AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez|

Présentation de Moïra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ҩ Chef de Clan
avatar
» Moïra
Ҩ Chef de Clan
Messages : 702
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Présentation de Moïra Mer 30 Mar - 8:45

Présentation de mon personnage.


    ➽ Prénom : Moïra
    ➽ Sexe : Femme
    ➽ Âge : 20 étés.
    ➽ Rang : Chef
    ➽ Clan : Clan du renard.


    ➽ Description physique : De loin, vous apercevrez une silhouette fine, élancée, d'1m70 environ. Son corps est nettement formé au niveau des hanches et du bassin; Sa poitrine n'est ni trop forte, ni trop petite. Ses épaules sont larges et ses bras musclés même si cela ne se voit qu'a moitié. Au côté droit du bassin, une énorme cicatrice blanche est gravée. Personne ne l'a jamais vu, évidemment, il faudrait qu'elle soit dévêtue pour cela, bien qu'on puisse y voir le commencement sans problème, elle prend toujours soin de la cacher. C'est une morsure de Puma. Elle est visible sur tout le côté de sa hanche, devant mais aussi légèrement à l'arrière, dent par dent gravées dans sa chair. Sa démarche est souple, légère & déterminée. Ses fines jambes font d'elle une jeune femme endurante, mais; son atout est plutôt l'agilité. Elle est dotée d'une agilité & d'une souplesse surprenante, elle passe même dans les endroits les plus étroits, où seul un rat peut y arriver.

    En se rapprochant, vous apercevrez une fille d'un teint rosé, avec un doux visage; et une magnifique chevelure. Ses cheveux de couleur chocolat ne sont pas vraiment très longs. Ils lui descendent jusqu'aux épaules en dégradé; formant de magnifiques anglaises que des boucles, d'ailleurs. Elle possède une mèche sur le côté droit.
    Son visage fin et rond, est presque parfait. A l'intérieur de ses yeux en amande, luisent deux prunelles chocolat. L'arrête de son nez forme une jolie courbe se finissant par un bout du nez petit et rond. Ses joues, ont un teint légèrement rosé, surtout quand il fait froid. Sa bouche est rose et pulpeuse, avec une définition parfaitement dessinée. Quand Moïra sourit, on a envie de lui sourire en retour. C'est un sourire léger, mettant de bonne humeur toute personne qui la verrait. Quand elle sourit; une fossette lui vient au côté droit.

    En hiver ou les jours de vents, Moïra s'habille presque tout le temps avec une veste munie d'une sorte de capuche en peau, dont les bords sont entièrement recouverts de fourrure. Son pantalon de peau est beige. Certains endroit sont raccommodés; fautes des nombreuses fois où elle s'est écorchée.

    Lors de grandes chaleurs, Moïra est vêtue d'une robe courte; lui arrivant au milieu des cuisses. Elle a une fissure sur le côté, pour lui permettre de bouger. Elle peut aussi porter une jupe, avec un cache poitrine, mais c'est vraiment rare. Son habit principale reste toujours le pantalon en peau; enfin plutôt un pantacourt, long jusqu'au dessus des genoux. Elle porte aussi souvent un poncho tressé, de couleurs rouge et violet.

    Il faut également savoir que Moïra porte pratiquement tout le temps une paire de bottes beiges en peau, attachées à ses jambes grâce à de la corde de lin. C'est très solide, elle préfère. Les bottes ont leur tour recouvert de fourrure blanche. Ou bien, elle préfère carrément rester pieds nus, quand il fait chaud, c'est l'idéal.

    Son totem est relié à son coup grâce à une fine corde en lin. Elle porte toujours 3 bracelets tressés porte-bonheur autour du poignet gauche, elle ne s'en sépare jamais. Il faut également noté; qu'elle a toujours une sangle attaché à la cuisse droite; de petits trous y sont percés pour mettre la ficelle. Cette sangle lui sert à caler sa dague faite à partir d'une roche, et le manche en os. Elle ne s'en sépare jamais, c'est son arme fétiche; bien qu'elle aime aussi les arcs.



    ➽ Description de la forme animale : Moïra, sous sa forme animale, est une belle renarde rousse comme le feu. Son poitrail, son museau et son ventre sont entièrement blanc. Elle possède de longues & fines pattes brunes, ce qui la rend endurante. Ses prunelles, quand à elles, ne changent pas. Elles restent couleur chocolat. Son museau fin et allongé, est terminé par une toute petite truffe noire. Elle possède de longues & fines oreilles; leur derrière est brun, presque noir. Sa queue, entièrement rousse est très touffue, c'est l'un des principaux caractéristiques des Renards. Elle porte toujours sur elle une fraiche odeur de Miel.



