voudrais que j'ai du remord pour les assassins de ma cousine ? Pour ceux qui on enlevé notre chef ? Car oui ! Habitant de cette forêt ! Kyotis à disparu ! Et ces rats veulent que je leur rende leur guerrière alors qu'ils détiennent notre chef ! Et on dit qu'on est des lâches ! Nous ! Les ours ! Je réclame: VENGEANCE !

Et son vocabulaire était super rude ! C'était sa soeur cachée ou quoi ?

-Waouh !!!! Trop cool !!!

Le jeune aigle plaqua soudain sa main devant sa bouche pour ne pas éclater de rire. Même Shayra s'y mettait, c'était un vrai bordel comme on les aime ! Et Morwyn n'avait pas fini.

-Ah oui? Alors ça, c'est la meilleure ! On est responsables de la disparition de votre chef, maintenant? Quand vous avez attaqué notre clan, vous l'avez aperçu, ou même entendu certains de nos guerriers en parler, peut-être? Je rêve, là. Et pourquoi pas nous mettre sur le dos le Grand Orage tant que vous y êtes? Je me demande comment nos ancêtres peuvent tolérer une telle chef ! Le clan de l'ours est tombé bien bas ! Rendez nous Lyrina on bien nous irons la chercher nous même.

Asrin regardait la lieutenante (chef ?) des ours en attendant sa réponse mais une voix s'éleva à l'opposé de la clairière :

-Swan, Morwyn, je vous en supplies... Calmez-vous !... Si vous continuez à vous disputez, à vous défendre, une guerre sera inévitable ! Je comprend votre colère l'un envers l'autre, la haine que vous pouvez ressentir. Vous êtes dévouées à vos clan, vous êtes de très bon chef, mais je vous en supplies, cette assemblée dois être faite dans le calme et la tranquillité... Ne pourriez-vous pas garder votre haine dans vos cœurs jusqu'à la fin de l'assemblé? Je... Je penses que certains clan... Ne souhaitent pas la guerre...

C'était un débat ouvert ? Génial ! Enfin, il n'allait pas ramener sa fraise de peur de devenir un espèce de symbole de rébellion mais c'était sympa à regarder.

-Je... Je m'excuses... De vous avoir interrompus. Pardonnez-moi.

Son courage (ou excès de stupidité ?) avait été englouti dans une cascade de sanglots. Dommage. Personne pour relancer ? Ah, une autre inconnue dont il n'avait jamais entendu parler et dont il ne se souviendrait sûrement jamais.

-Non. Elle a raison. Vous n'avez donc pas honte de votre attitude ? Je ne parle pas de toi Morwyn, c'est Swan qui t'a attaqué. Mais tu es donc une crétine de chef à la noix pour prononcer de pareil mensonges ? Tu n'as strictement AUCUNE preuve pauvre tarée ! Tu es vraiment dégueulasse ! C'est le solitaire qui est le responsable, et au lieu de vous unir contre lui, vous vous déclarez la guerre ? Ah, qu'est-ce qu'il doit bien rire Vous êtes pathétiques ! Encore une fois, je dis vous mais en faite, c'est cette pauvre malade de Swan la responsable. Donc va te faire fout*e !! Voyez comme le ciel s'assombrit, nos ancêtres ne sont pas contents ! Et mon devoir est de vous faire respecter nos ancêtres bande d'incapable ! Swan, je ne sais comment dire à quel point du me dégoûte, ainsi que tous ceux qui vont suivre un clan qui en accuse un autre, pour la simple raison qu'ils se sont battus pour sauver leur mage ! Je l'ai vu, je l'ai vu ! C'est Seth le responsable bordel !

S'il avait bien comprit, elle était mage. De quel clan ? Oh et puis, il s'en foutait. Etait-ce au tour de Swan ou bien une autre écervelée désirait-elle prendre la parole au risque d'être sévèrement punie ? Et bien la troisième, il la connaissait : Shayra. "Je m'y attendais..." La pigeonne de mage qu'il avait haïe pendant un temps n'était jamais devenue son amie mais il avait fini par la respecter. Et elle avait un don pour mettre de l'action dans n'importe quel contexte.

-C'en est trop. Andora et Kamiko ont raison. A quoi bon se réunir si c'est pour s'entretuer ? La guerre ne servirait à rien. Regardez-vous ! Nous sommes pitoyables ! Nous l'avons tous vu. Tous les mages et apprentis mages présents à la dernière assemblée des mages l'on vu. Ils peuvent vous confirmer que je ne mens pas. Nos ancêtres nous ont averti. La guerre sera déclarée entre les ours et les rats car ceux-ci sont accusés par les ours d'avoir tué leur mage. Niez le si vous le souhaitez, c'est votre problème si vous voulez sombrer dans le mensonge : c'est le sans totem appelé Seth qui a tué Nilâ. Ce même sans totem dont avait parlé Plume de Phénix lors de la précédente assemblée. Souhaitez-vous que cette vision devienne réalité ?! Souhaitez-vous être menés comme des pions, dans une guerre inutile, par ce que vous semblez appeler "le destin", qui n'est en fait que votre bêtise ?! Ne souhaitez-vous pas reprendre les choses en main, au lieu de vous laisser faire en beuglant de rage comme de grosses vaches ?!

Elle avait presque crié ! Sublime ! Le sourire en coin qui était apparu sur le visage d'Asrin n'était pas près de disparaître. Même les paroles qui suivirent, il les trouva divertissantes.

-Nilâ était parmi nous lors de l'assemblée des mages. Nilâ savait qu'elle allait mourir.

Un bruit de chute venant de derrière lui (bizarre, il était au dernier rang) précéda ce splendide discourt :

-Oh, ne vous dérangez pas pour moi. Poursuivez votre causette... Mon rôle ici n'est pas considérable. Pour tout dire, j'ignore même s'il existe... Enfin bref, là n'était pas votre sujet. Vous parliez d'une... guerre ?

"J'ai une deuxième soeur cachée ! Quelle belle famille que les rustres qui saoulent leur entourage."


Kotan


Luna ne réagit pas pendant un moment avant de se retourner et d'attrapper les joues du guerrier cerf :

-Han par les ancêtres c'est bien toi?! Oh non c'est pas possible, c'est pas possible!

Et elle sa jeta à son cou. "Elle a de la poigne la petite soeur !" Il est vrai que cette rencontre était un peu providentielle. A la dernière assemblée, ses cheveux blancs l'avaient frappé. Personne n'en possédait de tels à part sa petite soeur. Et la voir de si près confirmait sa théorie. Luna était vraiment sa soeur. Elle lui rappelait tellement sa mère. En tout cas, elle paraissait avoir hérité de sa vitalité. Et comme elle, sa discrétion laissait à désirer. Heureusement qu'ils étaient un peu à l'écart de la foule.

-Nom d'un bison!! T'es vraiment mon frère? Tu viens bien du clan du cerf? t'as quel âge? Tu peux me parler de nos parents? Moi je sais jute comment ils sont mort j'ai vu la scène en rêve, les ancêtres m'ont dit que j'avais un frère tu sais!? Je pensais pas te retrouver ce soir! HIIIIIIII! J'ai un frère!!!

Elle parut soudain méfiante. Reculant d'un pas, la jeune louve demanda :

-Si tu es vraiment mon frère, quel est mon vrai nom?
-Ton vrai nom mais c'est...

Non ! Il l'avait oublié ! Depuis tout ce temps, il croyait qu'il ne la retrouverais jamais et avait commencé à l'oublier. Mais son regard se posa sur les beaux yeux de Luna, des yeux de couleur :

-Ambre ! Ambre Scintillante en entier mais je détestait t'appeler comme ça.

Il sourit et la serra dans ses bras et une larme faillit tomber sur sa joue mais il la renfloua immédiatement. Il n'allait qu'en même pas pleurer en plaine assemblée. D'ailleurs il ne pleurait jamais. Bizarre... Pourquoi ça lui a prit tout d'un coup ? Il ne devenait pas sentimental au moins ? Non. C'était parce que la mort de ses parents l'avait endurcit et que de revoir sa soeur avait fait tomber cette barrière.

-Tu... Tu ressemble beaucoup à maman tu sais. Tu as ses cheveux, son sourire. Par contre tu as la force de notre père. Aussi loin que je me souvienne, maman ne me broyait pas les cervicales dès qu'elle me prenait dans es bras. Papa par contre, c'était une autre histoire. Parlons de toi. Alors comme ça tu es devenue mage des loups. Ils ont de la chance. Tu dois avoir dix-sept ans maintenant. Et pourtant je t'ai reconnue, heureusement que tes cheveux ne sont pas courants. Moi j'ai fait mon bout de chemin chez les cerfs. Rien de bien impressionnant. Laisse-moi te regarder encore. Ouah ! J'ai une soeur !! J'espère que ce n'est pas un rêve. Non, j'ai vraiment une soeur. Je vois que tu as également obtenu ta taille de la part de notre mère.

Il accompagna ces dernières paroles d'un petit sourire moqueur montrant toutes ses belles dents blanches. Rien de bien méchant, juste pour la taquiner. Kotan était déjà aussi grand que son père avant qu'il ne disparaisse alors voir que Luna avait dix bons centimètres de moins, même si elle était grande pour les autres, ça le faisait sourire. Elle paraissait petite pour lui. Mais son sourire disparu lorsqu'il tendit l'oreille. Les discutions fusaient. La guerre entre les rats et les ours semblait toucher tous les clans. Que ferait-il s'il devait perdre sa petite soeur une nouvelle fois ?

Dreno

Dreno choisit tout de suite de suivre Morwyn lors de l'assemblée. Il voulait voir si les ours avoueraient ce qu'ils ont fait et surtout, qu'ils leur rendent Lyrina. La pauvre souffrait depuis qu'elle avait perdu Kyotis et sans cette guerrière, le clan perdait un atout majeur. Et lui une amie précieuse. Il ne lui avait jamais dit mais, longtemps auparavant, il l'avait aimée. Maintenant c'était sa meilleure amie et il ne la laisserait pas entre leurs mains, jamais. Plutôt en avant, il attendait pendant que les chefs et lieutenants annonçaient qu'ils allaient plus ou moins bien. Il suivait le regard de Swan. Elle paraissait très en colère. Morwyn aussi d'ailleurs. La lieutenante des ours reportait souvent son attention sur la meneuse des rats et vis versa. Une haine mutuelle était née entre elles. Obscura était restée très loin, presque en retrait, à l'entrée de la clairière. Elle devait avoir peur de la réaction des deux chefs lorsque ce serait à leur tour de parler. Morwyn avait clairement stipulé que les faits seraient dits sans censure. Elle parlerait de la mort de Nilâ, de l'attaque, de la mort du fils d'Atallyn et de la destruction quasi-totale du tunnel principal. Dreno, lui, resterait là peu importe les circonstances. Si un combat éclatait, il vengerais Atallyn et Lyrina. Si les autre clans souhaitaient les chasser, il crierait son innocence et si l'assemblée était annulée à cause de leur comportement, il ne partirait pas avant que Morwyn n'en ait donné l'ordre. Justement, c'était à elle de parler :

-Ce n'est que des mauvaises nouvelles que je vous apporte ! Il y a quelques jours, un Sans Totem a tué la mage du clan de l'ours, qui nous a accusé sans preuves de ce meurtre. Ensuite, il nous a attaqué de nuit, a tué des guerriers pendant leur sommeil, brûlé notre camp, enlevé Lyrina, une de nos guerrière. Nous leur demandons de nous la rendre sur-le-champ. Mais ce n'est pas le pire de leurs actes ! Un enfant est mort dans l'incendie !
Rendez-la nous ordure !

Il n'avait pu s'en empêcher. S'il ne s'était pas retenu, il aurait craché à la figure de Swan. L'horreur qui avait faillit être l'organisatrice d'un génocide. Ce n'était plus une humaine à ses yeux mais une menace à éliminer. Atallyn pleurait et criait accompagnée d'une bonne dizaine de guerriers. D'un regard, Morwyn leur intima le silence et reprit :

-Et ce sont nous les lâches? Les criminels assoiffés de sang? Alors que le soit disant clan pacifiste nous a attaqué à tort, sans aucune véritable raison de nous accuser de la mort de leur mage? Leurs actes sont si méprisables qu'ils me donnent envie de vomir ! Je-
-Et bien... Vomi. Qu'est ce que tu veux que je te dise ? Je suis désolée ?! Tu me prend pour qui ? Tu voudrais que j'ai du remord pour les... vous n'êtes même pas des personnes... choses que vous êtes ? Tu voudrais que j'ai du remord pour les assassins de ma cousine ? Pour ceux qui on enlevé notre chef ? Car oui ! Habitant de cette forêt ! Kyotis à disparu ! Et ces rats veulent que je leur rende leur guerrière alors qu'ils détiennent notre chef ! Et on dit qu'on est des lâches ! Nous ! Les ours ! Je réclame: VENGEANCE !

Elle lui avait coupé la parole ! Dreno serrait les poings. Il ne pensait qu'à une chose, se jeter sur Swan et lui faire payer. Mais il se retenait, encore et toujours car ça ne ramènerait ni l'enfant, ni Lyrina et encore moins leur campement. Il les serrait si fort qu'il commença à en souffrir. Mais les délier revenait à foncer sur le promontoire pour en faire descendre la meurtrière et cela ne lui était pas permis. Il continua donc d'écouter en silence.

