AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez|

L'histoire continue...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ҩ Chef de Clan
avatar
♥ Braise
Ҩ Chef de Clan
Messages : 633
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: L'histoire continue... Dim 6 Nov - 7:18

Torak


    BOUM! Ca c'était le bruit qu'avait la tête de Torak lorsqu'il s'était pris une poutre en bois de son tipi. Aïe! De bon matin ça fait mal! Il lui fallut quelques minutes pour voir claire puis il se leva. Torak n'était pas du genre très gracieux! Il s'habilla de la même manière que d'habitude, torse nu (Oh qu'il est costaud!) avec un pantacourt. Puis il sortit d'un pas brute de sa tente, non seulement il était un petit peu tôt et de plus il faisait froid! Mais le renard n'était pas du genre frileux, il y avait quand même pas mal de monde de réveiller! Torak alla s'asseoir au feu de camp et une fille l'invita à partager sa proie. Elle arrêtait pas de parler qu'est ce que c'était assommant! Torak ne l'écoutait qu'à moitié, il mangeait en pensant à autre chose. La fille elle commençait à le draguer, en tant normal il l'aurait déjà dragué depuis belle lurette mais là il pensait à ... Moïra, sa façon de l'ignorer depuis ce qui c'était passé aux vieux chêne. Pourtant il s'était passé tant de choses! Ils avaient manqué de s'embrasser deux fois et il y avait eu cette attaque du puma et le fameux "dodo" de la grotte suivit de la conversation intime! Mais la chef faisait comme si il ne s'était rien passé! Elle lui souriait gentillement mais sans plus! Quand à Torak lui quand il la voyait, il devenait stupide, il bégayait quelques phrases et devenait un peu bizarre! Il ne comprenait pas trop pourquoi il réagissait comme ça mais nous nous le avons, il était entrain de tomber amoureux de sa chef...

    Torak perdit dans ses pensées ne fit pas attention à la fille qui avait partagé son dîner, elle commençait à être frustrer puis quand il tourna la tête... elle n'était plus là! Bah tampis, de toute façon il s'enfichait complètement! Il se le va lentement puis commença à marcher autour du clan, Il marchait sans but toujours perdu dans ses pensées puis soudain il entendit une voix qu'il aurait reconnus entre tous. Moïra venait de sortir de sa tente, elle donna un ordre à un guerrier qui s'en alla. Torak lui regarda sa chef, ses beaux cheveux bruns bouclés et ses yeux chocolats si familier. Elle lui sourit gentillement et Torak dit bêtement:

    - Bon...Bon-jour.

    C'est une baffe qu'il avait envie de se donner! De plus il lui fit un petit coucou de la main et...BOUM! Ca c'était le deuxième de la journée! Torak venait de se cogner contre un arbre, quelques guerriers se mirent à rire bêtement. Torak secoua la tête et se leva d'un pas chancelant. Oh il en avait marre! Il commençait à être énervé et puis là d'un coup il ne voulait qu'une chose.Sans s'en rendre vraiment conte, il s'avança d'un pas sur vers Moïra puis une fois arrivé devant elle...Il l'embrassa! Enfin le baiser était arrivé. Torak plaqua violemment ses lèvres contre celle de Moïra et l'embrassa eu...fougueusement? Eh bizarrement la baffe tant attendue ne vint pas, elle n'avait pas refusé son baiser! Et ils étaient là, au milieu du camp entrain de s'embrasser! Torak commença à glisser sa main dans les cheveux de Moïra qui plaqua ses mains contre ses joues, Torak laissa glisser ses mains sur ses hanches. Le moment était intense et quant au renard il était aux anges! Il manquait de souffle mais s'enfichait tellement! Leurs corps ne faisant plus qu'un, le baiser était sauvage, Torak avait l'impression d'être seul avec sa chef, comme si personne ne les regardait avec des yeux ébahis, comme si rien ne pouvait se produire à part ce moment parfait mais là...



________________________________________

KLICK 8D!!!




Luna & Torak:
 


Dernière édition par ♥ Braise le Dim 6 Nov - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com/
Ҩ Chef de Clan
avatar
» Moïra
Ҩ Chef de Clan
Messages : 702
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Dim 6 Nov - 9:48



Moïra





    Il était tôt quand la jeune chef se réveilla enfin. Elle avait passée une nuit sans rêve. Elle se levit doucement, les cheveux en bataille, et se précipita vers son pot rempli d'habits. Elle s'enfila une veste bien chaude avec de la fourrure autour de la capuche. Elle n'avait pas décidé de mettre des manches, elle n'aimait pas vraiment ca. Elle s'enfila son fétiche pantalon en peau de puma, et mit ses bottes fourrées. Pourtant, elle ne sortit pas de sa tente. Il faisait assez froid, ca n'était pas un temps agréable, mais pourtant, il fallait bien se bouger le derrière! Elle allait sortir, lorsqu'elle posa sa main sur la peau qui faisait office de porte, elle s'arrêta. Elle repensa à quelque chose qui n'avait plus fait irruption dans son esprit depuis des nuits! C'était Torak. Lorsqu'elle le voyait, elle eut à maintes reprises envie d'aller lui parler, et d'aller chasser avec lui. Pourtant, elle se contentait de lui dire bonjour et de tracer son chemin. Pourquoi ? elle n'en savait elle même rien. Quelque chose tenait absolument à l'éloigner d'elle. Et aussi, il ne faut pas oublier qu'elle ne voulait absolument pas reparler de ce qui c'était passé avec lui. La meneuse se mordit les lèvres. Qu'elle bétise d'avoir été faire une mission ce jour là! Elle n'aurait jamais parlé à Torak, et il aurait continuer à draguer les jeunes filles sans cervelles. Mais finalement, ils étaient devenus amis non ? Oh oui! De bons amis. Mais apparemment, Moïra ne voyait pas les choses comme cela. Elle ne voulait en aucun cas admettre ce qui s'était passé. C'était surement ca, qui la repoussait. Du coup, elle ne voulait pas qu'on la voit avec lui, de peur qu'il fasse une bétise, qu'il se serve d'elle, même si elle savait qu'il ne le ferait pas, elle avait tout de même un petit reste de méfiance. Ce qu'il fallait qu'il comprenne, c'est qu'ils étaient amis, et rien d'autre.

    Elle sorti alors d'un pas décidé de sa hutte, c'est alors qu'un guerrier se placa devant elle pour lui demander si il pouvait se joindre à la patrouille de chasse.

    - Oui tu peux y aller, et ramène beaucoup de gibier!
    Lanca-t-elle sur un ton amusé.

    Lorsqu'elle tournis la tête, elle vit Torak assis sur un tronc d'abre, finissant son repas. Lorsqu'il croisa son regard, Moïra lui lanca un petit sourire amical en hochant la tête. C'est alors qu'il lui dit d'une voix légèrement bizarre:

    - Bon...Bonjour.


    Il lui fit ensuite un signe de la main, puis il se cogna la tête contre un arbre. Moïra pouffa, puis allait repartir lorsqu'elle vit le guerrier se lever. Elle haussa un sourcil lorsqu'elle vit qu'il se dirigeait vers elle, en titubant. On aurait dit qu'il avait fait la fête toute la nuit pour marcher de cette façon, il devait être sonné à cause de l'arbre. Puis, comme si il eu une révélation, il s'avanca d'un pas affirmé vers la renarde, et plaqua ses lèvres contre les siennes. Bizarrement, Moïra ne dit rien. Elle ouvrit grandement les yeux de surprises, puis doucement, les fermas. Elle se perdit peu à peu, ne pensant plus à rien, sauf au bonheur qu'elle éprouvait. Lorsqu'une main lui monta jusqu'a la tête et lui pris les cheveux, elle mit inconsiamment ses mains sur les joues de Torak, ca y est, elle était en extase A vrai dire, je pense même qu'elle en oublia qui l'embrassait. Elle n'avait plus de souffle, mais encore une fois ne se rendit compte de rien. Elle pourrait mourir asphixiée qu'elle ne s'en rendrait pas compte. Elle était sur une brume du ciel, dans son monde. Elle avait chaud, mais frissonnait. C'est lorsqu'elle entendit un bruit de fond, qu'elle ouvrit les yeux. Un guerrier venait de faire un genre de "Ouuuh!". Pourquoi ? Elle le comprit rapidement, dès lors qu'elle retomba entièrement sur terre. Elle lacha les lèvres de Torak, et le poussa en arrière. Elle prit un air sévère, et lui infligea une baffe mémorable.