    ➽ Caractère : Si l'on doit parler caractère, Moïra en a beaucoup. Elle est généralement discrète et timide, mais comme tout chef, elle se doit de faire des efforts. C'est un être doux, mais surtout déterminée. Quand elle veut quelque chose, elle est prête à tout. Moïra est quelqu'un de très têtue, et veut souvent avoir raison. Il est assez dur de la faire changer d'avis. Si on lui cherche des poux, par contre, elle n'est pas timide du tout et n'a pas peur de riposter, quelque soit son adversaire. Elle est donc vraiment entêtée, et en est consciente. Avec ses amis, elle s’avère être vraiment très protectrice. Elle aime faire rire son entourage, et l'aider. Cependant, elle est quelqu'un de vraiment très curieux. Elle est assez susceptible, mais ne provoquera jamais un combat la première. Par contre, elle compte souvent être la première à le finir. Sa ruse fait qu'elle a pratiquement toujours un plan en tête, ou une échappatoire. Et quand sa vaillance s'en mêle, elle analyse chaque partie du paysage susceptible de lui servir.



    ➽ Gôuts : Moïra aime avant tout son clan. Elle pourrait se sacrifier pour lui. Ensuite, elle aime la forêt. Quand elle a besoin d'être seule, la plupart du temps, elle ne reste pas enfermée dans sa tente, mais va dans la forêt, là ou personne ne peut la trouver. Elle prend souvent sa forme animale, et monte dans un arbre, pour observer et se vider la tête. Moïra est quelqu'un de très rêveur, et a besoin de s'évader quotidiennement. Son repas préféré sont les myrtilles et les lapins. Ce qu'elle ne mange pas, ce sont les Moineaux. Elle n'aime pas leur gout, tout simplement. Elle adore courir, se défouler. Elle déteste les gens hypocrites, et la plupart du temps, les ignorent.



    ➽ Histoire : Moïra a grandi avec sa mère dans le clan de la Loutre. Son père, qu'elle n'avait jamais connu, était du clan du Loup et c'était donc un amour interdit. Moïra était une nageuse affirmée, elle passait ses journées dans l'eau, avec sa meilleure amie, Soundari. Celles-ci faisaient tout ensemble, jouaient des tours aux anciens, partageaient leurs secrets... Le jour de ses 14 étés, un imprévu ce passa. Les deux meilleures amies allaient être séparées: Moïra, de par sa ruse et sa vaillance, reçu des anciens le totem du clan du Renard. Soundari, quand à elle, resta chez les loutres. La jeune renarde ne réalisa pas tout de suite ce qu'il se passait, elle était émerveillée par la cérémonie, par toute cette Magie. Bien qu'elles furent séparées, les deux amies s'étaient promises de toujours se voir.

    Les années passèrent, et Moïra grandit tranquillement dans son clan, faisant quelques fois des escapades nocturnes pour rejoindre son amie, ou se libérer l'esprit. Un jour, lorsqu'elle avait alors 18 étés, ses sens allaient être mis à l'épreuve. Leur ancien chef mourut dans une guerre contre le clan de l'aigle. Ainsi, leur mage précédent fut chargé d'aller à la Roche Ancestrale, afin de savoir le nouveau chef. Cependant les choses se compliquèrent.

    Moïra à l'époque, fut grandement amoureuse d'un des guerriers du Clan de l'Aigle. Il lui avait juré qu'il ne la trahirais jamais, qu'il serait toujours franc envers elle, et tout le tralala habituel. Mais tout cela comptait énormément pour notre Renarde. Ils avaient étés ensemble pendant exactement deux étés. Ils se voyaient en douce, et pouvaient parler pendant des heures. Ils adoraient être tout les deux. Ce jour-ci, le lendemain de la mort du chef, Moïra alla voir son compagnon mais son comportement n'était plus le même. Il était plus froid, et très irritable. Cherchant en vain des explications, il finit par lui avouer que c'était lui, le guerrier qui avait tué son supérieur.

    Folle de rage la Renarde ne comprenait pas très bien tout ce qui se déroulait devant ses yeux. Pourquoi avait-il fait ca ? Avait-il des comptes à régler ? Quoiqu'il en soit, il la supplia de garder ca pour elle. Et comme une imbécile, elle accepta, ne voulant perdre son amour. C'est alors que le lendemain, lorsqu'elle alla le rejoindre à leur point de rendez-vous habituel, il n'y étais pas. Anormalement anxieuse, elle se mit à regarder partout autour d'elle, détaillant chaque recoin de la forêt. Elle se trouvait dans la plaine du vieux chêne. Et c'est alors qu'un rugissement énorme retentit. Elle grimpa aussitôt à l'arbre le plus proche, et s'agrippa sur une grosse branche. Trois énormes Pumas passèrent en dessous d'elles, furieux, poursuivant un renard. Mais ca n'était pas un animal sacré non, c'était quelqu'un de son clan, et il se dirigeait tout droit à son camp! Lorsqu'elle s’apprêtait à sauter de la branche, elle entendit un rire léger, accompagné d'un autre, plus grave. Elle se retourna alors, et découvrit à quelques arbres d'elle, son conjoint, avec une autre femme. Il la tenait contre un arbre.
    "Ouf, on a eu chaud!" dit-il souriant.