- Ah oui? Alors ça, c'est la meilleure ! On est responsables de la disparition de votre chef, maintenant? Quand vous avez attaqué notre clan, vous l'avez aperçu, ou même entendu certains de nos guerriers en parler, peut-être? Je rêve, là. Et pourquoi pas nous mettre sur le dos le Grand Orage tant que vous y êtes? Je me demande comment nos ancêtres peuvent tolérer une telle chef ! Le clan de l'ours est tombé bien bas ! Rendez nous Lyrina on bien nous irons la chercher nous même.
-Je vais me gêner.

Personne ne semblait avoir entendu ces paroles, heureusement pour lui. Mais il tourna rapidement la tête lorsqu'une voix désespérée s'éleva dans l'auditoire :

-Swan, Morwyn, je vous en supplie... Calmez-vous !... Si vous continuez à vous disputez, à vous défendre, une guerre sera inévitable ! Je comprend votre colère l'une envers l'autre, la haine que vous pouvez ressentir. Vous êtes dévouées à vos clan, vous êtes de très bon chef, mais je vous en supplie, cette assemblée dois être faite dans le calme et la tranquillité... Ne pourriez-vous pas garder votre haine dans vos cœurs jusqu'à la fin de l'assemblée ? Je... Je pense que certains clans... Ne souhaitent pas la guerre...

Tous les regards étaient tournés vers Kamiko, une louve qui semblait pleine de bonnes attentions. Mais la guerre ne pouvait plus être évitée, elle avait commencé depuis que Lyrina avait ramené le corps à Kyotis. Personne ne pouvait changer cela à part les ours. En s'excusant auprès des rats et surtout d'Atallyn, en libérant Lyrina, en stoppant les combats. Cela permettrait en plus à Nilâ de reposer en paix car savoir que notre mort à déclanché une guerre doit être difficile à vivre... S'il on peut dire cela dans ce contexte vu qu'elle est... Enfin, ils sont les seuls à pouvoir arrêter ce massacre car tous les rats étaient prêts à se battre. Et peu importe le prix à payer, il libérerait Lyrina. Il l'aimait comme sa soeur. Et tout le monde sait que n'importe qui est prêt à donner sa vie pour sa famille. Kamiko, elle sembla comprendre ce qu'elle venait de faire et se confondit en excuses. Les ours devraient prendre exemple sur elle.

-Je... Je m'excuses... De vous avoir interrompus. Pardonnez-moi.
-Non. Elle a raison. Vous n'avez donc pas honte de votre attitude ? Je ne parle pas de toi Morwyn, c'est Swan qui t'a attaqué. Mais tu es donc une crétine de chef à la noix pour prononcer de pareil mensonges ? Tu n'as strictement AUCUNE preuve pauvre tarée ! Tu es vraiment dégueulasse ! C'est le solitaire qui est le responsable, et au lieu de vous unir contre lui, vous vous déclarez la guerre ? Ah, qu'est-ce qu'il doit bien rire Vous êtes pathétiques ! Encore une fois, je dis vous mais en faite, c'est cette pauvre malade de Swan la responsable. Donc va te faire fout*e !! Voyez comme le ciel s'assombrit, nos ancêtres ne sont pas contents ! Et mon devoir est de vous faire respecter nos ancêtres bande d'incapable ! Swan, je ne sais comment dire à quel point du me dégoûte, ainsi que tous ceux qui vont suivre un clan qui en accuse un autre, pour la simple raison qu'ils se sont battus pour sauver leur mage ! Je l'ai vu, je l'ai vu ! C'est Seth le responsable bordel !
-C'en est trop. Andora et Kamiko ont raison. A quoi bon se réunir si c'est pour s'entretuer ? La guerre ne servirait à rien. Regardez-vous ! Nous sommes pitoyables ! Nous l'avons tous vu. Tous les mages et apprentis mages présents à la dernière assemblée des mages l'on vu. Ils peuvent vous confirmer que je ne mens pas. Nos ancêtres nous ont averti. La guerre sera déclarée entre les ours et les rats car ceux-ci sont accusés par les ours d'avoir tué leur mage. Niez le si vous le souhaitez, c'est votre problème si vous voulez sombrer dans le mensonge : c'est le sans totem appelé Seth qui a tué Nilâ. Ce même sans totem dont avait parlé Plume de Phénix lors de la précédente assemblée. Souhaitez-vous que cette vision devienne réalité ?! Souhaitez-vous être menés comme des pions, dans une guerre inutile, par ce que vous semblez appeler "le destin", qui n'est en fait que votre bêtise ?! Ne souhaitez-vous pas reprendre les choses en main, au lieu de vous laisser faire en beuglant de rage comme de grosses vaches ?! Nilâ était parmi nous lors de l'assemblée des mages. Nilâ savait qu'elle allait mourir.

C'était un véritable flot de chuchotements mêlé de cris qui commença à couvrir l'assemblée. Certains soutenaient que les ours avaient raison, qu'ils n'avaient jamais attaqué un clan sans raison, d'autres que Kyotis et Nilâ ne nous avaient pas quitté par hasard et que les rats mentaient sur toute la ligne, quelques ours criaient "Meurtriers ! Monstres !" ou d'autres idioties de la sorte. De l'autre côté, on entendait des ignominies sur les ours, que les rats devaient obtenir réparation, que Lyrina ne leur avait rien fait ou encore que Morwyn devait tuer Swan sur le champ pour lui faire payer. Dreno n'était pas dans cette extrême là, l'aurait bien achevée lui-même de toute façon alors pourquoi demander à Morwyn de le faire. Avec les poings, c'étaient ses lèvres qu'il serrait afin que sa bouche reste fermée. Mais ça, c'était plus difficile.

-Comment vous avez oser nous faire ça ? Désolé Morwyn, j'en peux plus. Les ours ont déclaré la guerre, il est trop tard pour revenir en arrière ! Si vous voulez la paix, rendez-nous Lyrina tout de suite ! Je suis prêt à aller la chercher tout seul s'il le faut. Tant qu'elle ne sera pas au nouveau camp, car vous avez prit un malin plaisir à brûler l'ancien, vous ne serez pas en sécurité ! Atallyn a perdu son fils ! Vous savez ce que ça fait ? Vous voulez savoir ?! Vous n'allez pas tarder à goûter à tout ce que vous nous avez fait subir. Tu n'es qu'une ordure Swan, une véritable ordure. Je me fiche de ce qui peut arriver mais si vous touchez à un seul de ses cheveux, vous le payerez très cher.

De marbre, il resta adossé contre un arbre en attendant la réponse d'une quelconque personne. Les seuls mots qu'il voulait entendre se résumaient en : "Voici votre guerrière, nous ne voulons plus nous battre, pardonnez-nous." Des mots simples mais qui arrangeraient tout le monde. L'espoir qu'il les entende ce soir-là étaient malheureusement minimes.
Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Mage
avatar
Cerrydwen
Ҩ Mage
Messages : 26
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Jeu 8 Mar - 2:31

Parfois, on a le sentiment que quoi que l'on fasse, tout est joué.
Pourtant, si on ne tente rien, qu'aura-t-on ? Il faut jouer...




Quelques instants, le calme sembla revenir sur l'assemblée. Quelques pairs d'yeux s'étaient tournés vers moi, à qui j'addressais un regard interrogateur, attendant une réponse.,. quelle qu'elle fut.
Ce fut une femme rousse qui sembla la plus intriguée par sa présence. Les autres étaient sûrement trop préoccupées par les choses qui vexaient les ancêtres, au point de faire accumuler les nuages aux alentours de la lune. Cela n'augurait vraiment rien de bon pour la suite. D'abord méfiante, elle m'observa sans rien dire, hésitante. Je la comprenais, dans le fond j'aurais très certainement réagi de la même manière, voire j'aurais lancé une pique. Son totem était celui du Clan du Cerf. Finalement, sa voix s'éleva, alors qu'elle s'adossait contre un arbre. Cela me rappelait un souvenir pas si lointain, assez douloureux... Mais je me concentrais sur ses paroles.


- C’est ce que j’ai crû comprendre aussi. Entre le clan du Rat et celui de l’Ours. En ce qui me concerne, tout cela est encore tout flou. Deux guerriers du clan du Rat ont apparemment tués Nilâ. Kyotis à disparu, et Swan veut se venger. Elle a apparemment fait une embuscade dans le camp du rat.

Malgré sa voix posée, on sentait dans son attitude une forme d'anxiété, ou peut-être de lassitude. Comme si elle savait que rien ne pouvait changer ce qui se tramait. Les noms de chacun me semblaient inconnus, aucun visage ne m'apparaisait familier et cela commencait à m'inquiéter. Et si personne ne me reconnaissait non plus ? J'étais dans un beau pétrin. Un beau petit pétrin, mêlé à un bon gros terreau de guerre. Toujours avec des gestes, elle poursuivit :

- Mais moi, la seule chose que je vois, c’est que les ancêtres se fâchent peut à peut. Mais ca, personne n’a l’air de le remarquer. Je ne préfère pas me mêler à tout ca, je n’aime pas les guerres.

Sa voix s'était muée en murmure sur la fin. Sans rien dire, j'acquiesçais. Je partageais largement son point de vue, et il était désormais clair que l'assemblée serait rompue. Dans un même mouvement, ses prunelles vertes et mes yeux bleus se tournèrent vers les cieux. Trop de nuages noirs encombraient la voûte céleste pour épargner la Lune... Pourquoi n'avais-je rien reçu, aucun signe, aucun présage ? Décidément, c'était trop étrange. Je n'eus pas le temps de poursuivre ma réflexion, car sa voix qui avait désormais pris une intonation presque grave.

- Et toi, tu viens d’où ? Tu as l’air d’être perdue, on dirait que tu viens des terres extérieures.

Sa question me désarçonna. Je dessinais un sourire énigmatique, m'apprêtant à parler. Seulement je n'en eus guère le temps. Une voix emplie de colère et de rancoeur coupa court à l'air qui allait sortir de ma gorge.

-Comment vous avez osé nous faire ça ? Désolé Morwyn, j'en peux plus. Les ours ont déclaré la guerre, il est trop tard pour revenir en arrière ! Si vous voulez la paix, rendez-nous Lyrina tout de suite ! Je suis prêt à aller la chercher tout seul s'il le faut. Tant qu'elle ne sera pas au nouveau camp, car vous avez prit un malin plaisir à brûler l'ancien, vous ne serez pas en sécurité ! Atallyn a perdu son fils ! Vous savez ce que ça fait ? Vous voulez savoir ?! Vous n'allez pas tarder à goûter à tout ce que vous nous avez fait subir. Tu n'es qu'une ordure Swan, une véritable ordure. Je me fiche de ce qui peut arriver mais si vous touchez à un seul de ses cheveux, vous le payerez très cher.

Je soupirais profondément, sans réaliser que la guerrière était encore à mes côtés. Les hommes ne changeraient donc vraiment jamais. Les rouages de mon esprit tournaient à vive allure. Il fallait que je fasse quelque chose, qu'importe si c'était stupide. J'ignorais la position de mon Clan dans toute cette histoire, et au fond je ne comprenais même pas l'intérêt profond de cette histoire, ni même ses acteurs. Pourtant, la lionne qui vivait en moi grondait d'envie de rugir à leur en déchirer les tympans pour ramener le silence. La paix. Faire taire ses insultes sans queue ni tête qui voltigeaient dans l'air nocturne. Rapidement, je m'approchais de celle qui venait de me résumer la situation. Elle avait raison, les ancêtres se fâchaient, et il fallait interrompre cela. Je mis mon totem sous un rayon de la lune afin de raccourcir mes explications :

- Mon nom est Cerrydwen. Je suis, enfin j'étais si je puis dire, l'ancienne apprentie-mage de mon Clan. Je te remercie de tes explications, il faut que quelqu'un arrête ça. J'ignore quel est ton nom, mais ton esprit est clairvoyant : tout cela déplaît à nos ancêtres.

Je m'avançais encore de quelques pas, sans attendre sa réponse. Il était rare que je crie, car je préfèrais souvent l'attaque froide qui est bien plus douloureuse. Mais dans un tel climat, cela aurait été bien inutile. Trop de mots fusaient de toute part pour qu'on puisse m'entendre. J'hurlais donc presque ma première phrase.

- ARRÊTEZ ! Vous vous rendez compte de votre comportement ? Est ce vraiment une guerre qui va arrêter de vous faire souffrir, Rats comme Ours ? Le sang n'a-t-il déjà pas été trop versé entre vous, les larmes n'ont-elles déjà pas assez asséché la peau de vos joues ? Rendez vous à l'évidence, vous n'arriverez à rien, si ce n'est qu'être plus rien, en allant de vengeance en vengeance.

L'air me sembla plus glacial lorsque le son de mes paroles s'envola dans les ténèbres qui commençaient de plus en plus à nous envahir. Je n'aurais certainement pas du parler. Même si j'étais mage, ou quelque chose d'approchant, dans leurs esprits je n'étais sans doute plus qu'une forme oubliée. Et par conséquent, je n'avais aucune raison de prendre la parole, et de faire la morale après tant de temps loin d'ici. Pourtant, il le fallait et mon âme me criait que j'avais eu raison de le faire. Il ne me restait plus qu'à me défendre. Je pris une longue inspiration, gardant mon coeur à un rythme normal. Et j'attendis que les mots cinglants viennent se claquer contre les miens, peu importe de qui ils viendraient. Prête à les recevoir. Et à leur répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Chef de Clan
avatar
Morwyn
Ҩ Chef de Clan
Messages : 641
Date d'inscription : 03/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Jeu 8 Mar - 6:36

Ruby
Euh?

