AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une partie de pêche au soleil couchant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ҩ Lieutenante
avatar
Tika
Ҩ Lieutenante
Messages : 407
Date d'inscription : 13/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Une partie de pêche au soleil couchant Ven 17 Juin - 23:18

Chapitre 1 : Les besoins du clan passent avant tout


Etan s'était levé tôt afin de s'entraîner au combat. Lorsque son chef était rentrée de l'assemblée, elle avait informé le camp de la présence d'un sans totem agréssif vivant dans la forêt et ayant attaqué plusieurs personnes dans des clans différents. Même si on ne l'avait pas vu sur le territoire des loutres, un entraînement leur permettrait d'être prêt au cas où ce solitaire viendrait traîner dans le coin. Il sortit donc de la tente des guerriers et se dirigea vers la réserve de nourriture. Il ne restait absoluement rien. Le jeune homme devait donc abandonner son entraînement et partir à la chasse. Le lieutenant n'avait pas encore envoyé de patrouille pour remplir la réserve. Quand on était dans cette situation, tout guerrier honorable se devait de subvenir aux besoins de son clan. Repartant vers sa tente, Etan prit ses armes et son harpon et passa l'entrée du camp. Ne sachant où aller, il resta aux alentours du grand lac, chassant des mulots, des lapins et des pélicans. Quand son panier fut rempli de bêtes terrestres et aériennes, il était déjà midi passé. Le soleil était haut et les zones d'ombre rares. Afin de se rafraichir, il décida de faire trempette dans le lac. Prenant son totem dans sa main, il s'avança jusqu'à ce que l'eau lui arrive à la taille. Là, il se changea en une grande loutre brune aux yeux noirs. Il sauta, plongea et se retrouva rapidement au fond du lac. Assis sur le fond sabloneux, il reprit sa forme humaine. Apartenir au clan de la loutre lui avait permit d'acquérir des compétences en apnée dépassant la moyenne. Il nagea donc vers la surface sans se présser, regardant autour de lui, souriant aux poissons, touchant des algues du bout des pieds, sautant sur les rochers pleins de vase, doux et glissants. Le besoin d'air commençait à se faire ressentir lorsqu'il était à moins de deux mètres de la terre ferme. Accélérant, il poussa sur ses bras et sortit de l'eau, inspirant de grandes bouffées d'air. Il nagea encore un peu, tête hors de l'eau puis s'assit sur l'herbe sous un pauvre mirabellier qui manquait cruellement de feuillage. Etan se coucha, les yeux fermés et les bras sous sa tête. Le vent balayait ses cheuveux ébènes qui séchaient à vue d'oeil. Quelques secondes plus tard, il ouvrit les yeux et :

-Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhh !

Il recula, toujours assis et s'essuya les yeux.

-Tu m'as fait peur ! Ne recommence plus jamais ça Soundari !

En effet, quand il avait ouvert les yeux, la tête d'une jeune femme brune aux yeux verts clairs était au dessus de la sienne : C'était son chef. Encore une blague, sûrement. Une fois le choc passé, Etan éclata de rire pendant trente bonnes secondes. Il se calma quelque peu et sourit ensuite à le jeune loutre.

-Je supose que tu es venue nager. Ou bien pêcher. Dans les deux cas, tu veux bien que je reste avec toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Chef de Clan
avatar
Soundari
Ҩ Chef de Clan
Messages : 234
Date d'inscription : 06/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: Une partie de pêche au soleil couchant Jeu 6 Oct - 5:17

Curieuse Rencontre


Je m'étais réveiller tôt, ce matin. A l'aube, j'avais ouvert les yeux, réveiller par un bruit étrange, dont je ne pourrait décrire l'aspect à la fois effrayer et intriguant. Je m'étais lever en vitesse, mais j'avais chercher de partout dans ma tente, mais rien ni personne n'était là. J'étais donc sorti dans la clairière, et en regardant l'endroit où devait s'entreposer la nourriture, seul quelques malheureux poissons gisaient sur le table en bois. Je fronçais les sourcils, et décidais de partir chasser, pour mon clan, ainsi que pour me changer les idées.