    Elle toisait le guerrier, en fronçant les sourcils. Comme si elle allait l'engueuler. Torak, quant à lui, ne broncha pas, et soutint le regard de la brunette. Et c'est quand elle planta ses yeux dans les prunelles vertes du renard, qu'elle comprit. Elle comprit qu'elle avait besoin de lui, que si ils avaient failli s'embrasser à plusieurs reprises, c'était à cause de l'attirance inexplicable qu'ils éprouvaient, celle à laquelle Moïra ne croyait pas, celle qu'elle ne voulait pas admettre. Mais au fond, elle avait bien sû que cette aventure de la dernière fois allait changer sa vie. Et alors, lorsqu'il l'avait embrassée, c'était l'élément déclencheur. Elle avait besoin de lui, de son amitié, de se blottir contre lui lorsqu'il faisait froid, elle sût désormais les erreurs qu'elle avait commis. Elle a toujours essayé de le repousser, mais c'était la chose en trop, l'irréparable, l’irrémédiable. Le premier Baiser. Ses lèvres chaudes sur les siennes, les deux corps réunis, Moïra n'avait jamais ressenti quelque chose d'aussi fort qu'avec Lui. Elle sentait son coeur battre à toute vitesse, comme si il allait sortir de sa poitrine. Alors, d'un geste vif, elle se jeta sur Torak, et accrocha ses lèvres aux siennes en lui tenant les cheveux. Elle avait l'impression qu'elle allait s'écrouler au sol, elle ne sentait plus ses jambes, ni rien d'ailleurs, on aurait dit qu'elle était dans les airs. Seulement, elle y était tellement allée fort, et le renard ne s'y attendait surement pas, et elle le fit basculer en arrière, sous les yeux des guerriers restants qui n'étaient pas partis chasser. Oh, et puis elle s'en moquait après tout, elle faisait ce qui lui plaisait! C'est sur que la chef toute timide de d'habitude avait disparu pour une fois, ça avait dû faire drôle!

    Elle décida enfin de se redresser, en souriant, mais l'air tout de même gêné. Lorsque Torak se relevait en face d'elle, elle se mordit les lèvres. Ça y est. Elle l'avait fait. Même si ce n'était pas exactement comme prévu, elle l'avait fait. Elle planta ses prunelles dans celles du renard, et attendait. Lorsqu'il esquissa un sourire; qu'il s'approcha d'elle en tenant ses hanches, son coeur rebattit à toute allure. Elle n'avait plus de souffle, ses jambes tremblèrent. C'est alors qu'il pencha la tête et l'embrassa de nouveau. Moïra mit ses bras autour de la tête du guerrier, essayant de prolonger le baiser tant qu'elle pouvait. Elle sentit qu'il lui attrapa la cuisse, comme pour la porter. Elle était maintenant à sa hauteur, elle sentait son torse contre le sien, elle sentait son coeur battre, elle sentait son souffle chaud. L'instant était parfait, elle aurait voulu qu'il ne s'arrête jamais.

________________________________________



Nyati & Kida:
 


Dernière édition par » Moïra le Dim 1 Jan - 6:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com
Ҩ Chef de Clan
avatar
♥ Braise
Ҩ Chef de Clan
Messages : 633
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Mar 22 Nov - 6:06


    Torak
    Torak était toujours entrain d'embrasser la belle Moïra, il ne savait pourquoi il n'avait pas pu résister à la tentation de courir vers elle et de la saisir dans ses bras pour l'embrasser avec fougue. Il en avait envie pourtant depuis très longtemps mais c'est aujourd'hui qu'il l'admettait. Il était amoureux de Moïra. Il aimait ses beaux cheveux bruns et ses yeux chocolats dans lesquels ils pourraient se noyer pendant des heures. Il aimait aussi pour son tempérament, quand elle était en colère ça le faisait rire, même qu'il aimait plutôt bien quand elle lui donnait des baffes! La jeune chef était aussi gentille et douce et lorsque Torak lui avait raconté sa phobie, elle ne s'était pas moquée et Torak en avait été touché.

    Torak qui prenait toujours du plaisir à embrasser sa chef venait soudainement de sentir un petit geste qui pourtant le blessa profondément de l’intérieur. Moïra venait de le pousser, elle le regardait sévèrement. Ainsi donc elle ne l’aimait pas? Torak commençait à se sentir très mal, milles choses défilèrent dans sa tête. Moïra lui donna une baffe qui extérieurement ne faisait pas mal mais de l’intérieur, ça avait fait l’effet d’une flèche en plein cœur au jeune renard. La fille qu’il aimait le rejetait, il n’avait encore jamais connus ça! Aucune fille ne lui résistait mais il a fallu que ce soit la seule qui conte vraiment!

    Alors que Torak allait tout simplement partir dans sa tente pour ne plus jamais en ressortir. L’expression de la jeune brunette changea soudainement. Elle n’avait plus cette air sévère sur la figure, elle n’avait plus l’air énervé, en fait elle était… Bon, ca on sait pas vu que Moïra venait de se jeter sur Torak pour le faire tomber à la renverse, pauvre renard, il ne s’y attendait pas! Après cette chute très douloureuse, Torak venait de se rendre compte que la renard était agrippée à ses lèvres. Le renarde fut tellement surpris qu’il ne bougea même pas! C’était la première fois que ça lui arrivait! Pas d’embrasser les filles, ça, ça lui arrivait sans arrêt! Mais de se faire embrasser par la fille qu’il aime… Ces membres étaient paralysés, sur le moment il restait bloqué alors que tout ce qu’il voulait c’était la prendre dans ses bras et la serrer très fort, tellement fort…(pas jusqu’à l’étrangler non plus)

    Après que tout le clan eut cessé de fixer le couple avec des yeux tellement globuleux qu'on aurait dit qu'ils allaient sortir de leur orbite! Torak et Moïra se relevèrent, ça se voyait dans le regard de sa renarde adorée qu'elle était affreusement gênée, Torak lui, fit un énorme sourire à sa "compagne" puis il posa ses mains sur ses hanches et elle mit ses mains autour de son cou puis là le baiser fatale arriva. Torak posa sauvagement ses lèvres sur celle de Moïra puis il commença à la serrer exagérément contre lui, elle devait sans doute se sentir étouffée! Mais non, la renarde commença même à agrippait ses jambes sur Torak qui la porta brutalement dans ses bras sans cesser de l'embrasser. Ses lèvres étaient aussi douce que le velours, aussi fraîche que la menthe... Les mains de Moïra parcourait ses cheveux bruns tout en continuant de l'embrasser. C'était comme si ils étaient seul au monde... comme si personne ne pourrait briser cet instant de pure bonheur, comme si ce baiser allait durer éternellement. Torak ne voulait pas qu'il s'arrête, d'ailleurs pourquoi s'arrêterait-il? A cause de la marre juste derrière eux, ou ils pourraient tomber à tout instant? Ba c'est comme ça qu'il s'arrêta! Torak trop occupé à embrasser sa chef avait reculé, reculé, reculé... vers une mini marre. Il commença à glisser dans la boue, à perdre équilibre vers l'arrière alors que son petit koala se détachait de lui et reculait afin de ne pas tomber. On entendit un gros "plouf!" dans tout le clan, Torak immergea sa tête de l'étang, cracha de l'eau, un nénuphar sur la tête. Il avait l'air un peu ridicule. Alors que Moïra se tordait de rire, Torak s'avança vers elle telle un requin puis il lui attrapa la jambe, la faisant glisser dans la boue et atterrir dans la marre à ses côtés, maintenant ils étaient deux à avoir un nénuphar sur la tête. Heureusement que tout le SilverWood n'était pas ici! Torak s'esclaffa bruyamment comme un gamin puis il dit à sa renarde d'un ton joueur:

    - Je peux avoir un autre baiser?