    C'était vraiment la pagaille. Tout le monde parlait dans tous les sens, discutant plus ou moins hystériquement du parti à prendre. Rats ou Ours? That's the question. Ruby ne savait pas pourquoi, mais Swan ne lui inspirait pas vraiment confiance. Bon, Morwyn était ennuyeuse, certes, mais elle avait l'air honnête... Et puis, Ruby aimait bien ses cheveux. Oui, elle aimait bien ses cheveux, donc elle était de son côté. Ruby résonnait de manière enfantine. Mais au moins, les enfants ne sont pas assoiffés de sang, et ils sont toujours joyeux, c'est un point positif.
    Il y eut soudain un cri strident. C'était une fille qui avait glissé. Elle se releva d'un air digne, et se passa la main dans les cheveux, tandis que quelques personnes, dont Ruby, la fixait d'un air étonné.

    - Oh, ne vous dérangez pas pour moi. Poursuivez votre causette... Mon rôle ici n'est pas considérable. Pour tout dire, j'ignore même s'il existe... Enfin bref, là n'était pas votre sujet. Vous parliez d'une... guerre ?

    Elle avait du cran. Kamiko lui expliqua ce qui se passait, sous le regard de Ruby. Elle semblait prête à continuer sa lancée, mais quelqu'un l'interrompit. Dreno, le lieutenant du clan du rat.

    -Comment vous avez osé nous faire ça ? Désolé Morwyn, j'en peux plus. Les ours ont déclaré la guerre, il est trop tard pour revenir en arrière ! Si vous voulez la paix, rendez-nous Lyrina tout de suite ! Je suis prêt à aller la chercher tout seul s'il le faut. Tant qu'elle ne sera pas au nouveau camp, car vous avez prit un malin plaisir à brûler l'ancien, vous ne serez pas en sécurité ! Atallyn a perdu son fils ! Vous savez ce que ça fait ? Vous voulez savoir ?! Vous n'allez pas tarder à goûter à tout ce que vous nous avez fait subir. Tu n'es qu'une ordure Swan, une véritable ordure. Je me fiche de ce qui peut arriver mais si vous touchez à un seul de ses cheveux, vous le payerez très cher.

    Waooouh ! Il avait l'air sacrément en colère. Bon, pas étonnant, vu que sa copine (petite copine? Qui sait?) s'était faite enlever par le clan de l'Ours. Mais bon, c'est pas une raison pour péter un câble comme ça ! La fille avait glissé toute à l'heure se rapprocha d'Eryl d'un pas vif. Elle sortit un totem d'on ne sait où. Un totem en forme de lion. La guerrière écarquilla les yeux. Hein?! Mais, elle ne la connaissait pas ! Quoi que... à mieux y regarder, elle lui rappelait vaguement quelque chose...

    - Mon nom est Cerrydwen. Je suis, enfin j'étais si je puis dire, l'ancienne apprentie-mage de mon Clan. Je te remercie de tes explications, il faut que quelqu'un arrête ça. J'ignore quel est ton nom, mais ton esprit est clairvoyant : tout cela déplaît à nos ancêtres.

    Cerrydwen... ancienne apprentie-mage... Cerrydwen... apprentie-mage.. Cerr...
    L'ancienne apprentie-mage interrompit soudainement les neurones de Ruby :

    - ARRÊTEZ ! Vous vous rendez compte de votre comportement ? Est ce vraiment une guerre qui va arrêter de vous faire souffrir, Rats comme Ours ? Le sang n'a-t-il déjà pas été trop versé entre vous, les larmes n'ont-elles déjà pas assez asséché la peau de vos joues ? Rendez vous à l'évidence, vous n'arriverez à rien, si ce n'est qu'être plus rien, en allant de vengeance en vengeance. hurla-t-elle (enfin, presque, mais bon, c'est toujours cool d'exagérer un peu, ça met du piquant. Non?)

    Ce coup-ci, bien plus de regards étaient portés sur elle. Ruby réfléchit à toute vitesse (attention, évènement rare). Cerrydwen. Mais ouiiiiiiii !

    - Ah mais c'est toi ! Cerrydwen !

    Quelle remarque intelligente.

________________________________________


Spoiler:
 



Dernière édition par Morwyn le Sam 10 Mar - 9:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://http://heelal-univers.forumgratuit.org/
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Jeu 8 Mar - 9:32

- Ah oui? Alors ça, c'est la meilleure ! On est responsables de la disparition de votre chef, maintenant? Quand vous avez attaqué notre clan, vous l'avez aperçu, ou même entendu certains de nos guerriers en parler, peut-être? Je rêve, là. Et pourquoi pas nous mettre sur le dos le Grand Orage tant que vous y êtes? Je me demande comment nos ancêtres peuvent tolérer une telle chef ! Le clan de l'ours est tombé bien bas !

Morwyn avait riposté immédiatement. L’assemblée en bas commençait à s’agiter, la plus part des ours étaient avec leur nouvelle meneuse. Car oui, désormais, c’était Swan qui dirigeait le clan. Que les ancêtres en soient d’accord ou non. Et puis de toute façon, qu’est-ce qui nous prouve qu’ils existent, Kyotis a disparu et Léona n’a toujours pas reçu de signe ! Un silence se posa l’espace de quelques secondes, puis Morwyn enchaîna avec une menace bien piteuse.

- Rendez-nous Lyrina on bien nous irons la chercher nous même.


Swan entama un sourire provocateur, et s’apprêta à riposter lorsque une voix, assez culotée, vint se mêler de ce qui ne la regardait absolument pas.

- Swan, Morwyn, je vous en supplie... Calmez-vous !... Si vous continuez à vous disputer, à vous défendre, une guerre sera inévitable ! Je comprends votre colère l'un envers l'autre, la haine que vous pouvez ressentir. Vous êtes dévouées à vos clan, vous êtes de très bonnes chefs, mais je vous en supplie, cette assemblée dois être faite dans le calme et la tranquillité... Ne pourriez-vous pas garder votre haine dans vos cœurs jusqu'à la fin de l'assemblée ? Je... Je pense que certains clans... Ne souhaitent pas la guerre...

La foule se tût, tous les regards rivés sur la petite prétentieuse. D’où se permettait-elle de parler comme ca ? Swan lui lanca un regard assassin. Si les autres clans ne voulaient pas de guerre, ce n’était pas son problème. Alliés ou ennemis. Point barre. La voix de la petite lieutenante baissa d’un ton et devint toute fébrile.

- Je... Je m’excuse... De vous avoir interrompus. Pardonnez-moi.

Swan lanca un sourire satisfait.

-Non. Elle a raison. Vous n'avez donc pas honte de votre attitude ? Je ne parle pas de toi Morwyn, c'est Swan qui t'a attaqué. Mais tu es donc une crétine de chef à la noix pour prononcer de pareils mensonges ? Tu n'as strictement AUCUNE preuve pauvre tarée ! Tu es vraiment dégueulasse ! C'est le solitaire qui est le responsable, et au lieu de vous unir contre lui, vous vous déclarez la guerre ? Ah, qu'est-ce qu'il doit bien rire… Vous êtes pathétiques ! Encore une fois, je dis vous mais en faite, c'est cette pauvre malade de Swan la responsable. Donc va te faire fout*e !! Voyez comme le ciel s'assombrit, nos ancêtres ne sont pas contents ! Et mon devoir est de vous faire respecter nos ancêtres bande d'incapable ! Swan, je ne sais comment dire à quel point du me dégoûte, ainsi que tous ceux qui vont suivre un clan qui en accuse un autre, pour la simple raison qu'ils se sont battus pour sauver leur mage ! Je l'ai vu, je l'ai vu ! C'est Seth le responsable bordel !

Swan vit rouge. Une petite rousse, au loin, venait de lui faire ce récit. Elle ne put même pas décrire à quel point elle fut humiliée. Elle serra les poings et les dents. Une seule envie, étrangler cette petite. Son visage ne lui était pas inconnu et, d’après ses souvenirs et des contes de Nîla, il s’agissait d’Andora. Une petite faiblarde qui ne servait pas à grand-chose, une apprentie-mage bien trop sensible. A un point tel qu’une bourrasque pouvait la faire tomber. Soudainement, une autre personne monta sur le promontoire et se placa devant les deux adversaires.

- C'en est trop. Andora et Kamiko ont raison. A quoi bon se réunir si c'est pour s'entretuer ? La guerre ne servirait à rien. Regardez-vous ! Nous sommes pitoyables ! Nous l'avons tous vu. Tous les mages et apprentis-mages présents à la dernière assemblée des mages l'on vu. Ils peuvent vous confirmer que je ne mens pas. Nos ancêtres nous ont avertis. La guerre sera déclarée entre les ours et les rats car ceux-ci sont accusés par les ours d'avoir tué leur mage. Niez le si vous le souhaitez, c'est votre problème si vous voulez sombrer dans le mensonge : c'est le sans-totem appelé Seth qui a tué Nilâ. Ce même sans-totem dont avait parlé Plume de Phénix lors de la précédente assemblée. Souhaitez-vous que cette vision devienne réalité ?! Souhaitez-vous être menés comme des pions, dans une guerre inutile, par ce que vous semblez appeler "le destin", qui n'est en fait que votre bêtise ?! Ne souhaitez-vous pas reprendre les choses en main, au lieu de vous laisser faire en beuglant de rage comme de grosses vaches ?!


Une pause s’instaura. Le regard de Swan resta indéchiffrable.

- Nilâ était parmi nous lors de l'assemblée des mages.

Oui, et alors ? En quoi cela la concernait-elle ? Des murmures se firent entendre. L’audacieuse blondinettte planta son regard dans celui de Swan, et sa voix parut calme, comme si elle voulait la convaincre de quelque chose.

- Nilâ savait qu’elle allait mourir.

Des cris raisonnèrent dans l’assemblée. Des Cris de surprise. Les murmures s’accentuèrent peut à peut, mais le silence s’instaura à nouveau. Swan sentit que toute l’assemblée était tendue. Cependant, elle n’y prêta pas attention, et son regard resta planté dans celui de la chef, l’air indéchiffrable et imperturbable. Ses poings se resserrèrent encore et encore, sa mâchoire se contracta. Son souffle devint bruyant et, lorsqu’elle failli répondre à tout ses agresseurs, une énième voix vint semer le trouble.

-Comment vous avez osé nous faire ça ? Désolé Morwyn, j'en peux plus. Les ours ont déclaré la guerre, il est trop tard pour revenir en arrière ! Si vous voulez la paix, rendez-nous Lyrina tout de suite ! Je suis prêt à aller la chercher tout seul s'il le faut. Tant qu'elle ne sera pas au nouveau camp, car vous avez prit un malin plaisir à brûler l'ancien, vous ne serez pas en sécurité ! Atallyn a perdu son fils ! Vous savez ce que ça fait ? Vous voulez savoir ?! Vous n'allez pas tarder à goûter à tout ce que vous nous avez fait subir. Tu n'es qu'une ordure Swan, une véritable ordure. Je me fiche de ce qui peut arriver mais si vous touchez à un seul de ses cheveux, vous le payerez très cher.


Son regard s’embrasa soudainement. Le lieutenant du clan du Rat ! Comment cette ordure osait-elle prendre la parole ? Ainsi que toutes les autres personnes qui l’avait fait ! Ils ne pouvaient pas prétendre monter sur le rocher, ni se permettre d’ouvrir leur gueules lorsqu’ils n’en étaient pas autorisés. Swan, après un silence pesant, entama un rire presque cristallin . Alors qu’elle allait cracher à la figure de tout ses opposants, et surtout à son ennemie, quelqu’un, pour la troisième fois, l’entrava.


- ARRÊTEZ ! Vous vous rendez compte de votre comportement ? Est ce vraiment une guerre qui va arrêter de vous faire souffrir, Rats comme Ours ? Le sang n'a-t-il déjà pas été trop versé entre vous, les larmes n'ont-elles déjà pas assez asséché la peau de vos joues ? Rendez vous à l'évidence, vous n'arriverez à rien, si ce n'est qu'être plus rien, en allant de vengeance en vengeance.

La nouvelle chef des ours, était pendant le discours très tendue, le visage rouge et le souffle ruminant. Elle serra de plus belles ses poings, jusqu'à presque se faire saigner. Et à peine la personne eut-elle fini de parler, que Swan la coupa en hurlant.

- ASSEZ ! J’EN AI ASSEZ ! De quel droit vous permettez-vous de parler, vous tous ? Ma décision est prise ! LES RATS VEULENT LA GUERRE, ALORS ILS L’AURONT ! Il est trop tard pour faire demi-tour ! C’est bien trop facile, de pardonner son crime. Ce qui est moins facile en revanche, c’est d’oublier les choses ! Sans vengeance faite, je n’abandonnerais jamais ! MON clan n’abandonnera jamais !

Elle venait de préciser ouvertement que, à partir de cet instant, elle était aux commandes du clan. Elle reprit son souffle, puis re-hurla de plus belle, sans se soucier de la lune qui se dissipait peut à peut sous les nuages noirs. De nombreux guerriers s’écrièrent, notamment ceux du Clan de l’Ours.