    Puis ils s'embrassèrent. Alors là, pour la jeune guerrière se fut le choc total. Elle senti un énorme poids s'affaisser sur elle, comme si il voulait la faire couler. Sa poitrine se resserrait, se compressait, comme si elle allait éclater. Sa tête bouillait, des larmes perlèrent sur ses joues, elle se mordit les lèvres. Elle se sentait trahie, abandonnée. Comme ca, tout d'un coup ? S'était-il servit d'elle pour se faire un alibi ? Discrètement, Moïra allait d'arbre en arbre, avant d'atteindre celui contre lequel les deux tourtereaux étaient appuyés. Pendant qu'ils s'embrassaient, Moïra se pencha, puis ne se retenait seulement avec ses jambes croisées à la branche, elle saisit vivement mais sans bruit la lance du guerrier, posée contre l'arbre. Il fallait faire un choix. On ne pouvait pas avoir deux choses en même temps. L'Amour et le Courage.

    Un rugissement retentit à nouveau, et cette fois un puma se dressa devant les deux amants. Lorsque le guerrier des Aigles se retourna pour saisir sa lance, elle avait disparu. Alors, lentement, il leva la tête. Il avait compris.
    "MOÏRAAAA!"

    Mais celle-ci ne l'écouta pas, et sauta de l'arbre puis se mit à courir vers son camp. Vous allez surement la trouver cruelle, d'abandonner deux personnes sans défenses devant un Puma. Hors, elle le connaissait par coeur. Il était trop orgueilleux pour fuir, et allait de toute manière combattre la bête. Ensuite, il avait toujours un poignard caché dans tunique. Il avait largement de quoi s'en sortir. Elle avait choisit. Désormais, elle serait loyale envers son clan, et envers personne d'autre.

    Une fois arrivée au camp, elle vit les pumas terroriser la plus part des guerriers, sauf les plus hardis. Alors, munie de sa lance, elle se jeta sur le dos du premier félin, et la lui planta entre les deux omoplates. Pas très vaillant, oui mais elle en avait tué un sur trois, c'était le point positif! Sur sa droite, il y avait un feu de camp à moitié éteint mais dont les braises étaient encore visibles. Alors, elle se mit à taper des mains pour attirer la bête, et l'entrainer vers le feu. Ainsi, une fois celui-ci dans le bon angle, elle donna un coup de pied au sol, droit devant elle, faisant atterrir la Braise dans les yeux du puma. Alors, celui-ci, aveuglé, se fia à son odeur et se jeta sur la pauvre fille qui ne pouvait malheureusement pas faire grand chose sous le poids de l'animal. Il lui mordit fortement le bras, enfonçant profondément ses crocs dans sa chair. Elle hurla de douleur, et se débattit. tant qu'elle put. Alors, tout d'un coup, le félin s'affaisa sur elle, tombant comme un poids en l'écrasant. Il venait de tomber raide mort, transpercé par une flèche. Alors le mage du clan s'empressa de tirer la renarde de dessous le fauve, puis la traina à sa tanière, alors que d'autres guerriers vinrent se faire soigner. Quelle avait été idiote!

    Tandis que le mage la soignait, elle repensait au fait qu'il n'était toujours pas allé à la Roche Ancestrale.
    "Je préfère attendre une opportunité pour être sur que les Ancêtres ne ratent leur jugement." avait-il répondu.
    Cependant, les Ancêtres avaient toujours juste, comment osait-il dire ca ? La renarde se sentait vraiment idiote de s'être jetée dans les griffes du prédateur. Mais attendez.. tout à l'heure, elle en avait vu trois! Hors, deux étaient morts et étaient dans le camp. Alors où était le troisième ?