________________________________________

KLICK 8D!!!




Luna & Torak:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com/
Ҩ Chef de Clan
avatar
» Moïra
Ҩ Chef de Clan
Messages : 702
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Mar 22 Nov - 8:51

Moïra

    Torak cessa d'être immobile, et recula de plus en plus. Leur étreinte était tellement magique. La chef pouvait mourir asphyxiée, ca ne changerais rien, elle était dans ses bras, c'est tout ce qui comptait. Puis, soudainement, un geste maladroit du renard fit tout rompre. Il commença à perdre l'équilibre. Moïra cru d'abord qu'il se prenait une racine dans les pieds, mais enfaite, il glissait et perdit l'équilibre. La brunette eut à se moment, un réflex parfait. Elle se décolla tant bien que mal de sa moitié, et sauta en arrière, atterrissant sur ses deux pieds.

    Le garçon, quant à lui, était tombé dans la petite mare. Il émergea la tête de l'eau en crachant celle-ci. Moïra se pinca les lèvres avant d'exploser littéralement de rire. Il avait un nénuphar sur le haut de sa tête, la scène était tout bonnement comique à observer! Alors que la renarde se fendait la poire, elle ne vit pas arriver son guerrier en dessous d'elle, qui lui attrapa vivement la jambe. Alors, elle glissa et tomba à son tour dans l'eau avec une expression vraiment surprise. Quand elle sorti la tête du bassin, ses bouclettes avaient complètement disparues, laissant voir des cheveux totalement raides. Alors, elle cracha à son tour de l'eau, et toisa son compagnon d'un air amusé. C'est alors que celui-ci se mit à rire bruyamment, comme un enfant. Puis, d'un ton joueur il lui déclara:

    - Je peux avoir un autre baiser?

    Moïra lui fit un alors un de ses sourires! Un beau sourire en coin, en se mordant le bord de la lèvre inférieur. Ses yeux affichaient une expression légèrement séductrice, mais c'était plutôt de l'amusement. Oui, malgré ce qui venait de se passer, elle voulait plaisanter. Ben quoi, elle était encore une gamine après tout! L'eau de la mare arrivait au nombril de la chef, qui s’avança lentement vers l'homme brun. Elle commença à mettre ses mains autour de sa nuque, pour l'enlacer. Et lorsque Torak rapprocha suffisamment sa tête de la sienne, elle l'esquiva d'un geste vif, et le poussa pour qu'il tombe dans l'eau. Ensuite, elle parti en riant, dans la forêt qui bordait le camp. Elle monta à un arbre et se cachait, attendant que Torak passe à son niveau. Lorsque celui-ci arriva, elle se préparait, préparait et hop! Elle sauta sur lui, atterrissant assise sur ses épaules, tout comme elle l'avait prévu.

    Au début, elle failli perdre l'équilibre, puis elle se stabilisa. Elle posa ses mains sur le crane de Torak, comme pour s'en servir d'accoudoir, puis déclara en pointant l'horizon du doigt:

    - Amène ta princesse dans un endroit où il n'y aura pas de curieux!

    Puis elle ria. Ben c'est vrai quoi! Les regards que les guerriers leur jetaient, c'était quand même.. drôle mais inquiétant. Elle se sentait tellement bien! Le vide qui demeurait en elle depuis des étés et des étés étaient enfin comblé, enfin comblé parce qu'elle était amoureuse, qu'elle aimait Torak plus que tout. Elle était persuadée que c'était le bon, ils étaient tellement différents mais attirés l'un par l'autre, une vie sans lui paraissait désormais impossible. Le coeur de la renarde battait à toute allure, elle sentait en elle une sensation de légèreté, comme si elle flottait dans les airs. Oh! elle avait d'ailleurs oublié quelque chose! Elle pencha la tête vers l'oreille à Torak et lui dit:

    - Tiens, le voila ton bisou!
    Puis elle lui déposa un baiser sur la joue, délicatement, tout doux.

________________________________________



Nyati & Kida:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com
Ҩ Chef de Clan
avatar
♥ Braise
Ҩ Chef de Clan
Messages : 633
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Sam 26 Nov - 11:01



Torak

    Alors que le beau renard tendait ses lèvres en attendant le baiser de sa compagne, celle-ci eut soudain le visage illuminait par une expression enjouée. Mais que préparait la jeune chef? Oh, il s'en fichait, tout ce qu'il voulait lui c'est un autre baiser! Moïra, toujours avec son sourire mesquin, s'approcha doucement de Torak, elle mit ses mains autour de sa nuque, et le beau renard s'approcha doucement d'elle. Alors que l'osmose allait recommencer, la jeune renarde le poussa violemment dans l'eau. Poour le peu de force qu'elle avait, ça avait réussi à faire tomber l'énorme Torak! Il cracha une autre gorgé d'eau et se mit à la poursuite de Moïra qui courait dans l'eau en riant comme une gamine. La jeune chef rejoignit la terre et se mit à courir devant le petit nombre de guerriers toujours en état de choque avec des yeux globuleux comme pas deux! Torak sortit de l'eau pour se mettre à sa poursuite, tout les deux couraient pieds nus et trempés en riant, Torak ne s'était jamais senti aussi joyeux de toute sa vie! Moïra monta soudainement dans un arbre. Pfff! Si elle croyait que Torak était trop gros pour monter dans son arbre, elle rêvait! Il s'approcha puis lorsqu'il mit la main sur l'arbre, une immense douleur le paralysa soudainement. Il commença à perdre un peu l'équilibre mais il se reprit très vite et constata que ce qui lui avait fracasser le dos n'était autre que sa douce Moïra! Elle avait sauté de l'arbre pour atterrit sur ses épaules. La renarde posa alors son coude sur le crâne encore douloureux de Torak, elle avait décidé de s'en servir d'accoudoir! Puis la grande gamine lui dit:

    - Amène ta princesse dans un endroit où il n'y aura pas de curieux!

    Torak se tordit de rire à l'unisson avec Moïra. Elle avait en effet raison, les guerriers n'avaient toujours pas arrêter de les fixer. N'avaient-ils pas honte de fixer ainsi leur chef? Pourquoi n'aurait-elle pas le droit à un moment de folie? Pourquoi ne pourrait-elle pas embrasser Torak? Mmmmh, Il fini par se dire que les membres devaient s'ennuyer et n'avait rien d'autre à faire! Alors qu'il souriait comme un idiot avec son petit koala sur les épaules, d'ailleurs elle se retrouvait souvent dans ses bras la Moïra! Cette dernière se pencha vers son oreille et lui dit en chuchotant joyeusement:

    - Tiens, le voila ton bisou!


    Puis elle déposa en effet le baiser qu'avait quémandé Torak tout à l'heure, sur sa joue, un baiser très doux qui fit sourire Torak jusqu'aux oreilles! L'amener autre part? Le jeune renard scruta les alentours puis il fixa la forêt à l'arrière du camp. Elle semblait si illuminé par la clarté du soleil, on entendait d'ici les gazouillis des oiseaux et autres mélodies merveilleuses...