- L’histoire de ce Sans-Totem n’est que sottise ! Kyotis a déclaré la guerre au clan du Rat. Autant finir ce qu’il à commencer ! Nous n’avons rien à faire de vos stupides menaces, allez-y, opposez-vous, le Clan de l’Ours se fera une joie de protester ! Nîla à été assassinée, Kyotis enlevé, tout cela par le même clan !

Elle se tourna vers Morwyn et d’un air dédaigneux lui lanca :

- Et c’est moi qu’on traite d’ordure… Les rats n’ont que ce qu’ils méritent ! Et à l’avenir, dit à ton lieutenant inutile de fermer son clapet.

Swan était folle de rage, elle était devenue complètement incontrôlable. Elle se tourna ensuite vers Shayra, qui était toujours à ses côtés.

- Tu n’es pas autorisée, même en tant que mage, et en soit disant porte parole des ancêtres à monter sur ce rocher.

Ses yeux se plantèrent dans les siens.

- Quant-à ton histoire… Je n’y crois pas. Tu essaies simplement de me corrompre à la vengeance, à la noble décision de notre défunt chef. Si Nîla aurait vu sa mort, elle me l’aurait dit ! Imaginez qu’un de vos proches meurt assassiné ! Que feriez vous, hein ?

A ses derniers mots, elle se tourna vers l’assemblée, les bras ouverts vers eux. Puis elle repensa aux menaces de Dreno, et prit un air indifférent, tout en s’adressant à lui.

- Comme c’est mignon, de défendre sa complice. Si vous touchez à un seul cheveu de Kyotis, elle mourra. En attendant, nous ne la relacheront pas. Et puis vu qu’elle a participé au meurtre… qui sait !

Un air enjoué s’afficha sur sa face. Bien qu’elle n’était pas d’humeur à plaisanter et qu’elle était trop indignée et furibonde pour cela, elle ne put s’empêcher de provoquer une nouvelle fois le clan. Lyrina, elle et ses guerriers le savaient au fond, mourrait comme les autres. Entre acclamations, murmures, encouragements, insultes et stupéfaction, elle ne put se calmer d’avantage. Aussi, en était-elle décidée, elle ne renoncerait pas, oh non. Pas pour faire plaisir à cette Chef immonde. Swan, d’un pas décidé s’avança lentement vers le bout du rocher, poussant Shayra de son passage. Dans le noir total, seul la faible lumière de quelques flambeaux éclairait son visage froid. Une forte brise de vent souffla, faisant virevolter ses longs cheveux sur le côté. Le vent devenait très fort. Mais elle s’en foutait.

- Ce soir… chers guerriers… déclara-t-elle d’une voix forte et à suspens. Nous allons rendre son dut au clan du Rat. Ce soir… nous allons finir ce que Kyotis avait commencé.

Du peu de voix qui lui restait, elle hurla de toute ses forces. Sa voix résonna :

- CE SOIR JE DECLARE OUVERTE LA GUERRE CONTRE LE CLAN DU RAT ! QU’ILS PAYENT TOUS !

A peine eut-elle finit sa phrase, qu’elle prit sa forme animale, et rugit monumentalement la tête levée vers le ciel. Elle avait défié les ancêtres. Un tonnerre éclata alors simultanément, rendant la scène encore plus effrayante. Puis, des gouttes commencèrent à tomber du ciel. Le vent s’amplifia, tant qu’il pouvait pencher les arbres les plus faibles. Les guerriers tenaient leurs vêtements pour qu’ils ne s’envolent pas. Des cris retentirent de certains endroits, et des encouragements de guerre des autres. Swan parcourut la foule des yeux, avant de se tourner une nouvelle fois vers Morwyn. Alors qu’elle allait reprendre sa forme humaine, de puissants orages éclatèrent à nouveau, il pleuvait maintenant des bâtons. En une seconde elle fut trempée jusqu’aux os. Alors, contrainte à se résigner, elle rugit pour appeler les siens, et sauta brusquement du rocher, obligeant le monde à s’écarter. A sa suite plusieurs guerriers prirent leurs formes animales en rugissant, et s’engouffrèrent dans le noir, pour retourner à leur camp. Swan jeta d’en bas un dernier regard à Morwyn. Un regard empli de haine, qui s’éteindra seulement quand tout cela sera fini. Et pas avant.
Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Chef de Clan
avatar
Morwyn
Ҩ Chef de Clan
Messages : 641
Date d'inscription : 03/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Dim 11 Mar - 7:19

Morwyn
Je vais la tuer...

    Après la tirade de Morwyn, Swan lui répondit par un sourire provocateur. Elle semblait prête à l'insulter de nouveau quand une voix s'interposa. C'était une femme du clan du Loup.

    - Swan, Morwyn, je vous en supplie... Calmez-vous !... Si vous continuez à vous disputer, à vous défendre, une guerre sera inévitable ! Je comprends votre colère l'un envers l'autre, la haine que vous pouvez ressentir. Vous êtes dévouées à vos clan, vous êtes de très bonnes chefs, mais je vous en supplie, cette assemblée dois être faite dans le calme et la tranquillité... Ne pourriez-vous pas garder votre haine dans vos cœurs jusqu'à la fin de l'assemblée ? Je... Je pense que certains clans... Ne souhaitent pas la guerre...

    Au fond d'elle, Morwyn savait que cette fille avait raison. Mais actuellement, elle était trop en colère et sur les nerfs pour prendre sa remarque en considération. Plus tard, peut-être, elle se dirait qu'elle aurait dû l'écouter. Seulement, le clan de l'Ours les avaient attaqués sans raison valable, et c'était impardonnable ! Alors quoi, elle devrait s'excuser pour avoir subit une attaque? Et puis quoi encore? Ne rien dire? Se comporter sagement comme une fille sans émotions, comme d'habitude? Pas cette fois !

    - Je... Je m’excuse... De vous avoir interrompus. Pardonnez-moi.

    Morwyn faillit dire quelque chose, mais elle n'en eut pas le temps.

    -Non. Elle a raison. Vous n'avez donc pas honte de votre attitude ? Je ne parle pas de toi Morwyn, c'est Swan qui t'a attaqué. Mais tu es donc une crétine de chef à la noix pour prononcer de pareils mensonges ? Tu n'as strictement AUCUNE preuve pauvre tarée ! Tu es vraiment dégueulasse !

    Morwyn l'aimait bien, cette petite rousse.

    C'est le solitaire qui est le responsable, et au lieu de vous unir contre lui, vous vous déclarez la guerre ? Ah, qu'est-ce qu'il doit bien rire… Vous êtes pathétiques ! Encore une fois, je dis vous mais en faite, c'est cette pauvre malade de Swan la responsable. Donc va te faire fout*e !! Voyez comme le ciel s'assombrit, nos ancêtres ne sont pas contents ! Et mon devoir est de vous faire respecter nos ancêtres bande d'incapable ! Swan, je ne sais comment dire à quel point du me dégoûte, ainsi que tous ceux qui vont suivre un clan qui en accuse un autre, pour la simple raison qu'ils se sont battus pour sauver leur mage ! Je l'ai vu, je l'ai vu ! C'est Seth le responsable bordel !

    Dans une autre vie, Morwyn aurait sûrement laisser éclater sa joie et aurait courut serrer l'apprentie-mage dans ses bras. Tout ce qu'elle avait dit avait un tel accent de vérité... La chef du clan du Rat jeta un coup d'oeil à Swan. Elle semblait au bord de l'explosion, elle. Bien fait. On aurait dit qu'elle allait assassiner sur le champ la rouquine, non, le clan du Rat et la rouquine. Comment le clan de l'Ours pouvait être borné au point de croire cette hystérique, et de la suivre? C'était n'importe quoi, cette histoire... Puis, une blonde prit la parole d'une voix forte.


    - C'en est trop. Andora et Kamiko ont raison. A quoi bon se réunir si c'est pour s'entretuer ? La guerre ne servirait à rien. Regardez-vous ! Nous sommes pitoyables ! Nous l'avons tous vu. Tous les mages et apprentis-mages présents à la dernière assemblée des mages l'on vu. Ils peuvent vous confirmer que je ne mens pas. Nos ancêtres nous ont avertis. La guerre sera déclarée entre les ours et les rats car ceux-ci sont accusés par les ours d'avoir tué leur mage. Niez le si vous le souhaitez, c'est votre problème si vous voulez sombrer dans le mensonge : c'est le sans-totem appelé Seth qui a tué Nilâ. Ce même sans-totem dont avait parlé Plume de Phénix lors de la précédente assemblée. Souhaitez-vous que cette vision devienne réalité ?! Souhaitez-vous être menés comme des pions, dans une guerre inutile, par ce que vous semblez appeler "le destin", qui n'est en fait que votre bêtise ?! Ne souhaitez-vous pas reprendre les choses en main, au lieu de vous laisser faire en beuglant de rage comme de grosses vaches ?!


    Morwyn était au fond d'elle un peu hésitante. Mais c'était trop tard.


    - Nilâ était parmi nous lors de l'assemblée des mages.


    La meneuse des rats plissa les yeux.

    - Nilâ savait qu’elle allait mourir.

    Les membres des clans rassemblés se mirent à crier, de surprise pour la plupart. Tiens donc. Et elle n'aurait pas pu avertir son clan, cette tarte, au lieu de laisser une guerre éclater? Non mais c'est vrai, à la fin, c'était de sa faute après tout... à elle et au Sans-Totem. Morwyn n'allait pas lui en vouloir d'être morte, mais elle aurait quand même pu faire en sorte que la guerre de ses rêves (d'après les dires des mages) ne devienne pas réelle. Enfin bon, c'était une ours empotée, il ne fallait pas lui en demander trop. Morwyn sentit soudain un regard fixé sur elle et se tourna vers Swan, qui la fixait d'un air imperturbable. Par contre, le reste de son corps... On aurait dit une cocotte minute prête à exploser.
    Cependant, Dreno se lança, lui aussi :

    -Comment vous avez osé nous faire ça ? Désolé Morwyn, j'en peux plus. Les ours ont déclaré la guerre, il est trop tard pour revenir en arrière ! Si vous voulez la paix, rendez-nous Lyrina tout de suite ! Je suis prêt à aller la chercher tout seul s'il le faut. Tant qu'elle ne sera pas au nouveau camp, car vous avez prit un malin plaisir à brûler l'ancien, vous ne serez pas en sécurité ! Atallyn a perdu son fils ! Vous savez ce que ça fait ? Vous voulez savoir ?! Vous n'allez pas tarder à goûter à tout ce que vous nous avez fait subir. Tu n'es qu'une ordure Swan, une véritable ordure. Je me fiche de ce qui peut arriver mais si vous touchez à un seul de ses cheveux, vous le payerez très cher.


    Il avait pris la parole sans son autorisation... Bah, il y avait plus grave. Atallyn pleurait, les guerriers hurlaient... Et Swan semblait encore plus en rage, si c'était possible. Le silence revint soudainement, et Swan commença à rire. Une folle, quoi.

    - ARRÊTEZ ! Vous vous rendez compte de votre comportement ? Est ce vraiment une guerre qui va arrêter de vous faire souffrir, Rats comme Ours ? Le sang n'a-t-il déjà pas été trop versé entre vous, les larmes n'ont-elles déjà pas assez asséché la peau de vos joues ? Rendez vous à l'évidence, vous n'arriverez à rien, si ce n'est qu'être plus rien, en allant de vengeance en vengeance.

    Swan était prête à exploser, ça crevait les yeux. Elle était désormais toute rouge... Effrayante et méprisable. Elle hurla brusquement sa tirade.

    - ASSEZ ! J’EN AI ASSEZ ! De quel droit vous permettez-vous de parler, vous tous ? Ma décision est prise ! LES RATS VEULENT LA GUERRE, ALORS ILS L’AURONT ! Il est trop tard pour faire demi-tour ! C’est bien trop facile, de pardonner son crime. Ce qui est moins facile en revanche, c’est d’oublier les choses ! Sans vengeance faite, je n’abandonnerais jamais ! MON clan n’abandonnera jamais !

    SON clan? D'où elle le sortait, ça? Elle n'était que lieutenante ! Et vu son hystérie, les ancêtres ne l'auraient jamais choisie comme chef !

    - L’histoire de ce Sans-Totem n’est que sottise ! Kyotis a déclaré la guerre au clan du Rat. Autant finir ce qu’il à commencer ! Nous n’avons rien à faire de vos stupides menaces, allez-y, opposez-vous, le Clan de l’Ours se fera une joie de protester ! Nîla à été assassinée, Kyotis enlevé, tout cela par le même clan !

    Elle se tourna vers Morwyn, toute sa haine bien visible, et lui cracha d'un air dédaigneux :

    - Et c’est moi qu’on traite d’ordure… Les rats n’ont que ce qu’ils méritent ! Et à l’avenir, dit à ton lieutenant inutile de fermer son clapet.

    Et elle insultait son lieutenant ! Non mais, elle se prenait pour qui? Elle pivota vers la mage blonde qui était monté sur le promontoire.

    - Tu n’es pas autorisée, même en tant que mage, et en soit disant porte parole des ancêtres à monter sur ce rocher.
    Quant-à ton histoire… Je n’y crois pas. Tu essaies simplement de me corrompre à la vengeance, à la noble décision de notre défunt chef. Si Nîla aurait vu sa mort, elle me l’aurait dit ! Imaginez qu’un de vos proches meurt assassiné ! Que feriez vous, hein ?