Je m'habillais en hâte, avant de sortir du camp par l'entrée principale. Je n'avais aucune idée d'où j'allais aller. Je décidais donc de laisser mes pieds me guider. Je marchais lentement, sans bruit, écoutant tous les bruits de la forêt qui m'entouraient. Le chant des oiseaux, le son du vent s'engouffrant dans les feuilles des grands conifères, ainsi que mes pas. J'aimais cette nature vivante, dynamique qui m'entourait. Lorsque je rouvrais les yeux après une minute de silence, toujours en marchant, je remarquais que je me dirigeais vers le Grand Lac de mon territoire.

Je me réjouissait d'avantage, car cela me permettrait de me rafraîchir également. Une fois l'eau bleu azur en vue, je pressais le pas, car, malgré que la mauvaise saison s'était installé, il faisait encore très chaud. Je regardais autour de moi, et sur la rive opposer. Rien. Droite : Rien, gauche : Ah, un jeune homme aux cheveux châtains était allonger non loin de là. Je plissais les yeux pour essayer de l'identifier, et je le reconnu immédiatement. Ce n'était autre qu'Etan, mon lieutenant. J'avançais à pas de velours vers lui, comptant lui faire une petite surprise amical.

Nous nous entendions bien, tous les deux. Tandis que je m'approchais discrètement, je vis que ses cheveux et son torse nu étaient encore mouillés, ce qui signifiait qu'il sortait tout juste de l'eau. Puis, alors que je me penchais devant lui, il ouvrit brusquement les yeux, en criant de surprise :

- Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhh !

Puis, il recula, toujours assis, avant de s'essuyer les yeux, comme si je n'étais qu'une illusion. Sa respiration s'était quelque peu accélérée, mais rien de grave, heureusement, d'ici qu'il ne nous fasse pas une crise cardiaque !

- Tu m'as fait peur, me dit-il d'un ton de reproche amusé. Ne recommence plus jamais ça Soundari !

Je ricanais de plaisir, en le voyant devenir tout rouge. Puis, pendant près de trente secondes, nous rîmes ensemble aux éclats. Ah, que s'était bon de rire. Puis, enfin, nous nous calmâmes, et il me sourit en me disant :

- Je supose que tu es venue nager. Ou bien pêcher. Dans les deux cas, tu veux bien que je reste avec toi ?

- Et bien, je viens faire les deux, figure toi. Et bien sur que tu peux rester. Je vais pêcher tout en me rafraîchissant.

Puis, je me transformais en loutre, suivis par lui, et nous plongeames immédiatement tous les deux dans l'eau glacer, mais apaisante. Puis, tandis que je nageais vers lui, il me dit avec douceur :
Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Lieutenante
avatar
Tika
Ҩ Lieutenante
Messages : 407
Date d'inscription : 13/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: Une partie de pêche au soleil couchant Sam 5 Nov - 4:50

Chapitre 2 : L'Amour avec un grand A tout petit A timide


-Et bien, je viens faire les deux, figure toi. Et bien sur que tu peux rester. Je vais pêcher tout en me rafraîchissant.

Elle sourit, se transforma en loutre et sauta dans l'eau fraiche. Etan fit de même... dans un ordre différent. Il sauta et se transforma lorsqu'il toucha la surface lisse du Grand Lac. Il lui dit alors en langue des loutres :

-J'adore passer du temps avec toi.