    - Accroche toi bien mon petit Koala!


    Puis il partit à toute allure vers la forêt, Moïra sur son dos. Il courait à travers les arbres et les buissons, Moïra se prenant parfois quelques branches ce qui déclenchait l'hilarité du jeune renard. Le couple passa à travers la forêt, sautant de roche en roche, effrayant la plus part des animaux se trouvant sur leur chemin. Il riait de bon coeur et jamais, au combien jamais, Torak ne s'était sentit comme ça! A vrai dire, s'amuser ainsi avec quelqu'un qu'on aime de tout son être et mieux qu'avec une simple aventure de routine! Il arrêta sa course devant un petit point d'eau. Un petit lac se dressait désormais devant eux. Torak & Moïra se situait juste un peu plus en hauteur. Le jeune renard déposa Moïra au sol. Ouch! Il avait très mal, son pauvre dos n'en pouvait plus!!! Il se massa le dos puis il se rendit compte qu'il faisait très chaud et la vue du lac lui donnait une folle envie d'y plonger! Alors que Torak s'apprêtait soudainement à plonger, il repéra une sorte de liane non loin de là. Il courut vers la liane, la pris entre ses mains et se balança dans le vide en criant sue sorte de *Youhouu!* Que toute la forêt avait du entendre! Puis il lâcha enfin la liane pour atterrir dans l'eau mais c'est là qu'il fit un plat. Le pauvre Torak venait de s'écraser littéralement contre l'eau. Il coulait tout doucement au fond puis il remonta à la surface, le torse tout rouge et cria à Moïra:

    - C'est ton tour! Je parie que t'es pas cap!







________________________________________

KLICK 8D!!!




Luna & Torak:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com/
Ҩ Chef de Clan
avatar
» Moïra
Ҩ Chef de Clan
Messages : 702
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Sam 26 Nov - 13:20

Moïra



    Torak demeura pensif quelques instants, avant de déclarer:
    - Accroches-toi bien mon petit Koala!
    Puis il parti à toute vitesse. Il enjambait les buissons, contournait les arbres, mais le plus souvent faisait de la ligne droite. Moïra se sentait légère, bien qu'elle se prenait de temps en temps des branches, par mégarde, à cause du jeune Renard qui quant à lui, se fendait la poire. Toute la journée ils marchèrent, s'arrêtant de temps à autre. C'est sur qu'il n'y avait pas tout les guerriers du clan pour les observer. Ils escaladaient, sautaient, franchissaient, courraient. Moïra ne s'était pas amusée comme cela depuis des étés. En faite, jamais.

    Puis, ils arrivèrent face à un lac. Ils étaient situés sur une légère montée, le lac était juste en dessous. Torak posa la renarde, et se massa le dos. Moïra réprima un rire en se mordant la lèvre. Elle n'était pas si lourde que ca pourtant! Lorsqu'elle vit Torak s'approcher du bord, elle se plaça sur le côté. Seulement, celui-ci ne plongea pas. Il recula de quelques mètres, puis se mit à courir à toute vitesse, son dernier appui fit le bord de la terre, auquel il donna un grand coup pour s'élancer vers la liane qui pendait au dessus du lac. Il se balançait euphorique ment si qui fit rire la brunette. Quand il décida enfin à se laisser tomber dans l'eau, la chef pensait qu'il allait le faire dignement. Ca n'a pas été le cas. Il fit un plat énooorme avant de couler au fond du lac. La renarde commençait à croire qu'il était inerte, mais son inquiétude parti quand il remonta à la surface, le torse complètement rouge. Lorsqu'il aperçu Moïra, il s'écria:

    - C'est ton tour! Je parie que t'es pas cap!


    Ah, il croyait ça! Moïra émit un sourire en fronçant les sourcils. Elle recula, et leva ses bottes fourrées qu'elle balança derrière elle. Elle se préparait, et se mit à courir. Lorsqu'elle sauta dans les airs, elle se concentra sur une seule et unique chose. La liane. Elle l'attrapa vivement, et laissa pendre son corps. Hum, elle s'était un peu raté. Elle remonta, et se mit à se balancer. Puis, remarquant son compagnon en dessous d'elle, et lacha la corde en plein vole et piqua une tête parfaite dans le lac, avant de ressortir vivement. Torak regardait encore la liane, la bouche ouverte. Ça doit pas être très agréable de se faire humilier par une femme. Moïra ne put s’empêcher de rire légèrement, se qui réveilla le renard. Quand il posa son regard sur celui de la brunette, elle sentit la chaleur monter en elle, ce qui lui fit complètement oublier la froideur de l'eau. Ben oui, à la saison des feuilles tombantes, fait pas si chaud! Elle ne voyait plus que les yeux émeraudes du jeune homme. Elle s'approcha alors de lui, et tout en mettant ses posant les bras sur ses épaules, comme pour l'entourer, elle lui dit, un sourire sincère:

    - Alors, comment j'étais ?


    A ces mots, une bouffée d'air lui monta à la gorge. Son sang bouillait. Elle le voulait. Elle regarda encore une fois ses yeux, avant de se jeter sur lui et de l'embrasser. Elle le sera dans ses bras, profitant de cet instant. Ils restèrent quelques minutes comme ca, aimanté l'un à l'autre. Puis ils se lachèrent. Moïra tenait juste la main à Torak, pour ne pas rompre le contact. Puis une idée illumina son esprit. Et si... Oui, ca serait super! Tout les points d'eau assez profond du Silverwood avait des secrets. La chef était bien placée pour le savoir, n'oublions pas qu'elle a grandi dans le clan de la loutre et n'a jamais perdu son aptitude à nager et garder de l'air.

    - Prêt ? Inspire tout ce que tu peux d'air.


    Moïra s'excuta également, quand le renard compris. Puis elle l'entraina, tout en lui tenant la main, dans les profondeurs du lac. C'était toujours beau à explorer, on y trouvait toutes sortes d'objets que les anciens avaient utilisés. On y trouvait aussi parfois quelques gravures sur les roches, comme si avant il n'y avait pas d'eau. Ce qui paraissait tout bonnement impossible. Les joues gonfles, Moïra observait tout. Lorsqu'elle vit un banc de poissons aux reflets argentés venir vers eux. Elle se plaça au dessus d'eux et nageai lentement, légèrement, se laissant porter par les ondes. L'eau du lac était translucide, on y voyait tout. Elle lacha la main de Torak, qui se sentait apparemment très à l'aise également dans l'eau. Ses cheveux bruns flottaient littéralement, donnant l'impression d'être une cascade brune. Ses yeux verts ressortaient à merveille. La renarde lui sourit, avant d'aller le rejoindre et d'observer les alentours. Elle remonta à la surface pour aller chercher à nouveau de l'air, et redescendit. Elle lui repris la main, et lui montra un genre de tunnel dans une des parois du lac.


________________________________________



Nyati & Kida:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com
Ҩ Chef de Clan
avatar
♥ Braise
Ҩ Chef de Clan
Messages : 633
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Jeu 1 Déc - 9:03

Torak & Moïra
    Alors que Torak continuait à crachoter l'eau du lac qu'il avait avalé. Moïra sauta à son tour vers la liane, elle s'accrocha brutalement à cette dernière et glissa tout le long de la tige pour se reetouver finalement immobile en bas de la liane. Alors que le jeune renard se remit à s'esclaffer bruyamment, le torse toujours rouge à cause de son "magistral" plat de tout à l'heure. Moïra remonta le long de la corde puis essaya de faire balancer celle-ci de gauche à droite afin de se propulser vers les profondeurs du lac. Une minute à faire l'écureuil sur la liane te Moïra lâcha enfin prise pour faire un plongeon gracieux tête la première. Torak qui était un peu dans sa rêverie n'y avait pas trop fait gaffe mais il se mit quand même à bouder et à grommeler dans son coin comme un petit enfant. Pendant e temps, sa compagne vint le rejoindre en nageant gracieusement puis enroula ses bras autour des larges épaules de Torak puis elle posa son regard sur lui et dit au renard sur un ton sincère:

    - Alors, comment j'étais ?