    Elle ouvrit grand les bras en fixant l'Assemblée, tournée vers elle. Puis elle s'adressa à Dreno d'un air indifférent. Morwyn plissa les yeux.

    - Comme c’est mignon, de défendre sa complice. Si vous touchez à un seul cheveu de Kyotis, elle mourra. En attendant, nous ne la relacheront pas. Et puis vu qu’elle a participé au meurtre… qui sait !

    Cette sale garce... Elle allait le payer cher. Morwyn crut qu'elle allait lui sauter dessus pour lui régler son compte et effacer au passage cet air enjoué et provocateur de sa sale face d'hypocrite. Mais la chef du clan du Rat n'eut pas le temps de faire un pas (ou de coller une gifle à Swan, au choix) que cette dernière s'avança au bout du rocher, bousculant la mage du clan de l'aigle sur son passage. De derrière, on voyait juste ses cheveux voleter dans le vent, qui s'accentuait de plus en plus. Morwyn, quant à elle, était à la fois choquée et en proie à une colère froide.

    - Ce soir… chers guerriers… déclara-t-elle d’une voix forte et à suspens. Nous allons rendre son dut au clan du Rat. Ce soir… nous allons finir ce que Kyotis avait commencé.

    Elle hurla longuement, fortement, puissamment :

    - CE SOIR JE DECLARE OUVERTE LA GUERRE CONTRE LE CLAN DU RAT ! QU’ILS PAYENT TOUS !

    Le tonnerre éclata tandis que la cinglée prenait sa forme d'ours pour rugir vers le ciel. Des gouttes de pluie tombèrent de plus en plus fort, le vent souffla si fort que certains arbres se mirant à pencher dangereusement. L'orage couvraient les cris et les hurlements des guerriers, qui encourageaient un clan ou un autre. Le vent s’amplifia, tant qu’il pouvait pencher les arbres les plus faibles. Swan se retourna vers Morwyn, toujours sous forme d'ours. Néanmoins, sa forme animale n'empêchait pas la haine de se manifester dans ses infâmes petits yeux. L'orage redoubla de plus belle, ainsi que sa pluie. Tous étaient désormais trempés. Les cheveux de Morwyn, ainsi alourdis, avaient presque retrouver leur longueur d'avant.Résignée, la prétendue nouvelle meneuse du clan de l'ours rugit de nouveau avant de sauter du promontoire, forçant les personnes en dessous d'elle à s'écarter. La panique était à son comble. Les ancêtres étaient en colère et tous étaient effrayés, sauf si ils étaient trop en état de rage pour avoir un soupçon de conscience. Plusieurs ours prirent leur forme animale tout en rugissant d'un air menaçant. Morwyn put tout de même reconnaître Swan au regard haineux qu'elle lui jeta. Puis elle s'engouffra dans la pénombre, suivie de ses guerriers. Morwyn resta un court moment sur le rocher, trempée et en état de choc. Comment avait-elle osé... Sur le coup, elle craignait Swan. Mais le camp en flamme et Lyrina lui revinrent à l'esprit et une colère glacée s'empara d'elle. Elle sauta habilement du rocher, vers ses guerriers et se réceptionna avec légèreté. Elle se tourna vers les membres de son clan, l'expression froide.

    - Elle va le payer très cher. Nous récupéreront Lyrina, quels qu'en soient les moyens. Et ensuite...

    Elle laissa son ton en suspens. Plusieurs choses lui étaient venues à l'esprit. Dont, une pensée lancée par la haine et la soif de vengeance.
    Et ensuite, je la tuerais.

    Elle prit sa forme animale, ainsi que tous ses guerriers. Et ils partirent en direction du camp, laissant les autres clans dans la pagaille totale, choqués et confus.
    à cet instant, Morwyn ne ressentait plus rien.

________________________________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://http://heelal-univers.forumgratuit.org/
Ҩ Chef de Clan
avatar
♥ Braise
Ҩ Chef de Clan
Messages : 633
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Mar 20 Mar - 11:12


Braise



La chef des Lions, toujours à demi-allongée sur son rocher fixait l'étrange affrontement Ours-Rat. Oui, elle avait réussi à ne pas s'endormir mais bon c'était un peu normal, avec tout le boucan que faisaient Swan et Morwyn, la forêt entière devait sans doute tout entendre! D'ailleurs c'était pas bon signe, une guerre était inévitable ça c'était sur en plus il y avait déjà eu un affrontement. C'était impressionnant toutes les injures que les deux femmes pouvaient se lancer, en tout cas elles avaient du caractère! Apparemment, Swan était en colère à cause de sa cousine qui selon elle avait été tué par le lieutenant des Rats et une certaine Lyrina qui elle-même c'était faite enlever par les Ours qui eux-même avait attaqué le clan du Rat, mais selon les Rats c'est un sans Totem qui avait tué l'ancienne mage des Ours. Enfin bref... C'était plutôt complexe! La blonde fixa sans mot dire les deux chefs se battre, des guerriers commencèrent même à se révolter dans l'assemblée, la tension était palpable. Le ciel se couvrait peu à peu à chaque fois qu'une des deux chefs élevaient la voix. C'était mauvais signes. Les ancêtres commençaient à se mettre en colère, Swan et Morwyn était en train de dépasser les limites de la trêve!

Dans l'assemblée plusieurs guerriers commençaient à prendre la parole, chacun faisait part de son opinion! Certains étaient peut-être juste un poil vulgaire en parlant au chef, certes ça mettait du peps à l'assemblée mais c'était un peu irrespectueux envers les chefs qu'étaient Morwyn et Swan. Braise les écouta tous, Kamiko, Andora, Shayra puis Dreno. Tout le monde était très en colère, on ne pouvait pas dire qu'une super ambiance régnait! La Lionne soupira un grand coup. Mais Soudainement, une voix retentit dans l'assemblée. Une voix étrangement familière, jusque-là personne de son clan n'avait pris la parole mais un fantôme venait tout juste de le faire!

- ARRÊTEZ ! Vous vous rendez compte de votre comportement ? Est ce vraiment une guerre qui va arrêter de vous faire souffrir, Rats comme Ours ? Le sang n'a-t-il déjà pas été trop versé entre vous, les larmes n'ont-elles déjà pas assez asséché la peau de vos joues ? Rendez vous à l'évidence, vous n'arriverez à rien, si ce n'est qu'être plus rien, en allant de vengeance en vengeance.


Braise se redressa d'un coup, les yeux grands ouverts, elle se mit à les frotter à toute allure, maintenant c'était sur elle était réveillée! La personne qui venait de parler n'était autre que Cerrydwen l'ancienne apprentie-mage du clan du Lion, en effet celle-ci avait disparu pendant presque un an! Braise avait bel et bien cru qu'elle était morte. Alors que Swan et Morwyn continuaient à s'envoyer des injures, des membres du clan du Lion commencèrent à fixait Cerrydwen d'un air incrédule. Mais Swan prit sa forme animale est un Ours impressionnant apparu sur le promontoire. N'allait-elle quand même pas attaqué Morwyn? Braise faillit se transformer mais au même moment, Swan partit avec son clan. La pluie venait de s'abattre sur la forêt. Une violente tempête commençait, les ancêtres étaient très en colère, les Rats partirent à l'heure tour tandis que les autres clans restaient là ébahis. Braise sauta du promontoire et se dirigea vers Cerrydwen. Ruby et quelques autres guerriers étaient déjà à ses côtés, certains semblaient heureux de la retrouver, d'autres doutaient d'elle. En tout cas Braise s'approcha d'elle et lui dit:

- Cerrydwen, pourquoi es-tu partie? Que t'es t-il arrivée? Tu n'es pas revenue depuis au moins.... Un an.

Braise la scrutait, il était difficile de revoir quelqu'un que l'on croyait mort. En tout cas, elle ne resta pas de marbre longtemps, elle serra Cerrydwen dans ses bras en souriant chaleureusement.

- Tu nous expliqueras tout ça plus tard, le clan du Lion est content d'enfin de retrouver. Nous allons fêter ton retour.


[Je ferais Luna plus tard ^^]


________________________________________

KLICK 8D!!!




Luna & Torak:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com/
Ҩ Chef de Clan
avatar
» Moïra
Ҩ Chef de Clan
Messages : 702
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Jeu 22 Mar - 7:28


Moïra


L'assemblée était tendue. Tout le monde l'était. Moïra n'avait pas bougé de l'endroit où elle s'était encrée au préalable, surement trop choquée pour le faire. Elle ne comprenais plus rien. L'assemblée devenait un tel massacre et brouaha, qu'elle en eut la migraine. Tous s'affontaient, prenaient la parole ouvertement, s'insultaient... Et le pire dans tout cela, c'était Swan. Jamais la jeune chef n'avait vu quelqu'un avec tant de haine enfouie, en lui. Sang-froid ou vangeance, les deux semblaient désormais très durs à discerner. Durant cet affrontement, Moïra n'avait pas bougé, seuls ses yeux, allant de personnes à autres, étaient expressifs. Enfin du moins jusqu'a ce qu'une certaine personne parle.

Lorsqu'Andora avait prit la parole, Moïra sentit un pincement au ventre, et s'était mordue les lèvres tant elle était en colère contre son apprentie. Elle avait pourtant bien prévenu tout le monde d'être discret! Surtout Andora, surtout celle qui avait eu la vision! Dans un autre sens, elle fut quand même fière. Le fait qu'Andora lâche complètement ce qu'elle eut à dire la choqua, elle qui ne disait jamais rien! Cependant, à part un regard assassin, la jeune chef ne manifesta rien en son encontre. Du moins, pour le moment. Kazan lui au moins, l'avait écouté, et n'avait pas ouvert son clapet.

Lorsque la lune se couvrit entièrement, lorsque des interventions de tout les côtés eurent lieu; Moïra observait, les yeux exhorbités, Swan et Morwyn. Swan était devenue complètement folle. Avec une rage et une voix de folle à lier, elle s'avanca lentement, puis hurla pour déclarer la guerre au clan du Rat. En ce même moment, un orage sinistre éclata, et la pluie et le vent s'abbatirent doublement sur la forêt. La renarde frissona d'effroi. On se serait cru dans une des légendes effrayantes que les anciens racontaient. Lorsque Swan se transformit brutalement en ours en rugissant puis reparti à son camp avec ses troupes, elle toisa longuement Morwyn. Son regard toujours innexpressif laissait deviner tout de même à la jeune chef, que cette fois, elle avait peur. Peur pour son clan, peur de Swan. Avant qu'elle ne puisse lui parler, Morwyn se transformit à son tour et détala avec son clan. La tempète était telle que les arbres se penchaient au souffle du vent, et que tout les guerriers donnèrent l'impression d'être sorti tout droit d'un lac. Les habits et les cheveux des guerriers s'alourdissaient. Le maquillage de Moïra, quant à lui, coulait petit à petit. Les ancêtres étaient drôlement fachés. la panique était générale, alors que Braise, de son côté, était en pleine retrouvaille. Moïra plissa les yeux afin de retrouver Andora, puis se précipita vers elle, lui attrapant vivement le bras pour la cermoner.

- Que t'as-t-il prit d'intervenir sans permission ? En plus, tu as lancé un débat à coeurs ouverts! J'avais pourtant demandé à ce que vous restiez discrets! Tu tiens vraiment à ce que le clan du renard soit mêlé prématurément à ces affaires ? Et si Swan l'avait mal prit et qu'elle avait attaqué notre Clan ? Et si même elle était déja entrain de tout prévoir ? Ecoute Andora, je ne te dis pas de ne pas donner ton avis, c'est bien. Mais fais attention et controles toi, il y a des moments où il est préférable de se taire. Ne refais plus ca, c'est compris ?

Le coeur de la renarde battait à mille à l'heure. Elle garda ses yeux plantés dans ceux de l'apprentie-mage, puis lui rangea une mèche rousse derrière son oreille d'un geste doux. La seconde qui suivit, elle se transforma en renard, puis glapit d'un air pressé; apellant les siens à se transformer pour enfin rentrer au camp. Ainsi, quelques boules rousses s'engoufrèrent dans les feuillages. Moïra, qui avait tendance à involontairement se mettre à la place des autres, pensait à Morwyn. Elle sentit le sol se dérober sous ses pattes.

________________________________________



Nyati & Kida:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com
Ҩ Chef de Clan
avatar
♥ Braise
Ҩ Chef de Clan
Messages : 633
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Ven 30 Mar - 5:22

Luna



La jeune apprentie fixait son présumé "frère" avec attention, elle lui avait demandé de lui donner son vrai prénom afin qu'il prouve qu'ils étaient réellement frère et soeur. Luna commençait à légérement paniquer car Kotan semblait hésiter, peut-être n'était-ce pas lui? Si c'était le cas, elle serait tellement déçue, des années en croyant que vous n'avez pas de famille, votre frère ressurgit et finalement ce n'est pas lui! Si c'était un mensonge, ce type était mort!

-Ton vrai nom mais c'est... Ambre ! Ambre Scintillante en entier mais je détestait t'appeler comme ça.


Sans qu'elle puisse répondre, il se précipita vers elle et la serra dans ses bras. Luna lui rendit son étreinte soulagée qu'il est réussi à répondre à sa question. Tout les deux étaient en pleine retrouvailles familiales au milieu d'une assemblée ou la trêve allait bientôt être rompu. La blonde avait presque les larmes aux yeux comme son frère, pleurer n'était pas vraiment son truc à vrai dire! Maintenant elle ne se sentirai plus jamais seule, toutes ces années sans même savoir qui elle était... Maintenant qu'elle avait Kotan, non seulement elle pourrait apprendre à le connaître lui mais aussi elle même, savoir qui elle est réellement.