    Un grognement roque retentit. Alors, derrière le taillis d'herbes médicinales luisaient deux yeux jaunes. Le mage pris sa petite dague et riposta. La chose à ne pas faire, était crier de l'aide. Ce qu'il avait fait. Le Puma bondit sur le mage, luttant violemment contre lui. Moïra ne réfléchit pas, et pris le premier objet pointu lui tombant sous la main. Une dague aussi ? Tant pis. Elle planta violemment l'objet dans la côte de l'animal, qui relâcha le mage et se retourna vivement vers elle. Moïra reculait lentement, tandis qu'il avançait. Elle regarda alors brièvement autour d'elle. Des orties, au sol! Elle se courba, en position d'attaque, prête à stopper la bête. Quand celui-ci chargea, elle prit la plante à la main et lorsqu'il l'aplatit au sol, elle lui appuya contre les yeux, et frottait, de sorte à lui arracher la vue. Fou de rage, il recula vivement en arrière en feulant. La renarde eut à peine le temps de se relever, qu'il repartit de plus belle. En revanche, cette fois-ci c'était différent. Moïra eut l'impression que la scène se passait au ralentit. Le prédateur se rua sur la jeune fille qui voulu esquiver. Cependant, lorsqu'elle se tourna, il lui attrapa la hanche de sa grosse mâchoire et la tira vers lui. Alors, elle hurla de toute sa voix puis, en poussant un gémissement s'affaisa au sol, la bête la trainant. Elle sentit chacun de ses crocs encrés en elle, plantés tellement profond qu'elle ne pouvait plus bouger. C'est alors que, derrière son agresseur se dressa, de toute sa hauteur, le mage. Il tenait une lance, pointée sur l'animal. Lorsqu'il la leva, prêt à la planter, il n'hésita pas et s'exécuta. Sous un hurlement de douleur, le fauve se cabra au dessus de la jeune fille et se retourna vers l'homme. Il lui assena, de sa vue inexistante, un énorme coup de patte droit dans le cou, lui brisant ainsi la nuque. Moïra hurla, puis, sa dague toujours en main, n'attendit pas une seconde avant d'achever l'animal.

    Lorsque les guerriers entrèrent, l'Antre du mage était tellement désastreuse qu'il était difficile de ne pas prendre peur. Des guerriers aidèrent la renarde à se relever, puis l'Apprenti-Mage arriva, ébahit. Moïra retourna dans sa tente, en boitant puis lorsqu'elle baissa la peau trouée, aperçu à son bassin, une énorme trace de morsure. Elle décida de ne rien dire, et appliqua elle même quelques herbes dessus, pour cicatriser.

    Les évènements qui suivirent furent très rapides. L'apprenti-mage remplaça alors son mentor, et après avoir soigné les blessés, parti à la roche Ancestrale. En revenant, il avait l'air apaisé, plutôt heureux. Moïra s'était remise de sa blessure, alors cicatrisée, mais dont la trace resterait à jamais. Le nouveau mage annonça alors leur nouveau chef. Moïra crut s'effondrer au sol lorsqu'il prononça son nom. Elle ne savait vraiment pas pourquoi ils l'avaient choisis, alors qu'elle n'a pas vraiment était digne. Elle ne voulait pas être chef, pas avoir tant de responsabilité. Elle était vraiment trop réservée, surtout depuis ce qu'il s'était passé avec le guerrier du clan de l'Aigle. Elle ne fit plus confiance à un seul homme, sauf à Kazan, celui qu'elle nomma lieutenant. Et encore, parfois il lui arrivait de le regretter! Mais c'était le choix des ancêtres, alors elle le respectait. Elle serait la nouvelle chef du clan du Renard, et fera tout pour que cette tâche soit à bien menée. Et le guerrier du clan de l'Aigle me direz-vous ? Quand à lui, il s'en est sorti sans aucun mal. La jeune chef l'avait recroisée une fois ou deux en bonne compagnie, mais ils ne s'adressèrent même plus la parole. Ni un regard.





Présentation de MOI!

    Prénom : Leya !

    P.U.F : Lirya, Blé, SpiderFox

    Preuve de lecture : [ok by Braise]

    Ou avez vous connu le fow ? : Bah Braise & moi on est les fondatrices!

    Est-ce un 2ème compte ? : Nop.

________________________________________



Nyati & Kida:
 


Dernière édition par » Moïra le Mar 27 Déc - 14:31, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com
Ҩ Chef de Clan
avatar
♥ Braise
Ҩ Chef de Clan
Messages : 633
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: Présentation de Moïra Jeu 31 Mar - 4:02

Je te valide ma best ♥

________________________________________

KLICK 8D!!!




Luna & Torak:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com/
Ҩ Chef de Clan
avatar
» Moïra
Ҩ Chef de Clan
Messages : 702
Date d'inscription : 27/03/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: Présentation de Moïra Mer 13 Avr - 6:02

Physique Refait! C'est beaucoup mieux comme ca! santa

________________________________________



Nyati & Kida:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://silverwood-rpg.bb-fr.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Présentation de Moïra

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Moïra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Silver Wood RPG :: Introduction :: « Présentations des Personnages :: Présentations validées-