    *Pffff! Comme elle se vente!* Voulut rajouter Torak. Mais le renard n'eut pas le temps d'en placer une qu'une renarde enragée lui sauta dessus et l'embrassa avec fougue. Bon bien sur, Torak n'allait pas refuser un autre baiser! Il reprit Moïra dans ses bras et la magie recommença. Ils restèrent là à s'embrasser sauvagement dans l'eau puis soudain, la renarde s'écarta de Torak mais elle garda sa petite main serrée à celle du renard. Sa main était si frêle et petite qu'il pourrait la briser en un seul mouvement! Mais il préféra écarter cette pensée étrange de sa tête et se concentra sur les yeux de Moïra qui réfléchissait. Finalement, la renarde déclara d'un ton malicieux:


    - Prêt ? Inspire tout ce que tu peux d'air.

    Et comment qu'il était prêt! Le renard tendit ses lèvres à Moïra mais il ne reçut qu'en réponse, une flaque d'eau et quelque chose qui l'attirait vers les profondeurs du lac. Ha ba zut! Lui qui avait cru à un bon baiser... La renarde était entrain de l'attirer vers les profondeurs obscurs afin d'explorer le monde marin. Torak ouvrit les yeux, même si il y voyait plutôt flou, on pouvait apercevoir un banc de poisson aux reflets argentés nageant vers le bord du lac. Puis il y avait la flore aquatique tout bonnement merveilleuse ainsi que quelques bizarreries inconnues. Torak vit Moïra remonter à la surface et il fit de même afin de reprendre son souffle qui semblait jusqu'ici avoir oublié, trop occupé à observer les profondeurs du lac mais là, si il ne remontait pas vite, il y resterait pour toujours dans ce lac!

    Ah! La surface! Torak venait d'immerger et de respirer un bon bol d'air frais et souffla quelques secondes. Puis il replongea juste après Moïra et la suivit encore parmi ces eaux douces et limpides. Ces cheveux bruns flottaient autour d'elle, elle était complètement dissimulée sous cette masse de cheveux, un sourire s'affligeait sur son visage puis elle montra d'un doigt un petit tunnel au fond du lac. La renarde y fonça à vive allure mais pour une fois dans a vie, Torak réfléchit quelques secondes avant de la suivre. Et si ce tunnel menait nulle part? Et si le chemin était trop long et que leur souffle commenceraient à s'atténuer? Il n'eut pas le temps de réfléchir d'avantage et suivit sa compagne sous les parois sombres de la grotte aquatique.

________________________________________

KLICK 8D!!!




Luna & Torak:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com/
Ҩ Chef de Clan
avatar
» Moïra
Ҩ Chef de Clan
Messages : 702
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Dim 11 Déc - 9:12

Moïra
Risquer idiotement sa vie à deux, c'est mieux que d'être seul.

Les deux renards s’enfoncèrent dans le tunnel. Jusqu'à maintenant, ils avaient été l’un derrière l’autre. Il faisait sombre, c’était presque comme si la nuit était tombée dans l’eau. Seules quelques formes se discernaient. Surement quelques rochers. Plus tard, un mince filet de lumière, éclairait d’avantage le tunnel. L’eau n’était presque plus trouble, mais était totalement transparente, comme si il n’y avait rien. Moïra nageait, les bras flottant le long de son corps, et faisait des battements avec ses pieds. Les bottes fourrées n’étaient vraiment pas pratique pour nager. Elle jeta un regard en arrière, pour voir Torak à sa suite, les joues gonflées comme des oranges. Bon, c’est vrai qu’elle n’était pas très apte à commenter, ses joues étaient pires, mais un petit sourire se forma sur ses lèvres. Puis elle accrocha son haut à quelque chose. Décidément ! Mais heureusement, cette fois-ci, tout alla parfaitement bien.

Elle s’arrêta, et pris le temps de décrocher son haut de l’objet. Un objet bien bizarre d’ailleurs... Lorsqu’elle eut fini, elle plissa les yeux pour analyser celui-ci. D’une couleur grise et d’une texture dure, il attira toute son attention. L’objet avait une anse, que la renarde s’empressa de saisir lorsqu’elle réalisa qu’elle bloquait le passage au renard. Alors, elle le coinça à sa ceinture et continua d’avancer un petit peu. Le tunnel s’était élargi, alors la brunette en profita, et tira le renard vers elle. Ils nageaient désormais l’un en face de l’autre, parfois les imperfections du tunnel les faisaient se tamponner. Moïra jeta un regard à son compagnon, qui lui regardait droit devant. Dans l’eau, les reflets des ondes faisaient ressortir toute la pureté de sa beauté. Ses yeux vert émeraude ressortaient tellement bien, qu’ils procurèrent à la renarde une sensation de sécurité. Ses cheveux bruns, flottaient derrière lui, donnant l’envie d’y passer ses doigts. Sur son torse, les reflets des ondes sous-marines se dessinaient. Une irrésistible envie de s’agripper à lui envahi la renarde, mais cependant, elle parvint à se retenir.

Perdu dans ses rêveries, elle ne fit pas attention à l’amincissement du tunnel. Ainsi, au lieu de céder le passage à Torak, ils passèrent tout deux en même temps, ce qui provoqua une complication. Moïra sentait son torse compressé entre la paroi rêche et rocheuse, et le corps de Torak. Elle failli perdre tout son souffle quand le choc se produisit. Lorsque les deux corps se touchèrent, une vague de chaleur submergea la renarde. Elle se sentait alors complètement ailleurs. Ses joues brulaient. Elle se mordit la lèvre inférieur, lorsqu’elle réalisa alors qu’elle n’avait plus d’air. Elle prit alors soin de se dégager lentement, puis tira vivement son compagnon plus loin dans le tunnel. L’endroit était vraiment impossible, étroit, large, étroit, large.. ils n’avaient pratiquement fait que ca. Puis, une lumière claire apparut loin devant. La fin du tunnel n’était pas loin. Mais la renarde ne pouvait plus respirer. Alors, elle fit tout ce quelle put, et attendit que Torak vienne se replacer au dessus d’elle. Aussitôt, elle attrapa ses épaules et le tira vers elle, puis l’embrassa. Vous allez surement dire « encore ! », mais cependant, ce baiser était uniquement dans le but de reprendre de l’air. Une fois une quantité d’oxygène correcte dans la bouche, les deux tourtereaux se lâchèrent, et continuèrent vivement leur route vers la source de lumière. A l’avenir, seule ou accompagnée, Moïra n’irait jamais si loin. Et pourtant... l’eau l’avait toujours intriguée.