-Tu... Tu ressemble beaucoup à maman tu sais. Tu as ses cheveux, son sourire. Par contre tu as la force de notre père. Aussi loin que je me souvienne, maman ne me broyait pas les cervicales dès qu'elle me prenait dans es bras. Papa par contre, c'était une autre histoire. Parlons de toi. Alors comme ça tu es devenue mage des loups. Ils ont de la chance. Tu dois avoir dix-sept ans maintenant. Et pourtant je t'ai reconnue, heureusement que tes cheveux ne sont pas courants. Moi j'ai fait mon bout de chemin chez les cerfs. Rien de bien impressionnant. Laisse-moi te regarder encore. Ouah ! J'ai une soeur !! J'espère que ce n'est pas un rêve. Non, j'ai vraiment une soeur. Je vois que tu as également obtenu ta taille de la part de notre mère.

Luna se mit à rire, décidément Kotan était aussi fou qu'elle! Il parlait à tout allure sans presque jamais ou faire de pause, pleins de questions bouillonnaient dans sa tête comme dans celle de la Louve. Cependant, le Cerf s'était tourné avant qu'elle ne puisse répondre, il est vrai que les voix de Morwyn et celle de Swan venaient de très fortement augmenter d'un ton. Ils les observaient tous les deux en silence, cela s'annonçait très mal, Luna avait du mal à s'imaginer que s'il y avait une guerre, la possibilité qu'elle soit contre le clan de son frère ou que son frère meurt à la guerre n'était pas à écarter. Un sentiment de panique l'envahit, ce n'était pas juste. Généralement le clan du Cerf était de nature pacifique, Luna se mit à prier pour qu'il ne parte pas à la guerre en s'alliant aux Rats ou aux Ours. Elle, étant apprentie-mage, elle était plus protégée que les autres guerriers ce qui l'énervait beaucoup, elle voulait se battre auprès des siens! C'est une guerrière qu'elle avait toujours voulu être ,pas une mage! Mais bon, son destin ne lui appartenait pas, il lui avait jamais appartenu elle avait l'impression de n'être qu'un pion!

Luna arrêta de penser et reporta son attention sur son frère. Elle n'allait pas se laissait abattre à cause de cette histoire, désormais elle devait profiter un maximum de son frère. Elle se remit à sourire face à Kotan qui se mettait à la taquiner, le pur travail d'un grand frère! Elle n'était pas si petite que ça quand même! Elle lui donna un petit coup de poing dans le bras pour rire puis elle répondit à ses questions en souriant comme elle le pouvait:

- Oui je suis devenue mage mais je ne m'y attendait pas plus que toi, j'ai jamais voulu l'être à vrai dire!
Elle fit une courte pause en fixant ses pieds le regard dans le vide.Enfin bref! A la mort de nos parents, c'est une famille de créature divines, des Loups qui m'ont recueillis et amenés dans leur clan. Et comme tu peux voir... j'y suis resté! Oh! Attend tu veux voir ma forme animal?!

Sans attendre sa réponse, elle se transforma et une Louve au pelage blanc apparu soudainement, ses yeux de couleurs ambres fixèrent ceux de Kotan, Luna secoua sa queue et sa langue se mit à pendre, certaines personnes reculèrent un peu, intrigué par un loup qui semblait trop excité à leur goût. Elle reprit forme humaine puis continua son récit:

- Parlons de toi maintenant!! Je veux tout savoir!!!

Elle s'assit en tailleur sur un rocher, posa ses coudes sur ses genoux et appuya sa tête sur ses mains en regardant Kotan de ses yeux ambres.

[Si tu veux faire un dernier RP dis le moi, sinon je peux modifier la fin pour faire en sorte qu'elle doit s'en aller un truc du genre enfin comme tu veux! Wink ]

________________________________________

KLICK 8D!!!




Luna & Torak:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com/
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Ven 30 Mar - 6:26

Cho-Hoki

C'était le désastre total.
Les nuages couvraient de plus en plus la lune, le ton entre Swan et Morwyn était très fort et les gens prenaient tous la parole pour prendre un parti ou un autre. Il n'y avait donc aucun moyen de résoudre cela par un moyen pacifique? La jeune apprentie-mage espérait qu'Agnou et Tika ne s'allieraient avec personne. Cho-hoki n'avait jamais aimé la guerre ; c'était l'une des raisons pour lesquelles elle avait choisi la voie d'une mage. Anxieuse, elle regardait dans tous les sens, se désespérant de voir des personnes véhémentes ou choquées à chaque endroit.
De plus, l'apprentie-mage du clan du cerf ne savait pas à qui donner raison. Cho-hoki jeta un coup d'oeil plus loin. Une fille aux cheveux blancs, Luna, sûrement, apprentie mage du clan du loup (elle espérait pouvoir devenir amie avec elle...) discutait avec Kotan. La jeune femme cligna des yeux, surprise. Pourquoi parlaient-ils? Surtout à cet instant... mais bon, ça ne la concernait pas. D'ailleurs, Swan hurla soudainement, folle de rage :

- ASSEZ ! J’EN AI ASSEZ ! De quel droit vous permettez-vous de parler, vous tous ? Ma décision est prise ! LES RATS VEULENT LA GUERRE, ALORS ILS L’AURONT ! Il est trop tard pour faire demi-tour ! C’est bien trop facile, de pardonner son crime. Ce qui est moins facile en revanche, c’est d’oublier les choses ! Sans vengeance faite, je n’abandonnerais jamais ! MON clan n’abandonnera jamais !

Elle avait bien insisté sur le "mon". Mais, enfin, c'était Kyotis le chef du clan de l'ours ! Elle ne pouvait pas prendre sa place comme ça, sans l'accord des Ancêtres. Cho-Hoki était terrifiée par les évènements.

- L’histoire de ce Sans-Totem n’est que sottise ! Kyotis a déclaré la guerre au clan du Rat. Autant finir ce qu’il à commencer ! Nous n’avons rien à faire de vos stupides menaces, allez-y, opposez-vous, le Clan de l’Ours se fera une joie de protester ! Nîla à été assassinée, Kyotis enlevé, tout cela par le même clan !
Et c’est moi qu’on traite d’ordure… Les rats n’ont que ce qu’ils méritent ! Et à l’avenir, dit à ton lieutenant inutile de fermer son clapet
. lança-t-elle à Morwyn.

Elle se tourna vers Shayra.

- Tu n’es pas autorisée, même en tant que mage, et en soit disant porte parole des ancêtres à monter sur ce rocher.
Quant-à ton histoire… Je n’y crois pas. Tu essaies simplement de me corrompre à la vengeance, à la noble décision de notre défunt chef. Si Nîla aurait vu sa mort, elle me l’aurait dit ! Imaginez qu’un de vos proches meurt assassiné ! Que feriez vous, hein ?


La biche imagina un instant l'état dans lequel elle se trouverait et elle en eut la nausée. Swan fixa alors le lieutenant du clan du Rat.

- Comme c’est mignon, de défendre sa complice. Si vous touchez à un seul cheveu de Kyotis, elle mourra. En attendant, nous ne la relacheront pas. Et puis vu qu’elle a participé au meurtre… qui sait !

L'air enjoué qui était apparu sur le visage de la "nouvelle meneuse" du clan de l'ours fit prendre peur à cho-hoki. Prenait-elle plaisir à tuer? Non ! ce n'était pas bien ! Il ne fallait pas qu'une guerre ait lieu, surtout pas !

- Ce soir… chers guerriers… déclara-t-elle d’une voix forte et à suspens. Nous allons rendre son dut au clan du Rat. Ce soir… nous allons finir ce que Kyotis avait commencé.
CE SOIR JE DECLARE OUVERTE LA GUERRE CONTRE LE CLAN DU RAT ! QU’ILS PAYENT TOUS !


L'apprentie mage recula de quelques pas. Swan prit sa forme animale, l'orage éclata, le tonnerre gronda. Les ours prirent la poudre d'escampette, puis se fut au tour des rats, et des renards.
L'Assemblée avait empiré les choses. Cho-Hoki craignait que cette bataille ne les implique tous. Elle ne put que se mettre à l'arbri, réfléchissant, en attendant que Tika descende du rocher.
Elle se passa les mains sur son visage trempé et fut parcourue d'un frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Lieutenante
avatar
Tika
Ҩ Lieutenante
Messages : 407
Date d'inscription : 13/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Jeu 12 Avr - 0:02

La tension dans l'air était impressionnante. De nombreux nuages cachaient la lune presque entièrement. Tout le monde se mettait à exprimer son opinion sur cette guerre, sans même demander la parole. Même les voix de mages et de lieutenants se mêlaient à l'indignation générale. L'assemblée partait dans tous les sens. On ne savait plus où donner de la tête. Et Swan se transforma. Ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Tous parurent prêts à se battre. Heureusement, ils n'en firent rien. Tika jeta un regard mauvais à la chef des ours et fit signe à ses guerriers de se regrouper. Kotan parlait avec une guerrière blonde dans le fond. Pourtant il avait toujours vécu dans le clan du cerf, qui pouvait-elle être ? Ravalant ses soupçons, elle attendit que les Rats et les Ours soient partis pour descendre du rocher. Elle était inquiète et en colère en même temps ce qui lui donnait une mine affreusement autoritaire. Elle n'ouvrit même pas la bouche mais se contenta de compter ses guerriers avant de se transformer en biche pour courir jusqu'à leur camp. Pendant le trajet, elle essaya de remettre de l'ordre dans ses pensées. Il y avait une guerre. Une vraie guerre avec déjà un mort, des blessés et apparemment des otages. Dreno y participait. Donc elle n'avait pas le choix, elle devait y participer elle aussi, pour rembourser sa dette. Mais impliquer le camp, non. Elle devait y aller seule. Mais Agnou avait son mot à dire, bien sûr. Elle avait un lien avec cette fille, Lyrina. Mais lequel ? Elles étaient plus qu'amies. Cousines ? Peut-être. Fallait-il lui dire qu'elle avait été enlevée ? Elle serait affligée. Mais elle était en droit de savoir étant donné que c'était elle, la meneuse. Et pour les Ours ? Kyotis n'avait sûrement pas imaginé que ça irait aussi loin. Mais Swan avait en elle une rage telle que seul le sang des Rats pouvait l'apaiser. Nilâ était sûrement une de ses grandes amies. A cause de cette guerre, Swan n'avait pas parlé des nouvelles nominations dans son clan. Tika était sûre que la jeune femme qui traînait avec Léona était devenue apprentie mage. Elle était restée avec les autres guérisseurs toute la soirée. Il y avait peut-être des nouveaux guerriers dans leur clan mais la nouvelle chef avait du préférer la compagnie de guerriers plus âgés et plus forts. D'ailleurs, Swan était elle chef officielle ? Comme cette assemblée n'avait rien d'officiel, sa nomination pouvait ne pas l'être également. Ou alors les ancêtres pressentaient sa mort prochaine car ils ne laisseraient pas une furie assoiffé de sang à la tête d'un clan. Cependant, il pouvait y avoir du vrai dans leur histoire. Si elle était sur leur territoire, les Rats avaient bien pu tuer Nilâ en lui affligeant un coup mal placé. Elle n'était pas vraiment robuste. Ou alors ce pouvait être un Sans Totem comme Morwyn le disait. Comment démêler le vrai du faux dans un tel chaos ? La maladie d4agnou était vraiment arrivée au pire moment. Elle était chef depuis longtemps déjà. Depuis le milieu de la grande tempête en fait. Tika avait été nommée plus tard et en tant que lieutenante, elle s'intéressait plus aux patrouilles, à la cueillette et à la chasse qu'aux problèmes sociaux dans les autres clans. Finalement, être chef était plus dur qu'elle ne l'imaginait. Elle ne déciderait de rien avant d'avoir consulté Agnou, c'était plus prudent.
Ils arrivèrent au camp. Il y avait peu de lumière, la plupart des guerriers devaient être couchés. Ceux de garde étaient près de la tente d'Agnou. La lieutenante repris sa forme humaine suivie des autres puis alla voir si sa chef allait mieux. Son état était stable, pas de gros changement. Elle se posta donc sur le promontoire et s'éclaircit la gorge :

-Vous avez tous entendu : La guerre est déclarée entre les Rats et les Ours. Mais ils n'ont pas appelé les autres clans à se battre. Cette bataille est la leur donc ne craignez rien. Il n'y aura pas de combat ici.