Ils se regardèrent pendant un moment puis commencèrent à chercher des poissons pour leur dîner à venir. Vous l'avez sûrement comprit, Etan était amoureux de Soundari. Et ce depuis pas mal de temps. Mais sous sa carapace de risque-tout, il était très timide et ne voulait pas ruiner son amitié avec la jeune chef. Beaucoup de guerriers de son clan avaient remarqué que son regard était différent lorsqu'il la regardait mais tous gardaient le silence.
Sous l'eau, ils attrapèrent de belles prises. Les deux loutres avaient trouvé de beaux maquereaux. Une fois à terre, ils se re-transformèrent et rangèrent leurs prises. Cela leur ferait un bon repas et il en resterait même pour le reste du clan. Le soleil se couchait. Son reflet sur l'eau était tout simplement magnifique. On aurait dit une flamme dansant sur le lac. Puis les oiseaux se turent, le soleil disparut et la lune monta dans le ciel parsemé d'étoiles.

-Tu sais, tu es plus qu'une amie pour moi.

Assis dans l'herbe, leurs regards se croisèrent. La main de Soundari se posa sur la sienne. Le visage écarlate, Sound' voulut la retirer mais Etan lui fit comprendre en un regard que ça ne le dérangeait pas. La meneuse ne bougea pas, plongée dasn la comtemplation des yeux du guerrier. On ne su jamais combien de temps dura ce moment. Des secondes, des minutes, des heures... En tout cas, ils étaient heureux. Très heureux. Si quelqu'un les aurait vus, il aurait pu les confondre avec des statues. Chacun les yeux dans ceux de l'autre, ne parlant pas, ne bougeant pas. Seuls leurs respiration laissait penser qu'ils étaient en vie. C'était un regard qui en disait plus que toutes les paroldes du monde. Soudain, Etan s'avança et ses lèvres touchèrent celles de Soundari. Il recula, la regarda, sourit.

-Je t'aime Soundari.
Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Chef de Clan
avatar
Soundari
Ҩ Chef de Clan
Messages : 234
Date d'inscription : 06/04/2011

Feuille de personnage
Relation(s) du perso::

MessageSujet: Re: Une partie de pêche au soleil couchant Mar 8 Nov - 6:40

Curieuse Rencontre


- J'adore passer du temps avec toi.

Nous nous regardâmes pendant un long moment, sans pouvoir détourner nos yeux des siens. Puis, nous nous mirent en quête de poissons pour le dîner de ce soir. Sous l'eau, je nageais à une vitesse fulgurante. Comme une flèche, je foncais sur ma proie, et lui plantait mes petits crocs pointu dans les écailles, et le sang se dissoudrait dans l'eau translucide.
Remontant nos prises à la surface, nous nous lancions souvent de petits regards furtifs, avant de retourner sous l'eau, notre élément. Puis, alors que nous faisions une course, le soleil se coucha, le silence s'installa, la lune monta dans le ciel tapissé d'étoiles.

- Tu sais, tu es plus qu'une amie pour moi.

Sous notre forme humaine, nous étions tout deux assis dans l'herbe, e, lorsqu'il prononça ses mots si touchants, ma main parti instinctivement se poser sur la sienne. Soudain confuse par mon geste, je rougis, mais, en un regard, il me fit comprendre que cela ne le gênait pas. La laissant donc en place, tout de même assez, perdu, dans tout ce bonheur partager. Fixer sur ses magnifiques yeux, je ne vis pas le temps passé, et j'oubliais soudain tout mes problèmes, heureuse et amoureuse. Et, alors que nos yeux brillaient de milles éclats, Etan s'avança, et ses lèvres chaudes se posèrent sur les miennes. Je fermais les yeux, en extase.

- Je t'aime Soundari.

- Moi aussi. C'est tellement merveilleux.

J'avais répondu sans hésiter une seule seconde, sachant que nous serions liés à jamais, par un lien plus fort encore que l'amitié. Lui rendant son sourire, je me levais, car la lune était déjà haute dans le ciel. Allant chercher les poissons que nous avions empiler sur un tas de mousse. J'en prenais la moitié, et je partis en direction de la forêt et du camp, le coeur en dérive.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une partie de pêche au soleil couchant

Revenir en haut Aller en bas

Une partie de pêche au soleil couchant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Silver Wood RPG :: Introduction :: Corbeille-