________________________________________



Nyati & Kida:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com
Ҩ Chef de Clan
avatar
♥ Braise
Ҩ Chef de Clan
Messages : 633
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Dim 18 Déc - 4:40



Torak suivait la petite Moïra à travers les profondeurs sous marine. Ils nageaient tout les deux dans un petit tunnel que la renarde avait trouvé, Torak savait que c'était risqué mais ils ne faisaient que s'amuser et ne pensaient à rien! Puis de toute façon, il pourrait la suivre n'importe ou! Ou qu'elle irait, il la rejoindrai sans hésitation. D'ailleurs, le tunnel ou elle l'avait kidnappé était très sombre, on n'y voyait pas grand chose. Tout ce que le renard voyait, c'était les cheveux brun de Moïra qui flottaient avec légèreté autour d'elle. Le tunnel était bien trop étroit pour les deux renards, même si ils se montraient à l'aise sous l'eau, il ne pourrait pas y rester indéfiniment! Le pauvre renard perdait de plus en plus son souffle et sa compagne aussi! Les parois semblaient vouloir les rapprochés, ils nageaient côte à côte mais Moïra fut bousculé vers lui et par surprise, il lâcha son souffle. Bientôt il lui faudrait reprendre de l'air si il ne voulait pas croupir au fond de ce tunnel! Ils continuèrent de nager l'air de rien, mais le renard se sentait très mal, ses joues commençaient à se gonfler, et ses lèvres devenaient violettes. Moïra était dans le même état que lui! Si ils ne voulaient pas faire parti de la civilisation sous marine, ils leur faudrait trouver la sortie très vite!

Alors que Torak crut mourrir, une petite lumière éclaira le tunnel. Ouf! Ils étaient bientôt tirés d'affaires! Torak commença à s'agiter et nager plus vite pour rejoindre la surface mais il n'y arriverait jamais! Dans à peines quelques secondes il allait devenir inconscient et mourir noyé! C'est alors que la renarde se dirigea vers lui puis elle l'embrassa. Bof, si on doit mourir, autant partir heureux! Mais c'est là qu'eux Torak comprit ce qu'elle faisait. Elle reprenait du souffle! C'était ce qui pourrait s'appeler un baiser de survie? Torak inspira à travers sa bouche puis ils se lâchèrent et remontèrent à la surface.

La surface! De l'air pur, enfin!!! Torak inspira comme un malade, il aurait put mourir. Ouais mais il s'en fichait. Peut-être pas? Si, il n'avait pas tellement eut le temps de réfléchir à tout ça sous l'eau! Moïra! Est ce qu'elle allait bien? Il tourna la tête dans tout les sens puis il aperçut la renarde à trois mètres de lui puis malheureusement, il constata ou il se trouvait. Dans une grotte sous marine. Mais d'ou venez la lumière qu'il avait vu? Torak leva la tête vers le haut puis il aperçut enfin le ciel. Okay, ils étaient mal barrés. Le renard sortit de l'eau et commença à marcher dans la petite grotte puis il s'arrêta devant la paroi rocheuse et entreprit de l'escalader. Mauvaise idée, il n'y avait pratiquement pas d'appuis et le mur était bien trop glissant puis la distance entre la grotte et la surface était bien trop haute! Alors qu'il cherchait frénétiquement de quoi s'appuyer, sa main glissa et ses pieds aussi puis il tomba sur ses fesses sur le sol dure et roula dans l'eau! Raaaaah! Il en avait par dessus la tête! Son postérieur le tuait! Il se tourna vers Moïra qui se moquait de lui furibond et il lui dit:

« Arrête de te foutre de moi! C'est de ta faute si on est là! C'est qui qui a voulu faire la maline en voulant visiter le lac? Regarde le résultat! Maintenant on est coincés ici! »

Il frappa ses poings contre la roche puis il mit ses mains autour de sa tête en grognant. Il était furax! Il rajouta à sa compagne:

« J'espère que t'es contente, on va devoir repassé par le tunnel de la mort! Et cette fois si je doute qu'un petit baiser suffira à nous garder envie! »

Cela lui faisait mal de se disputer avec elle mais il n'était pas du genre à rester calme sans arrêt! Il s'assit au bord de l'eau et commença à fixer les alentours, puis c'est là qu'il aperçut une faible lueur éclairant un trou dans la paroi, un tunnel, mais pas sous l'eau, ici, sur la terre!



________________________________________

KLICK 8D!!!




Luna & Torak:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com/
Ҩ Chef de Clan
avatar
» Moïra
Ҩ Chef de Clan
Messages : 702
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Ven 23 Déc - 10:28








Moïra prit une grande inspiration bruyante lorsqu’elle émergea de l’eau. La surface ! Elle avait vraiment crû qu’ils allaient y rester ! Elle s’assit sur le bord rocheux. Ils étaient en réalité dans une fosse aux parois rocheuses. Un peu comme une grotte, mais vraiment étroite, et très haute. Trop haute. Ils ne voyaient que le ciel, ils étaient au moins à six mètres sous la terre. Torak lui, était debout, cherchant visiblement un moyen de sortir. Il essaya d’escalader la paroi, mais retomba aussitôt et finit sa chute en tombant dans l’eau. Moïra se mit à rire de la belle cascade qu’avait faite son compagnon.

« Arrête de te foutre de moi! C'est de ta faute si on est là! C'est qui qui a voulu faire la maline en voulant visiter le lac? Regarde le résultat! Maintenant on est coincés ici! »


Moïra s’arrêta immédiatement. Comment ca de sa faute ?! Non mais il s’était vu celui là ? La renarde le regardait, les yeux en feu. Alors il se tourna et frappa la roche de son poing, puis il s’assit au bord de l’eau.

« J'espère que t'es contente, on va devoir repassé par le tunnel de la mort! Et cette fois si je doute qu'un petit baiser suffira à nous garder envie! »

La renarde serra les dents et se remit debout. Les poings fermés, collés le long de son corps, elle s’énervait de plus en plus.

« Comment ca MA faute ?! T’es pas bien ? Je te signal que rien ne t’obligeai à me suivre, tu as bien vu vers où je me suis dirigée dans le lac, et tu aurais très bien pu contester ! Alors tout me reprocher c’est facile pour toi, t’as pas l’habitude de te mettre en danger. Non, c’est bien mieux de rester assis, à accoster la moindre de mes guerrières qui passe, et de lui faire les yeux doux ! Ah ca oui, t’as de beaux yeux ! Mais… Et pourquoi tu m’as embrassé d’ailleurs hein ? T’aurais mieux fait de rester où t’étais, assis avec ta comédienne, et au moins j’aurais été me balader seule, sans penser une seule seconde à toi, et, et... »


Elle avait parlé vite, faisant des gestes à tout va avec ses bras et ses mains. Son ton montait de plus en plus, tellement qu’a la fin de son discours elle criait, et n'avait pas pu terminer sa phrase. Oh oui elle était énervée. C’est vrai quoi, pourquoi l’avait-il embrassée, si c’était pour tout lui mettre sur le dos ? A ce moment là, tout venait du cœur, et bien que blessée, elle regrettait de n'être pas restée dans sa tente. Si Torak n’étais pas venue la voir, elle aurait oublié ce qui c’était passé il y a quelques jours, et il aurait continué à draguer une par une les filles de son clan. Pourquoi l’avait-il choisi comme victime de son stupide jeu ? La jeune fille sentait un énorme poids en elle. Elle se sentait vraiment mal, et si stupide à la fois ! Stupide de ne pas l’avoir repoussé, et de lui retomber dessus.

Cependant, il fallait qu’elle sorte de là. Alors, elle respira un grand coup. Elle avait vu ce que Torak observait, c’était une fissure dans le mur. Un passage bas et étroit. Elle s’en approcha alors, et l’examina. Puis, d’une voix dure et froide, elle lança à Torak sans le regarder :

« En renard on doit pouvoir y passer. »

A peine eut-elle le temps de terminer sa phrase qu’elle était déjà sous sa forme animale. Un beau renard roux flamboyant, avec des poils longs et touffus. Une vraie peluche. Sans plus attendre, elle s’engagea dans le tunnel, forçant le passage. Sa peau raclait contre la roche imparfaite, l’égratignant quelques fois. Un renard enrobé n’aurait pas pu passer. Heureusement, il n’était vraiment pas long. Alors elle tira avec hâte sur tout son corps pour passer la sortie, et retomba en faisant une roulade. Lorsqu’elle se retourna, elle fronça les sourcils. Quel endroit étrange. Mais elle ne chercha pas à comprendre. Sa seule envie, de rentrer au camp, pourquoi pas chasser, puis retourner dans sa tente. Alors elle commença sa route, ne se retournant même pas pour voir si Torak était à sa suite. Quelle importance ? Elle regardait fixement devant elle, et marchait vivement, tout en reprenant sa forme humaine. Elle marchait, les poings serrés, le corps raide et la mine colérique.