Elle descendit et entra dans la tente de la meneuse, cette fois pour lui parler. Elle s'approcha d'elle et lui expliqua seulement que la guerre entre les Rats et les Ours était déclarée comme le leur avait dit Morwyn. Agnou avait repris des couleurs. Cho faisait un travail formidable. Elle serait sûrement sur pied avant la bataille. Elles pourraient alors discuter de ce qu'il fallait faire. Comme elle savait qu'elle n'arriverait pas à dormir, elle décida d'être de garde avec deux autres guerriers qui avaient passé l'après-midi à somnoler dans leur tente. Il y avait encore beaucoup d'incertitudes dans son esprit. Qui avait vraiment tué Nilâ, pourquoi les Ours avaient-ils été barbares au point de tuer un enfant, comment faire pour aider Dreno sans impliquer le clan, Agnou allait-elle vraiment guérir avant le début des combats, que faisait Kotan avec le blonde à l'écart des autres guerriers ? La nuit allait être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Chef de Clan
avatar
Sheffra
Ҩ Chef de Clan
Messages : 477
Date d'inscription : 02/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Ven 13 Avr - 4:04




© Discomax
« La vie est une rose dont chaque pétale est une Illusion, et chaque épine une réalité. »
Alfred de Musset

    La colère. Et la tristesse. Et la peur. Ces trois émotions étaient inoffensives, lorsqu'elles étaient séparées. Pourtant la tristesse engendrait la peur, et la peur engendrait la colère. Et la colère amenait la haine. Et la haine était dangereuse. C'était malsain. Pourtant, la jeune chef ne pouvait se contrôler. Lorsqu'elle la voyait ainsi, proférer des mensonges aussi gros qu'elle, sans que personne ne réagisse, elle la haïssait. Swan était une folle. Une tarée, qui menaçait la paix dans le Silver Wood, ainsi que tous les clans, ainsi que son clan, sa raison de vivre. C'était une femme dérangée, qui avait sans doute subit des horreurs par le passé, ce qui expliquerait la personne qu'elle est. On n'est pas malade pour rien, souvent c'est pour se protéger. Du passé, du présent ou du futur. Swan devait souffrir terriblement. Du moins, c'était l'avis de Sheffra, et malgré cela elle n'arrivait pas à avoir pitié d'elle. La seule chose qu'elle lui souhaitait, c'était de souffrir encore plus, de souffrir au delà de l'imaginable. Oh comme elle la haïssait !

    Elle était agitée de convulsions, tellement elle voulait combattre. La blesser, la tuer. Voir son sang s'écouler, lui arracher la tête, la démembrer. La laisser se noyer dans son propre sang, la disséquer, n'importe quoi du moment qu'elle souffrait. Son émotion était si forte, que tout en devenait flou autour d'elle. La seule chose qui importait, c'était cette pétasse qui proférait des injures à Shayra, qui essayait de préserver la paix. Les yeux de Sheffra étaient noirs, totalement noirs, si bien qu'on en distinguait plus l'iris de la pupille. Ses prunelles brûlaient d'un feu incontrôlable. Elle était agitée de tremblements, comme si elle allait se transformer, mais il ne le fallait pas.Garder la maîtrise de soi était important ... et impossible.

    Oh comme elle la haïssait ! Elle secoua la tête, revint à la réalité et fixa la chef du clan des ours d'un regard chargé de haine :

    - CE SOIR JE DÉCLARE OUVERTE LA GUERRE CONTRE LE CLAN DU RAT ! QU’ILS PAYENT TOUS !

    -Très bien salope, tu veux la guerre, tu l'auras. Je me ferai un plaisir de t'écarteler, de te disloquer. Tu vas souffrir pouffiasse !

    Oh oui, elle était impliquée dans cette guerre. Les ours avaient fait l'affront de défier leurs ancêtres, ils allaient le regretter. Swan était en train de s'éloigner, lorsque Sheffra bondit du grand rocher, et la rattrapa.

    -Swan !

    Elle lui attrapa l'épaule, la forçant à se retourner :

    -Je t'assure, je te jure que je combattrai ... contre toi. Quoi qu'il arrive, le clan du loup sera prêt, et tu vas le regretter. Parce que quand je t'aurai, je ne te lâcherai pas, et tu peux me croire, tu vas souffrir pour tout le mal que tu as fait. A cause de toi des enfants sont morts, des vies ont étés brisées. Oh je t'assure que tu vais te le faire payer, tu ne peux imaginer comment.

    Elle la repoussa violemment, ravala une réplique encore plus cinglante et se contenta de lui lancer le regard le plu haineux qu'il soit. Ensuite, elle s'éloigna, et cria avant de se transformer en louve :

    -On se reverra Swan ! Et je te massacrerai !

    Elle hurla pour réunir son clan, et rentra au camp. Elle était impliquée, elle ne pourrait plus revenir en arrière.

    *Oh par pitié, faites que je n'emmène pas mon clan à la mort ...*

    _________________________________________________Andora_________________________________________________________________

    Andora baissa les yeux, honteuse. Lorsqu'elle vit arriver Moïra, elle sut que son heure était venue. Évidement, cela ne rata pas. Le visage de sa jeune chef était rouge de colère :

    - Que t'as-t-il prit d'intervenir sans permission ? En plus, tu as lancé un débat à coeurs ouverts! J'avais pourtant demandé à ce que vous restiez discrets! Tu tiens vraiment à ce que le clan du renard soit mêlé prématurément à ces affaires ? Et si Swan l'avait mal prit et qu'elle avait attaqué notre Clan ? Et si même elle était déja entrain de tout prévoir ? Ecoute Andora, je ne te dis pas de ne pas donner ton avis, c'est bien. Mais fais attention et controles toi, il y a des moments où il est préférable de se taire. Ne refais plus ca, c'est compris ?

    Elle était égoïste. Bien entendu, sur le coup de la colère elle n'avait pas réfléchit, elle avait exprimé son opinion, pourtant elle venait de mettre son clan en danger. N'était-ce pas le travail d'une guérisseuse que de bien se comporter, de réfléchir avant d'agir ? Oui en effet, et elle avait failli à sa tâche. La pauvre petite n'osait lever les yeux, de peur de croiser le regard de Moïra. Elle s'en voulait tant, qu'elle du se mordre la joue pour ne pas pleurer. Sans doute la chef des renard se rendit compte de quelque chose car d'un geste doux, elle lui rangea une mèche derrière son oreille. La seconde qui suivit, elle se transforma en une magnifique renarde.

    -Moïra attends ! Je suis ... désolée, je suis vraiment navrée et je m'en veux beaucoup. Je croyais que .... je ne pensais pas ... je ... suis .... oh !

    Elle ne pleura pas encore cette fois-ci, mais elle luttait contre les larmes.

    -Pardonne moi ...

    Moïra dit quelque chose qu'elle n'entendit pas, puis elle s'éloigna. La pauvre petite ne rejoignit pas le clan. Elle s’éloigna à l'opposé, elle rentrerait lorsqu'elle serait prête.

    Elle marchait doucement, luttant toujours contre les larmes qui s'accumulaient dans ses yeux. Aucune, Aucune ne devait couler ! La seconde d'avant, elle brûlait d'un feu de haine, et désormais elle était redevenue la fragile et petite Andora. Que ce passait-il ? Qui était-elle ? Les larmes revenaient à l'assaut, alors elle se transforma. Ainsi, les faiblesses humaines ne l'accablaient pas. Et elle courut, loin du camp, loin de son clan.


    [C'est trèèèèèèèèès court et pourri mais bon, c'est juste un RP de fin donc je n'y ai pas accordé beaucoup de temps ni d’importance]




________________________________________

Souffrance déchirante et échos lancinants
Océan de noirceur et de solitude
Incapacité de se relever pour aller de l'avant
Inquiétude

Ce qui ne peut sortir des lèvres
Agonise dans le cœur
Douleur

©️ Cristal' 2012

.•° Sheffra & Andora °•.

AAAAAAN!! C'est trop beau ! Moiraaaaaaaaaa ♥️♥️♥️


Andora:
 



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://univers-aastra.bb-fr.com
Ҩ Lieutenant
avatar
Dreno
Ҩ Lieutenant
Messages : 358
Date d'inscription : 15/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Jeu 19 Avr - 10:38

-Oui je suis devenue mage mais je ne m'y attendait pas plus que toi, j'ai jamais voulu l'être à vrai dire! Enfin bref! A la mort de nos parents, c'est une famille de créature divines, des Loups qui m'ont recueillis et amenés dans leur clan. Et comme tu peux voir... j'y suis resté! Oh! Attend tu veux voir ma forme animal?!

Kotan n'eu même pas le temps de répondre que sa soeur -ça lui faisait bizarre de l'appeler ainsi- se transforma en une splendide louve blanche. Là, il comprenait pourquoi on disait du loup qu'il était féroce, fier et élégant. Ce qui était un peu moins élégant c'est qu'elle ouvrit la bouche en laissant sortir sa langue et se mit à remuer la queue. Cela agrandit encore plus le sourire du guerrier qui se retenait pour ne pas rire car il était connu pour avoir un rire assez sonore. Puis elle redevint humaine et s'assit en tailleur sur un rocher, les coudes sur les genoux.

-Parlons de toi maintenant!! Je veux tout savoir!!!

Vu qu'ils n'avaient pas beaucoup de temps et que ça commençait à chauffer du côté des chefs, Kotan décida d'être bref. Il n'avait que vingt-neuf ans ; sa vie n'était pas si longue ! Elle voulait vraiment tout savoir ? Il passa sous silence le moment où il avait réveillé tout le camp parce qu'il y avait une araignée sous son lit, sa maladresse légendaire et ses nombreux râteaux. Et tant qu'à faire, il allait se la jouer fidèle et taire le fait qu'il passait son temps à draguer avant que Tika ne devienne lieutenante et qu'il la remarque.

-Alors, je suis resté au clan du cerf ce dont je suis très heureux, j'ai vingt-neuf ans, ma couleur préférée est le vert, je suis un des meilleurs chasseurs de mon clan mais vu que la plupart n'aiment pas la viande la concurrence n'est pas dure, mes bois font presque un mètre chacun, à la mort de nos parents je t'ai cherchée pendant trois mois, notre ancienne mage a du me donner des calmants pour que j'arrête, je peux porter soixante kilos sans effort, j'ai peur des araignées, je sais danser, fabriquer des vêtements en laine, en peau ou en cuir, faire un feu avec des pierres, bricoler un couteau, une lance ou un filet acceptable, je ne sais pas chanter et... Il marqua une pause. Je suis amoureux de ma lieutenante.

Il avait parlé très vite mais distinctement de façon à ce qu'on ne le comprenne pas si on ne l'écoutait pas. Surtout pour la dernière phrase qu'il avait presque chuchotée. Mais là, elle avait à peu près tout. Mais il tourna la tête avant de voir sa réaction. Dans les rangs, des guerriers prenaient la parole sans la permission de leur chef ou lieutenant. Et le visage de Swan devenait de plus en plus dur. Elle allait craquer. Tika fit un signe de la tête que Kotan reconnu tout de suite : le rassemblement. Les cerfs se préparaient à partir. Il devait laisser sa soeur pour retourner au camp.

-Désolé, je dois retourner avec mon clan. Ça dégénère trop. Mais il faut qu'on se voit. On trouvera un moyen.

Il attrapa sa main, l'attira vers lui et la serra dans ses bras.

-Au revoir Luna.

Swan était descendue du rocher. D'après ce qu'il avait comprit, c'était la guerre entre les Rats et les Ours à cause de la mort de la mage de ces derniers et de la disparition de Kyotis et Lyrina. Ça devait être quelque chose d'approchant en tout cas. Mais lui ne voulait pas choisir de camp. Ce n'était pas sa guerre. Tika se transforma et il fit de même. Le voyage jusqu'au camp lui parut encore plus rapide que d'habitude. Peut-être était-ce parce qu'il avait le coeur léger d'avoir retrouvé sa soeur. Mais quand il reprit forme humaine, il dut vite effacer son sourire de son visage car les autres étaient d'une humeur noire. Ils avaient peur de la guerre, ça se voyait. Après quelques minutes passées à vagabonder, il se rapprocha du promontoire pour écouter Tika.

-Vous avez tous entendu : La guerre est déclarée entre les Rats et les Ours. Mais ils n'ont pas appelé les autres clans à se battre. Cette bataille est la leur donc ne craignez rien. Il n'y aura pas de combat ici.

Quand elle descendit, il voulut lui parler de Luna mais elle se dirigea directement vers la tente d'Agnou. De toute façon, elle devait être fatiguée. Il lui parlerait le lendemain. Un fois couché, il remercia les ancêtres d'avoir préservé sa soeur et de lui avoir permis de la rencontrer. Bien sûr, il ne pensait pas du tout à la guerre. Son sommeil fut donc égaillé par des rêves où une jeune louve blanche courait dans la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Mage
avatar
Cerrydwen
Ҩ Mage
Messages : 26
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Sam 12 Mai - 6:03

[Me revoici <3 Ca me fait plaisir de jouer Cerry' à nouveau *sors*]


Le destin nous guide et l'on choisit la direction de nos pas.
Et, lorsque les choix et le hasard se mêlent, quel est le résultat ?


Une exclamation, assez proche, se fit entendre, suite à ce que j'avais lancé à la cantonnade.

[color]- Ah, mais c'est toi ! Cerrydwen ![/color]

Je me retournais vers le visage encadré de cheveux bruns, à la fois familier et si difficile à nommer. Je lui fit un léger signe reconnaissant, reconnaissant de m'avoir reconnue, ha. Moi qui aurait cru qu'on m'aurait oubliée... Il y avait tant de temps que j'étais partie, enfuie à la poursuite d'un rêve, à la recherche d'une solution à un problème déjà achevé. Et je n'avais osé revenir, je n'étais pas parvenue à abandonner. Voilà que maintenant, je peinais à reconnaître des connaissances et que j'étais en décalage total avec les évènements présents, moi qui aurait dû être l'une des premières à savoir. Mes méninges tournaient à plein régime. Ruby ! Mais bien sûr, comment avais-je pu...