________________________________________



Nyati & Kida:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com
Ҩ Chef de Clan
avatar
♥ Braise
Ҩ Chef de Clan
Messages : 633
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Sam 7 Jan - 12:40

Torak



Torak essaya de scruter plus précisément la faible lueur que l'on pouvait entrevoir entre les parois de la grotte mais le problème c'est que Moïra qui commençait à devenir rouge comme une cerise lui empêchait de voir. La renarde serra les poings et fronça les sourcils se préparant à tout exploser sur Torak:
    « Comment ca MA faute ?! T’es pas bien ? Je te signal que rien ne t’obligeai à me suivre, tu as bien vu vers où je me suis dirigée dans le lac, et tu aurais très bien pu contester ! Alors tout me reprocher c’est facile pour toi, t’as pas l’habitude de te mettre en danger. Non, c’est bien mieux de rester assis, à accoster la moindre de mes guerrières qui passe, et de lui faire les yeux doux ! Ah ça oui, t’as de beaux yeux ! Mais… Et pourquoi tu m’as embrassé d’ailleurs hein ? T’aurais mieux fait de rester où t’étais, assis avec ta comédienne, et au moins j’aurais été me balader seule, sans penser une seule seconde à toi, et, et... »

Torak n'avait jamais été aussi blessé par un être cher, les propos de Moïra l'avaient profondément blessé. D'ailleurs celle-ci regarda enfin derrière elle pour voir l'embouchure dans la paroi rocheuse. Un petit trou duquel filtrait la lumière se tenait là. Sa chef lui dit sans même qu'il eut le temps de se mettre à gueuler.
    « En renard on doit pouvoir y passer. »

Puis elle se transforma directe en renard et se faufila à travers le trou. Torak fit de même se transformant en renard au pelage ébène. Le trou était trop étroit, Torak avait l'impression qu'il allait mourir compressé mais lorsqu'il vit enfin la sortie, il se précipita pour sortir hors de la fente. Une fois à l'extérieur il se transforma, Moïra fit de même puis cette dernière commença à partir loin de Torak. D'ailleurs ou ils étaient? Quel lieu étrange. Mais bon Torak avait d'abord quelque chose à rajouter lui aussi. Comme Moïra était un peu loin, il dut crier pour se faire entendre:
    « T'as qu'a partir si tu veux! Mais je te signale d'abord que si je t'ai suivi, c'est parce que j'avais peur pour toi! Et heureusement que je t'ai suivis sinon tu serais morte à l'heure qu'il est! Et puis qu'est ce que tu entends par " c’est facile pour toi, t’as pas l’habitude de te mettre en danger." C'est pas parce que tu es chef du clan que t'as vécu plus de drame que drame que moi! Tu sais rien de moi! Tu ne sais pas ce que j'ai vécu ou enduré! Et c'est quoi cette jalousie qui te prend tout à coup! Je te signale que je t'aime moi! Voilà je l'ai dit! T'es contente? J'aurais préféré que ce soit dans d'autres circonstances. »

Il partit vivement de son côté, la boule à la gorge, les poings serrés puis il ne cessa de se poser des questions et commença à s'en vouloir de l'avoir laissé seule. Peut-être devrait-il y retourner ? Non, c'était à elle de s'excuser pas à lui. Soudain, il pivota brusquement sur lui même. Un cri venait de retentir et pas n'importe lequel:
    « MOÏRAAAAAAAAAAAAAA!!! »

Torak se mit à courir aussi vite que ça vie en dépendait. Moïra était en danger. La fille qu'il aimait été en danger.


________________________________________

KLICK 8D!!!




Luna & Torak:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com/
Ҩ Chef de Clan
avatar
» Moïra
Ҩ Chef de Clan
Messages : 702
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Ven 27 Jan - 7:17


Moira





« T'as qu’à partir si tu veux! Mais je te signale d'abord que si je t'ai suivi, c'est parce que j'avais peur pour toi! Et heureusement que je t'ai suivis sinon tu serais morte à l'heure qu'il est! Et puis qu'est ce que tu entends par " c’est facile pour toi, t’as pas l’habitude de te mettre en danger." C'est pas parce que tu es chef du clan que t'as vécu plus de drame que moi! Tu ne sais rien de moi! Tu ne sais pas ce que j'ai vécu ou enduré! Et c'est quoi cette jalousie qui te prend tout à coup! Je te signale que je t'aime moi! Voilà je l'ai dit! T'es contente? J'aurais préféré que ce soit dans d'autres circonstances. »

C’était Torak qui venait de crier, pour que la renarde, assez loin puisse l’entendre. A ces mots, Moïra serra ses poings encore plus fort, si bien que ses ongles auraient pu lui rentrer dans la chair. Elle n’arrêta cependant pas sa marche, et elle plissa fortement les yeux, d’où une larme s’échappa pour perler lentement sur sa joue. Un tas de questions fusèrent dans sa tête. Jamais elle n’avait été si en colère, si blessée. Comment savait-il si elle serait morte ? Elle ne savait peut être rien de lui, mais lui ne savait rien d’elle. A cette pensée, elle posa la main sur son bassin où était présente sa cicatrice. Elle marqua une pause, et s’appuya contre un arbre. Elle porta une main à sa tête qui se mit à tourner étrangement. Elle souffla lentement, puis se demanda si elle devait retourner voir Torak ou bien le laisser, et de ce fait ne plus jamais lui parler. C’était de sa faute aussi ! Pourquoi il lui avait parlé comme ca ? Et le je t’aime qu’il lui avait dit, c’était… c’était trop pour que Moïra puisse admettre qu’elle était également responsable de la dispute.

Elle éclata alors soudainement en sanglots, et se remit à courir de toutes ses forces, le plus vite possible, pour trouver un endroit où se tapir. Sa vue qui était floue à cause de ses yeux inondés, sa tête qui tournait… Elle ne vit pas la crevasse droit devant elle. Son pied s’enfonça dans le vide, la renarde hurla en se sentant basculer. Elle dérapa contre la terre, et arriva de justesse à attraper le bas d’une racine. De l’autre main, elle enfonçait comme elle pouvait ses doigts dans la paroi terreuse, pour éviter de tomber. C’était un grand précipice, où en contre bas se trouvait des tas d’ossements d’animaux. Comme les silverwoodiens appelaient ca, c’était une Faille sur la terre. L’autre bord n’était pas si loin, mais trop pour que Moïra puisse l’atteindre.

Moïra poussa un léger cri lorsque la racine baissa d’un cran. Puis elle gémissait de peur, la respiration haletante. Elle n’allait pas s’en sortir. Il fallait absolument qu’elle signale cette faille à son clan si elle rentrerait. Mais tout espoir était perdu de toute façon. Elle allait lâcher, et mourir les os brisés, puis servir de repas pour les corbeaux. Soudain, la renarde se tut, et plaqua sa tête désespérément contre la paroi, lâchant des larmes. Elle se forcait à ne pas regarder en bas, pour ne pas paniquer plus qu’elle ne l’était. Elle ne voulait pas admettre qu’elle allait mourir ici. Mais racine était trop fragile pour qu’elle tente de l’utiliser comme rappel.

Pour ne pas penser à son bras endolori, elle ferma les yeux et s’imagina dans une situation heureuse, autre part. Elle faisait souvent ca. Elle voyait un ciel bleu, avec quelques nuages blancs magnifiques formant toutes sortes de chose. Elle était dans le champ fleuri, allongée au sol. Alors qu’elle observait le ciel, quelque chose glissa doucement sur son bassin. Elle tourna alors la tête, pour contempler Torak, là, allongé à ses côtés. Elle posa sa main sur la sienne, et souriait. Soudainement, il prononça son nom d’un ton léger. Elle retourna la tête, et ferma ses paupières. Cette fois, quelqu’un cria son nom.

Ses yeux s’ouvrirent, elle sursauta. Toujours accrochée à la racine, elle entendit de nouveau crier son nom. Elle reconnut immédiatement la voix. Torak. C’était Torak ! Moïra ne voulut tout d’abord rien dire, mais avant qu’elle ne puisse changer d’avis, il pencha la tête au dessus du vide, au dessus d’elle. Il tendit sa main, mais Moïra se cramponnait, et détourna son regard du sien.

« Laisse moi va-t-en, je vais très bien m’en sortir toute seule ! » Cria-t-elle.

________________________________________



Nyati & Kida:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com
Ҩ Chef de Clan
avatar
♥ Braise
Ҩ Chef de Clan
Messages : 633
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Dim 26 Fév - 11:23



Torak



Torak se mit à courir comme un malade, pourquoi avait-il laisser Moïra toute seule? Elle ne faisait que s'attirer des ennuis! Elle était naturellement née pour ça. Voilà que maintenant le renard paniquait à la pensée qu'elle était peut-être morte, il ne voulait pas que la dernière fois qu'il l'est vu cela ce soit terminé en dispute et maintenant il culpabilisait comme si c'était de sa faute! Car évidement ce n'était pas de sa faute cette dispute, enfin si peut-être un peu, enfin non... Il se concentra et entendit d'autres qui renforçèrent sa course pour finalement arriver à un point de la forêt. Autour de lui il y avait une minuscule clairière ou tout semblait paisible quand soudainement il vit un trou avec une main dépassant, une petite main frêle qui semblait s'accrocher de toutes ses forces, il se jeta sur le sol et glissa jusqu'au minuscule fosset et découvrit Moïra pendante au dessus du vide et ayant peine à ne pas tomber. Une de ses mains était accrochée à une racine tandis que l'autre main s'agrippait à la terre afin de trouver une autre prise. Elle se mordait les lèvres pour ne pas lâcher prise, Torak tendit sa main vers elle mais la renarde le scruta avec un regard farouche en lui disant:

- Laisse moi va-t-en, je vais très bien m’en sortir toute seule !

Ha mais c'est pas vrai! Quelle tête de mule! Comme s'il allait la laisser mourir ici! De un il l'aimait et de deux c'était sa chef! Il la pris par une main ne faisant pas attention à ces cris d'indignations et les coups qu'elles lui donnaient en essayant de se débattre car pour sure, elle se débattait comme une furie! Quand Torak eut enfin réussit à la hisser en haut, il tomba au sol et Moïra sur lui, maintenant ils étaient allongés l'un sur l'autre au milieu de nul part et vu le regard de la renarde, le beau brun avait un sérieux doute sur le fait qu'elle veuille le laisser en vie! Son espérance de vie venait de brusquement diminuer... La renarde toujours au dessus de lui affrontait son regard en lui lançant des éclaires, quant à Torak il ne trouva rien d'autre de mieux à faire que de la basculer sur le côté, Moïra poussa donc un cri de surprise et Torak se mit à rire en lui disant:

- Avoues que tu peux pas te passer de moi! A toujours avoir besoin que je te sauve la vie...

Il fit un de ses irrésistibles sourires puis il rajouta:

- Décollage de la baffe dans quelques secondes!

Il mis ses mains devant sa figure. Il avait vu juste! La jolie renarde commença à lever son bras, Torak l'attrapa et tira la brune vers lui pour l'embrasser avec fougue. Il était si bien avec elle, il s'en voulait de s'être disputé! A cet instant il ne put s'empêcher de rire lorsqu'il vit l'expression de son visage, ils étaient encore allongés sur le sol, Torak lui chuchota:

- Désolé pour tout à l'heure!

Bon si elle ne piquait pas une crise de colère se serait cool! Honnêtement il n'avait pas envie d'une autre dispute qui entraînerait une autre situation particulièrement étrange. Il regarda sa chef avec des yeux émeraudes auquel on ne pouvait résister.


________________________________________

KLICK 8D!!!




Luna & Torak:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com/
Ҩ Chef de Clan
avatar
» Moïra
Ҩ Chef de Clan
Messages : 702
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: L'histoire continue... Mer 4 Avr - 1:26

Malgré le fait qu’elle se débatte, Torak la tira vers le haut. Elle aurait presque préférer tomber que de le revoir. Une fois hissée, Torak s’écrasa en arrière, entrainant la renarde dans sa chute, ainsi elle fini allongée sur lui. Encore une situation embarrassante… Moïra toisait le guerrier d’un air colérique. Elle avait envie de le tuer ! Cependant, elle poussa un cri de surprise quand, brusquement il la bascula sur le côté et se mit à rire. Elle ne prenait pas ca à la rigolade !

- Avoues que tu peux pas te passer de moi! T’as toujours besoin que je te sauve la vie...


Il sourit comme il savait si bien le faire. Moïra cru fondre l’espace d’un instant, mais se reprit et garda son air blasé.

- Décollage de la baffe dans quelques secondes!


Moïra commença à lever son bras, mais aussitôt Torak le lui saisit et la tira contre lui, posant ses lèvres contre les siennes. Toujours en colère, elle ne résista cependant pas. Comment pouvait-elle refuser un baiser de celui qu’elle aimait ? Non, je vous assure, c’est impossible. Son corps se remit à bouillir. Torak se mit soudainement à rire.

- Désolé pour tout à l'heure!


Ca y est. Il s’excusait. Moïra lui sourit, sa fureur était passée. Elle ne voulait plus jamais se disputer avec lui, plus jamais risquer de le perdre. Etant donné qu’il lui tenait toujours le bras et qu’ils étaient encore allongés dans l’herbe fraiche, la renarde ne voulut pas se lever. Elle était trop bien à cet instant. Elle sentait une sorte de frisson joyeux parcourir tout son corps, et ressentait le besoin d’être avec lui, constamment. La simple idée de ne plus se toucher était désarçonnant et complètement impossible à imaginer. Ainsi elle pivota juste son bras pour le baisser, et resta contre Torak. Elle enroula son autre main à son torse, et, toujours collée à lui, planta ses yeux dans les siens. Une esquisse de sourire se dessina sur son visage. Le calme était reposant, elle n’avait pas besoin de parler. Son coeur le faisait pour elle. Elle le fixa quelques instants, puis ferma les yeux pour ce qui lui parut être quelques instants.

Lorsqu’elle les rouvrit, la lune les éclairait de son reflet argenté. Ils n’avaient toujours pas bougés. Torak avait parut s’assoupir. Alors, elle lui caressa la joue en l’appelant doucement.

- Torak… Torak ! Il faut rentrer, la nuit est tombée. Faudrait ramener du gibier en route.


Le voyant peiné à ouvrir les yeux, la renarde rigola. Elle s’extirpa rapidement de l’étreinte et se remis debout, tout en marchant vers la forêt.

- Allez grosse marmotte ! Le clan nous attend !

Elle fit un petit sourire joueur puis, à peine eut-elle fini sa phrase qu’elle prit sa forme animale et, une petite boule rousse s’engouffra dans les taillis.

________________________________________



Nyati & Kida:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'histoire continue...

Revenir en haut Aller en bas

L'histoire continue...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Silver Wood RPG :: Introduction :: Corbeille-