- ASSEZ ! J’EN AI ASSEZ ! De quel droit vous permettez-vous de parler, vous tous ? Ma décision est prise ! LES RATS VEULENT LA GUERRE, ALORS ILS L’AURONT ! Il est trop tard pour faire demi-tour ! C’est bien trop facile, de pardonner son crime. Ce qui est moins facile en revanche, c’est d’oublier les choses ! Sans vengeance faite, je n’abandonnerais jamais ! MON clan n’abandonnera jamais !

Le cri de colère de Swan, la lieuntenante des Ours, enfin si mes souvenirs étaient exacts, même si elle semblait avoir la grosse tête, coupa net mes pensées. Elle était rouge comme une tomate, pestiférant ses paroles telle une vipère crachant. Décidément, cette sotte ne comprenait pas le moindre de mes mots. En gesticulant, passant par diverses émotions qui n'étaient que trop visible sur son visage, Swan continua sa tirade, regardant tour à tour diverses personnes, ne masquant plus ses menaces, en achevant par un tonitruant :

- CE SOIR JE DECLARE OUVERTE LA GUERRE CONTRE LE CLAN DU RAT ! QU’ILS PAYENT TOUS !

Au fur et à mesure qu'elle partait dans son flot d'injures, mon regard à son égard s'était fait dur. Quelle idiote. Le sang, une solution ? Ah, si c'était cela, vu les litres qui ont coulés, nous vivrions en paix éternelle désormais. Visiblement ce n'est absolument pas le cas, non ? Stupide. Il n'y a pas d'autres mots ! Elle était devenue animale, au propre comme au figuré. Son corps de plantigrade avait ôté la forme humaine, mais pas la haine profonde du regard. Le Tonnerre rugit. Les Ancêtres protestaient, ils ne voulaient pas non plus de cette guerre, tout comme moi. Malgré tout, un lien maigre subsistait entre eux et moi...

Une goutte d'eau s'écrasa sur mon visage, me faisant plisser les yeux alors que Swan et sa troupe quittaient les lieux. Je ne pus retenir un soupir de s'extirper de mes lèvres, imperceptible parmi les rafales du Vent. De nombreux cris emplissaient l'air. Ils me semblaient venir de toute part, assaillant mon esprit comme des ronces se ficheraient dans la peau. Je fermais à nouveau les yeux, la fatigue du voyage s'ajoutant au mal de crâne qui encerclait ma tête. Pourquoi fallait-il que les choses soient si complexes ? Je n'avais pas perçu les regards des membres de mon Clan qui me fixaient, c'était à peine si je réalisais que la pluie détrempait mon corps tandis que le ciel grondait la rage des Ancêtres.

Cependant, lorsque j'ouvris à nouveau les paupières, je constatais que les regards du Clan du Lion s'étaient désormais tournés vers moi. Leurs airs semblaient tous différents, étonnés, incrédules, méprisants... Je ne parvins pas à réagir immédiatement. Mais lorsqu'une silhouette plus que familière se dirigea vers moi, un sourire se dessina sur mon faciès. Les yeux lagons de Braise étaient toujours aussi splendides, quoi que le temps ai pu leur faire regarder ! Je notais rapidement que le Clan du Rat s'était éclipsé à son tour, alors que Braise m'interrogea :

- Cerrydwen, pourquoi es-tu partie? Que t'es t-il arrivée? Tu n'es pas revenue depuis au moins.... Un an.

Je ne sut que répondre. C'était une longue, longue histoire. Que je n'avais pas spécialement envie de narrer à tout le monde, quand bien même je tenais à eux. Mais la meneuse m'ôta le poids d'une esquive un peu trop longue à venir de ma part, en ajoutant avec un sourire des plus chaleureux :

- Tu nous expliqueras tout ça plus tard, le clan du Lion est content d'enfin de retrouver. Nous allons fêter ton retour.

Son étreinte me prit un peu de court, mais je la lui rendit bien volontiers. Cela faisait tellement longtemps... bien trop longtemps. Il était plus que temps que je revienne, au final. J'avais eu raison, même si j'avais eu tord de ne l'avoir fait plus tôt. Lorsque nos bras se délacèrent, je repris un air plus neutre, plus habituel de celle que j'étais. Mais il est dur de cacher quelque chose qui fourmille en vous et vous donne envie de sourire à la terre entière, même si la guerre menaçait toute proche de vous. Je répondis finalement, tentant de peser chacun de mes mots, mêlant excuse et joie ;

- C'est une longue histoire que je te raconterais plus tard, Braise. Je suis heureuse de vous retrouver, tous ! Mais... désolée et navrée de n'avoir été là avant, dans ces sombres temps.

Je secouais la tête, semant sur le sol quelques gouttes de plus que celle qui tombait des cieux. Les temps seraient durs, oh oui. Mais je serai aux côtés du Clan du Lion, aux côtés des Ancêtres s'ils daignaient encore de moi. Aux côtés de mon Clan, quoi qu'il décide. Même si au fond de mon être, je priais pour que l'on ne soutienne pas Swan. Sa haine n'était que trop visible, la battre serait peut être difficile. Mais vivre sous son joug le serait encore plus. Et les lions ne se laissent pas avoir pour si peu, non. L'heure du départ était proche. Ou plutôt devrais-je dire l'heure du retour avait sonnée... Mieux vaut tard que jamais, et il n'était peut-être pas trop tard.

Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Chef de Clan
avatar
Morwyn
Ҩ Chef de Clan
Messages : 641
Date d'inscription : 03/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Mer 16 Mai - 2:17

Ruby

    Cerrydwen se tourna vers Ruby. Elle n'avait pas l'air de la reconnaitre, ce qui ne perturba pas grandement l'indienne. Elle souriait de toutes ses dents blanches. Cerry lui fit un signe plein de gratitude. Elle avait l'air contente qu'on ne l'ait pas oubliée.
    La fixette que Ruby faisait sur la mage lionne fut soudainement interrompue par un pétage de plombs de la part de... Swan !

    - ASSEZ ! J’EN AI ASSEZ ! De quel droit vous permettez-vous de parler, vous tous ? Ma décision est prise ! LES RATS VEULENT LA GUERRE, ALORS ILS L’AURONT ! Il est trop tard pour faire demi-tour ! C’est bien trop facile, de pardonner son crime. Ce qui est moins facile en revanche, c’est d’oublier les choses ! Sans vengeance faite, je n’abandonnerais jamais ! MON clan n’abandonnera jamais !
    L’histoire de ce Sans-Totem n’est que sottise ! Kyotis a déclaré la guerre au clan du Rat. Autant finir ce qu’il à commencer ! Nous n’avons rien à faire de vos stupides menaces, allez-y, opposez-vous, le Clan de l’Ours se fera une joie de protester ! Nîla à été assassinée, Kyotis enlevé, tout cela par le même clan !
    Et c’est moi qu’on traite d’ordure… Les rats n’ont que ce qu’ils méritent ! Et à l’avenir, dit à ton lieutenant inutile de fermer son clapet.
    Tu n’es pas autorisée, même en tant que mage, et en soit disant porte parole des ancêtres à monter sur ce rocher.
    Quant-à ton histoire… Je n’y crois pas. Tu essaies simplement de me corrompre à la vengeance, à la noble décision de notre défunt chef. Si Nîla aurait vu sa mort, elle me l’aurait dit ! Imaginez qu’un de vos proches meurt assassiné ! Que feriez vous, hein ?


    Ruby ne riait plus. De toute évidence, la situation était meurtrière. Elle se demandait si les deux chefs n'allaient pas se sauter à la gorge. Bon, ça mettrait un peu d'action, mais d'un autre côté, que dirait les Ancêtres? Ruby leva la tête vers le ciel. De gros nuages noirs, gorgés de pluie, s’amoncelaient vers la lune dont l'éclat se ternissait à vue d'oeil. Inquiète, la guerrière se retourna vers Swan, qui de son côté, menaçait désormais le lieutenant du clan du Rat.

    - Comme c’est mignon, de défendre sa complice. Si vous touchez à un seul cheveu de Kyotis, elle mourra. En attendant, nous ne la relacheront pas. Et puis vu qu’elle a participé au meurtre… qui sait !


    Elle avait presque l'air réjouie. Ruby était à deux doigts de se réfugier sous un buisson en disant "maman, z'ai peur de la madame !"

    - Ce soir… chers guerriers… déclara-t-elle d’une voix forte et à suspens. Nous allons rendre son dut au clan du Rat. Ce soir… nous allons finir ce que Kyotis avait commencé.

    CE SOIR JE DECLARE OUVERTE LA GUERRE CONTRE LE CLAN DU RAT ! QU’ILS PAYENT TOUS !






    Comme dans un film, le tonnerre gronda, les éclairs éclatèrent, la pluie tomba à flots. Swan se transforma en ours et rugit, rapidement précédée par ses congénères. Elle descendit d'un bond du promontoire. Il ne manquait plus que du sang coulant des rochers, et la scène de guerre était faite.
    Le clan du rat s'en alla tout aussi rapidement, ainsi qu'un ou deux clans.
    Les cheveux de la guerrière du clan du lion étaient trempés, et paraissait plus longs et noirs. Ses vêtements commençaient à lui coller à la peau.
    Ruby reporta son attention sur Cerrydwen. Presque tout le clan du lion la fixait désormais. Y compris Braise, qui s'approcha de Cerry.
    Toute personne normale se serait sentie en trop aux côtés de Cerrydwen. Mais Ruby n'était pas un clone, et c'est donc tout naturellement qu'elle conserva sa place avec toute l'innocence du monde:

    - Cerrydwen, pourquoi es-tu partie? Que t'es t-il arrivée? demanda Braise. Tu n'es pas revenue depuis au moins.... Un an.

    Ah mais oui, c'est vrai ça ! Il était arrivé quoi à Cerrydwen?
    /!\Attention, cette scène peut choquer les plus sensibles. Vous êtes prévenus./!\
    Ruby écouta attentivement la discussion entre Braise et Cerry. Enfin, discussion, pour l'instant seule la meneuse avait parlé. Elle sourit avec chaleur et dit à sa mage :

    - Tu nous expliqueras tout ça plus tard, le clan du Lion est content d'enfin de retrouver. Nous allons fêter ton retour.

    Et la chef serra la mage dans ses bras, sûrement contente de l'avoir retrouvée. Les yeux de Ruby étaient comme ceux d'une enfant regardant un feuilleton où deux grandes amies se retrouvaient. Pétillants. Trop pétillants.

    - C'est une longue histoire que je te raconterais plus tard, Braise. Je suis heureuse de vous retrouver, tous ! Mais... désolée et navrée de n'avoir été là avant, dans ces sombres temps. répondis enfin Cerry.

    Ruby sourit de nouveau.
    Elle connaissait la suite.
    Ils allaient se battre.
    Contre Swan.


C'était certain.

________________________________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://http://heelal-univers.forumgratuit.org/
Ҩ Chef de Clan
avatar
Soundari
Ҩ Chef de Clan
Messages : 234
Date d'inscription : 06/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée Sam 19 Mai - 1:01

Soundari.


Je n'avais pas bougé. Je n'avais pas bougé de ma place. J'étais resté aux côtés des chefs qui observaient la scène, ou plus précisément la dispute qui se passait en dessous, entre les deux chefs adverse : Morwyn et Swan. Sauf que la dispute tournait au désastre. Si l'une d'elle le pouvait, elle sauterait à la gorge de l'autre pour l'étrangler de ses propres mains. Puis Swan hurla à n'en plus avoir de voix :

- ASSEZ ! J’EN AI ASSEZ ! De quel droit vous permettez-vous de parler, vous tous ? Ma décision est prise ! LES RATS VEULENT LA GUERRE, ALORS ILS L’AURONT ! Il est trop tard pour faire demi-tour ! C’est bien trop facile, de pardonner son crime. Ce qui est moins facile en revanche, c’est d’oublier les choses ! Sans vengeance faite, je n’abandonnerais jamais ! MON clan n’abandonnera jamais !
L’histoire de ce Sans-Totem n’est que sottise ! Kyotis a déclaré la guerre au clan du Rat. Autant finir ce qu’il à commencer ! Nous n’avons rien à faire de vos stupides menaces, allez-y, opposez-vous, le Clan de l’Ours se fera une joie de protester ! Nîla à été assassinée, Kyotis enlevé, tout cela par le même clan !
Et c’est moi qu’on traite d’ordure… Les rats n’ont que ce qu’ils méritent ! Et à l’avenir, dit à ton lieutenant inutile de fermer son clapet.
Tu n’es pas autorisée, même en tant que mage, et en soit disant porte parole des ancêtres à monter sur ce rocher.
Quant-à ton histoire… Je n’y crois pas. Tu essaies simplement de me corrompre à la vengeance, à la noble décision de notre défunt chef. Si Nîla aurait vu sa mort, elle me l’aurait dit ! Imaginez qu’un de vos proches meurt assassiné ! Que feriez vous, hein ?
- CE SOIR JE DECLARE OUVERTE LA GUERRE CONTRE LE CLAN DU RAT ! QU’ILS PAYENT TOUS !


Son regard noir, accusateur vola sur l'Assemblée, pour s'arrêter sur leur otage : Lyrina.
Je sentais bien qu'elle ne la relâcherais jamais. Nous allions nous battre. Contre Morwyn.


[PS : Le truc c'est que je sais pas trop quoi dire quoi :/]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [EVENT] Deuxième Assemblée

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] Deuxième Assemblée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Silver Wood RPG :: Introduction :: Corbeille-